Les Dossiers Thématiques > Dossiers Entrepôt > La digitalisation au cœur de la performance des entrepôts > Avis d'expert d’Eric Dessupoiu, Warehousing Business Unit Director, GEFCO



Dossier sur la digitalisation des entrepôts

INTERVIEW

‘‘L’invention du « digital twin » est une formidable avancée’’
E. DESSUPOIU, GEFCO


Eric Dessupoiu, Warehousing Business Unit Director, GEFCOAvis d'expert d’Eric Dessupoiu, Warehousing Business Unit Director, GEFCO.
Avis d'expert soumis dans le cadre du dossier thématique « La digitalisation au cœur de la performance des entrepôts ».


Comment la logistique est-elle impactée par la digitalisation ?

La digitalisation transforme profondément l’ensemble de la supply chain et en particulier l’activité dans nos entrepôts. Grâce aux nouvelles technologies, à l’intelligence artificielle ou aux machines avec un mode d’apprentissage autonome, nous pouvons accroître la productivité, la fiabilité et la flexibilité de nos activités. À titre d’exemple, les solutions reposant sur l’intelligence artificielle permettent de mieux gérer les flux, les espaces disponibles dans nos entrepôts ou bien les inventaires.

  Autres contributions

LIVRE BLANC | SSI SCHÄFER
‘‘ L'Intelligence Artificielle dans la logistique : état des lieux et perspectives ’’

JP. GAUTIER | ACSEP
‘‘ Une entreprise ne peut pas se digitaliser toute seule ’’

H. KERJEAN | AKANEA DEVELOPPEMENT
‘‘ Intégrer les bonnes technologies dans ses process  ’’

I. ROCHER | AUTOSTORE
‘‘ Renforcer l’agilité de l’entreprise dans un contexte omnicanal ’’

F. BIESBROUCK | BK SYSTÈMES
‘‘ Pouvoir intégrer facilement les nouvelles technologies au fur et à mesure de leur apparition  ’’

A. KHOBIZA | SAVOYE
‘‘ Avec la digitalisation, les entreprises ne fonctionnent plus en silos  ’’

P. HENRION | BOA CONCEPT
‘‘ Les outils et technologies actuels permettent une logique itérative de « petites victoires consécutives » ’’

La digitalisation permet aussi à nos clients de bénéficier d’une transparence totale sur la localisation exacte de leurs marchandises, et cela en temps réel. En matière de sécurité, l’invention du « digital twin » est une autre formidable avancée : en créant un double virtuel de l’entrepôt, nous pouvons mieux expliquer nos implantations et montrer nos flux à nos clients.


Quels sont les prérequis pour pouvoir faire profiter son entrepôt des potentiels du digital ?

Il est indispensable pour les opérateurs d’adapter leurs équipements et leurs systèmes d’information pour profiter pleinement des avancées du digital. L’IoT semble aujourd’hui indispensable, comme les outils de tracking, pour permettre aux gestionnaires de mieux piloter leur entrepôt.

Concrètement, ces ambitions nécessitent d’équiper tous les entrepôts de WiFi et d’autres systèmes de télécommunication adéquats (LoRA, GSM, ou 5G). Une fois ces éléments en place, il faut s’assurer qu’ils puissent se connecter à des systèmes logistiques extra-entreprise, de façon à faciliter l’intégration de tous les acteurs de l’écosystème.


Comment ont dû évoluer les WMS pour tirer profit de ces évolutions technologiques ?

En ce qui concerne les WMS, le principe de base n’a pas changé. C’est leur capacité à être autonomes, rapides et consultables en temps réel qui change. Ils doivent aussi être infiniment plus flexibles. Par exemple, les interfaces EDI supportent désormais un nombre considérable de données, qui sont elles-mêmes échangées avec plusieurs acteurs et qui doivent être compatibles avec tous les outils digitaux (automates, portail, RFID, téléphone portable, etc.). Cela nécessite de choisir des WMS ayant une forte flexibilité.




Comment ont dû évoluer les équipements pour tirer profit de ces évolutions technologiques ?

Chez GEFCO, nous identifions et expérimentons toute technologie capable de proposer un meilleur service pour nos clients ou un gain de confort ou de sécurité à nos collaborateurs.

Nos équipements évoluent vers toujours plus d’autonomie et un traitement des données beaucoup plus rapide, voire en temps réel. Auparavant, la préparation des commandes prenait beaucoup de temps et le client n’avait presque aucune visibilité sur l’état de sa marchandise. Aujourd’hui, les acteurs proposent des lunettes où l’image de la pièce à prélever et son emplacement apparaissent en réalité augmentée.

Pour aller encore plus loin dans l’innovation, GEFCO s’appuie notamment sur son incubateur interne, la GEFCO Innovation Factory, qui est à l’origine de plusieurs projets destinés à l’entrepôt du futur. Parmi les projets en cours de développement : GEFCO Enterprise AR, une application de réalité augmentée visant à faciliter le contrôle qualité et la productivité dans le processus d'emballage de la chaîne du froid ; des chariots autonomes capables de chercher, en parfaite autonomie, les palettes dans leurs emplacements (projet mené) ; un nouveau type de robots collaboratifs ou cobots qui, grâce aux machines avec un mode d’apprentissage autonome, apprennent en faisant (projet mené par GEFCO Pays-Bas).


Quelle démarche pourriez-vous préconiser à une entreprise qui souhaiterait se lancer dans la digitalisation de sa logistique ?

La priorité est d’identifier clairement ses besoins, commerciaux comme organisationnels. La seconde étape consiste à sélectionner les technologies les plus pertinentes pour son activité, en mesurant pour chacune des options leur ratio coût/bénéfice. Enfin, pour certaines structures, il sera important de faire appel à un expert capable d’apporter un conseil ou un accompagnement opérationnel à toutes les étapes de la digitalisation, dès la phase de conception jusqu’à la gestion des sites logistiques. Cet accompagnement intégré est permis par notre capacité à comprendre précisément les besoins de chacun de nos clients ; c’est la culture Infinite Proximity de GEFCO.


En quoi votre offre contribue-t-elle à la digitalisation des entrepôts ?

Notre rôle est de nous adapter aux besoins de nos clients. Leurs besoins évoluant rapidement, nous leur recommandons de nouvelles solutions, dont une majorité passe par une plus grande digitalisation de leurs entrepôts. Ces technologies nous permettent de fournir à nos clients plus de valeur ajoutée. Une meilleure fiabilité, d’abord, puisque même en cas d’absence des collaborateurs, l’entrepôt peut rester en activité. Une meilleure productivité, ensuite, car l’activité est quasiment constante. Enfin, une plus grande flexibilité, car en cas de baisse ou de hausse soudaine de l’activité, nous pouvons nous adapter rapidement et sans difficulté.

Présentez l'offre digitale de GEFCO.

Notre offre digitale est un outil clé dans la conception d’opérations logistiques, mais également en phase opérationnelle, où il permet à nos clients d’accéder à leur stock en direct, de partager ces informations avec leurs partenaires, ou de piloter à distance les opérations physiques au sein de leurs entrepôts. La digitalisation rend plus rapide et plus simple ce que nous avons toujours garanti : nous positionner comme un partenaire de confiance capable d’optimiser la gestion des sites de production et des entrepôts et de proposer des solutions personnalisées, compétitives et sécurisées à nos clients.


Bio Express

Éric Dessupoiu est diplômé d’Aix-Marseille Université. Il débute sa carrière professionnelle chez Tibbett and Britten en tant qu’Operational Manager.
En septembre 2003, il rejoint le Groupe GEFCO en tant que Warehousing Branch Manager, ensuite Warehouse and Overseas Branch Manager avant de rejoindre le siège social en 2014 en qualité d’International PSA Warehouse Manager.
Aujourd’hui, il est Warehousing Business Unit Director et est responsable de l’ensemble de l’activité entreposage du Groupe.
Site Internet de GEFCO : http://www.gefco.net/fr


Contactez notre équipe