Les Dossiers Thématiques > Transport > S'y retrouver dans la galaxie des solutions existantes > Hélène KERJEAN, AKANEA




‘‘ Privilégier une solution ouverte à l’écosystème transport’’


Hélène KERJEAN, Responsable marketing Supply Chain d'AKANEA

Hélène KERJEAN, Responsable marketing Supply Chain d'AKANEA.


Interview réalisée le jeudi 15 avril 2021 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « S’y retrouver dans la galaxie des solutions transport »


Quelles sont les attentes des transporteurs vis-à-vis des solutions ?

Leurs besoins concernent particulièrement :

  • Le pilotage des niveaux de commandes : gestion des cotations, intégration des commandes via EDI, saisie ou transmission depuis les stations chargeurs, etc.
  • L’optimisation des moyens : organisation des missions et affectation aux véhicules en prenant en compte la réglementation, les contraintes opérationnelles, les timings horaires à respecter, les objectifs de remplissage de camion minimum, etc.
  • La rapidité et la justesse de la facture des prestations aux donneurs d’ordre pour ne pas pénaliser la trésorerie de l’entreprise.
  • La gestion de l’aspect environnemental.

La crise sanitaire des derniers mois a également fait émerger des besoins en termes d’agilité. Les transporteurs ont en effet dû réadapter leurs modes de fonctionnement et les services proposés très rapidement, par exemple en dématérialisant leur gestion documentaire.

Pour couvrir l’ensemble de ces attentes, les transporteurs peuvent s’appuyer sur un large panel de solutions :

  • Les TMS avec en particulier les fonctions de cotation et de facturation indispensables aux transporteurs de taille modeste.
  • La connectivité avec les moyens via l'informatique embarquée pour le pilotage des données sociales ou, à défaut, avec les solutions de mobilité chauffeur pour à minima pouvoir communiquer les missions et remonter les évènements. Toutes ces données sont réinjectées en continu dans le TMS pour être consolidées et exploitées sous forme de reporting.
  • Les solutions d'objets connectés pour par exemple s’assurer du respect de la chaîne du froid pendant l’opération de transport.
  • Les plateformes collaboratives pour une mise en relation avec les chargeurs.
  • Etc.

Devant cette diversité de solutions, les transporteurs ont le choix. Ils peuvent soit rechercher un éditeur en mesure de fournir l’ensemble des solutions soit eux-mêmes souscrire les fonctionnalités recherchées auprès de différents prestataires. Il s’agira ensuite d’interconnecter les solutions à leur écosystème à travers des webservices.

AKANEA est en mesure de se positionner sur les deux options.

Nous avons en effet développé un ensemble de fonctionnalités pouvant adresser les besoins des transporteurs au-delà du TMS : solution de mobilité, station chargeur, portail client, portail de traçabilité, etc.

Mais nous sommes également en capacité d’interconnecter nos TMS avec les solutions du marché via EDI ou webservices. Cette ouverture à l’écosystème transport constitue un point important pour permettre à nos clients de bénéficier de systèmes en mesure d’adresser des besoins très spécifiques, de prendre le meilleur de chaque offre pour concevoir finalement chez eux les meilleurs process.

Nous rencontrons ainsi fréquemment des clients ou prospects qui nous indiquent souhaiter s’interconnecter avec telle plateforme ou telle solution de mobilité voire avec plusieurs d’entre-elles en même temps.




Existe-t-il des différences importantes en termes d’attentes en fonction de la taille des transporteurs ?

Le premier besoin est commun à tous les transporteurs. Il s’agit d'apporter du service à valeur ajoutée, de se différencier pour pouvoir pérenniser leur relation avec leurs donneurs d’ordre et passer d’une logique de spot à des commandes plus régulières. Sur ce point, il est même fréquent que ce soient les petits transporteurs qui aillent le plus vite dans la mise en place de la digitalisation.

Les acteurs de plus grande taille auront de leur côté des attentes plus fortes en ce qui concerne le pilotage et le reporting. Ils seront donc particulièrement intéressés par les outils de BI en mesure de générer des KPIs.

Enfin, la taille des entreprises n’est plus vraiment un critère pour déterminer si elles sont éligibles à l’adoption de ces solutions. La plupart des solutions ont en effet pris le parti d’adapter leur facturation en fonction de la volumétrie opérée par le transporteur plutôt qu'au nombre d'utilisateurs. Cela leur permet de pouvoir adresser tout type de budget.


Quelles typologies de transporteurs ciblez-vous ?

Nous sommes multi métiers et adressons toutes tailles d'entreprises en adaptant notre offre aux besoins des différentes typologies.

Les petits transporteurs qui représentent près de 75% du marché français n’ont pas besoin d’un TMS traditionnel. Celui-ci serait d’ailleurs trop lourd à mettre en œuvre.
Ces acteurs souhaitent néanmoins pouvoir s’appuyer sur des solutions full digitales intuitives. C’est pourquoi nous leur proposons Akanea TMS Start, solution offrant des fonctionnalités essentielles très faciles à mettre en œuvre. Le TMS leur permet d’accélérer leur processus de facturation et de fournir de la traçabilité à leurs clients. La connectivité avec les moyens est réalisée via un outil de mobilité et non à travers l'informatique embarquée.

Notre mission est en fait d'accompagner la croissance de ces petits transporteurs. En grandissant, ils auront besoin d’un éventail de solutions plus larges que nous serons encore en mesure de leur proposer.

Notre offre Akanea Digital Edition est pour sa part plutôt destinée aux PME multi activités. Elle leur permet en particulier d’optimiser la gestion de leurs tâches administratives, de collaborer avec leur écosystème et de piloter finement leur activité.

Akanea TMS Mroad est une solution destinée aux grands comptes avec une coloration process messagerie liée à la distribution B2C et au transport frigorifique. Le produit est particulièrement adapté à la réalisation de développements spécifiques visant à coller au mieux aux besoins de ces transporteurs.

Enfin nous proposons Akanea Easy Chargeur qui est utilisée par les transporteurs en tant que portail client full web et responsive. La solution permet aux donneurs d’ordre de saisir ou importer leurs commandes directement dans leur TMS et de suivre tous les statuts de leurs livraisons. Il est également possible d’assurer un tracking colis pour le destinataire final.


Qu’est-ce qui vous différencie de vos confrères ?

Les deux principaux points qui nous distinguent tiennent à :

  • L'aspect multi métiers. Nous proposons un produit plus générique que nos confrères spécialisés sur la messagerie ou sur l’édition d’étiquettes transport. Cela nous permet d’accompagner nos clients quand ils souhaitent élargir leur panel de services transport proposés. Par exemple quand un messager se lance dans le groupage ou l'affrètement, nos solutions sont en mesure de gérer ces nouvelles typologies de flux.
  • Une offre qui va au-delà du transport. AKANEA est également éditeur de solutions annexes au transport (WMS, Douane, etc.). Nous avons créé d’importantes synergies sur le marché supply chain. Sur notre parc installé TMS, près de 60% des transporteurs proposent ainsi également des prestations logistiques.

Quels sont les facteurs clés de succès d’un projet TMS ?

J’identifie trois principaux facteurs : une communication efficace, une expression du besoin claire et l’instauration d’une relation de confiance.

  1. La communication

Il est primordial que les clients expriment clairement leurs enjeux : conquérir de nouveaux marchés, assurer un niveau plus élevé de valeur ajoutée pour pérenniser la base installée, absorber des flux supplémentaires, mieux communiquer, etc.
De leur côté, les éditeurs doivent s'assurer de bien comprendre ces enjeux. C'est aujourd'hui la base de notre métier.

  1.  L'expression du besoin

Tout cela doit être retranscrit dans le cahier des charges. Malheureusement, il est fréquent que certains transporteurs nous sollicitent sur la base d’une expression de besoin partielle, voire inexistante.

Quand le client ne va pas au bout de son analyse, le risque est de mettre en place une fonctionnalité qui ne lui soit pas réellement utile. Un exemple qui revient fréquemment est celui de la géolocalisation du transporteur, souvent évoquée dans les cahiers des charges. Notre objectif est alors de comprendre ce qui sera réellement fait de cette information par l’entreprise, à quel besoin elle répond. Il convient en fait d'aller au bout des process et de décrypter les enjeux. Dans le cas de la géolocalisation le but peut être de prévenir le destinataire, d’anticiper au mieux les retards, de mener des actions correctives, etc.

Quand les cahiers des charges sont au contraire très précis, des développements spécifiques sont généralement nécessaires. C’est un cas que nous rencontrons fréquemment avec les gros comptes disposant de nombreux utilisateurs. Nous enfilons alors notre casquette de SSII et réalisons une étude de convergence sur l’ensemble des process. Les besoins sont rapprochés de ce que propose notre solution en standard. Si la fonctionnalité n’est pas disponible, il convient de déterminer s’il est possible de faire différemment ou s’il faut passer par des développements spécifiques permettant de coller au process cible. Nous sommes alors transparents avec le client qui aura toutes ces cartes en main pour prendre sa décision. 

  1. La relation de confiance

La confiance entre l’éditeur et le client est clé pour la réussite du projet. Il ne sert à rien de faire « rêver le client » inutilement. Être précis sur ce que nous sommes ou ne sommes pas en capacité de faire permet d’instaurer une relation propice au bon déroulement du projet.

Ce point a pris une importance particulière au regard de la complexification des métiers et du nombre de nouvelles solutions qui émergent sur le marché. Les clients ont désormais du mal à décrypter les bénéfices réels apportés par les solutions.

Instaurer cette relation de confiance est un travail de longue haleine. C’est ce que nous avons réussi à faire au fil des années avec nos clients. Ceux-ci savent qu’ils peuvent compter sur nous pour les accompagner durablement.


Bio Express

Hélène KERJEAN est Responsable marketing produits, en charge de l’ensemble des produits liés à la supply chain (transport, WMS et douane) chez AKANEA. Elle occupait auparavant le poste de chef de marché Transport, en charge de la stratégie des produits au sein du service Développement des Marchés.
Madame KERJEAN a une expérience de plus de 15 ans dans des postes de responsable marketing opérationnel et stratégique dans le monde de l’édition de logiciels et est titulaire d’une licence d’économie gestion des entreprises ainsi que d’un master en management à l’École Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand.

Site Internet d’AKANEA : http://www.akanea.com


Contactez notre équipe





  Autres témoignages

J. FALCOMATA | SAVOYE
‘‘ Considérer la pérennité des éditeurs et les types de commercialisation proposés ’’

G. GARCIA | KLS
‘‘ Faire remonter le TMS dans la chaine de décision ’’

J. BOUAZIZ | KARDINAL
‘‘ Proposer des tournées performantes en cohérence avec la réalité opérationnelle ’’

I. BADOC | GENERIX
‘‘Inscrire la sélection des solutions dans une vision cible de son organisation transport ’’

F. PETITJEAN | DESCARTES
‘‘ Considérer la valeur apportée par la solution plutôt que son coût ’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘S’affranchir d’un plan de transport fixe basé sur un nombre restreint de prestataires’’

H. KERJEAN | AKANEA
‘‘ Privilégier une solution ouverte à l’écosystème transport ’’

T. FELFELI | ACTEOS
‘‘ Le clivage entre solutions chargeurs et transporteurs a tendance à s’atténuer ’’