Les Dossiers Thématiques > Dossiers Entrepôt > La digitalisation au cœur de la performance des entrepôts > Interview d’Isabel Rocher, Directrice générale d'AutoStore System



Dossier sur la digitalisation des entrepôts

INTERVIEW

‘‘ Renforcer l’agilité de l’entreprise dans un contexte omnicanal ’’
I.ROCHER, AUTOSTORE SYSTEM


Isabel Rocher, Directrice générale d'AutoStore SystemInterview d’Isabel Rocher, Directrice générale d'AutoStore System.
Réalisée le 26/03/2020 dans le cadre du dossier thématique « La digitalisation au cœur de la performance des entrepôts ».


Comment la logistique est-elle impactée par la digitalisation ?

La digitalisation permet de renforcer l’agilité de l’entreprise dans un contexte omnicanal. S’adapter en permanence aux évolutions du marché et aux attentes de ses clients est vital pour une entreprise.

  Autres contributions

LIVRE BLANC | SSI SCHÄFER
‘‘ L'Intelligence Artificielle dans la logistique : état des lieux et perspectives ’’

JP. GAUTIER | ACSEP
‘‘ Une entreprise ne peut pas se digitaliser toute seule ’’

H. KERJEAN | AKANEA DEVELOPPEMENT
‘‘ Intégrer les bonnes technologies dans ses process  ’’

F. BIESBROUCK | BK SYSTÈMES
‘‘ Pouvoir intégrer facilement les nouvelles technologies au fur et à mesure de leur apparition  ’’

A. KHOBIZA | SAVOYE
‘‘ Avec la digitalisation, les entreprises ne fonctionnent plus en silos  ’’

P. HENRION | BOA CONCEPT
‘‘ Les outils et technologies actuels permettent une logique itérative de « petites victoires consécutives » ’’

E. DESSUPOIU | GEFCO
‘‘L’invention du « digital twin » est une formidable avancée ’’

La transformation numérique de la supply chain améliore cette agilité de façon significative.  La dématérialisation et le traitement de l’information sont, ici, essentiels et permettent aux entreprises de disposer d’une meilleure réactivité face aux ruptures de la chaîne afin d’en limiter l’impact, une amélioration en temps réel du service client et de l’offre produit, une gestion des stocks avec une meilleure anticipation des besoins client, une livraison à la demande et une réduction des délais de livraison…

Avec une supply chain agile de bout en bout, il devient possible de proposer aux nouveaux consommateurs une expérience personnalisée, évolutive, tout en maintenant un niveau de rentabilité maitrisée.


Quelles sont les opportunités offertes aux entrepôts ?

De plus en plus on note l’émergence de nouvelles technologies pour automatiser des processus dans l’entrepôt qui répondent au besoin de flexibilité accrue en réponse notamment à l’évolution du e-commerce, mais également pour maitriser la pression sur les coûts y compris salariaux ou encore pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre dans certaines régions rurales (où les entrepôts sont souvent situés).


Quelles sont les principales fonctions (réception, préparation, chargement, inventaires…) concernées et les gains associés ?

Aujourd’hui tous les postes/fonctions sont concernés, le gain dépend du degré d’automatisation/digitalisation déjà existant dans l’entrepôt ainsi que la capacité d’adaptation aux nouvelles technologies et process.




Quelle est la place des opérateurs dans un contexte de digitalisation ?

Face à l’évolution des entreprises vers la digitalisation, la place des opérateurs évolue elle aussi dans le même temps. On parle notamment d’importants changements et de mutation des compétences des opérateurs dans ce nouveau paysage logistique.


Comment ont dû évoluer les équipements pour tirer profit de ces évolutions technologiques ?

Les nouvelles technologies doivent permettre aux entreprises de s’adapter et répondre aux changements et aux évolutions des modes de consommation afin de pouvoir servir une omnicanalité à toute épreuve (pics d’activités, forte rotation des stocks, changement de références, saisonnalités…)


Quelle démarche pourriez-vous préconiser à une entreprise qui souhaiterait se lancer dans la digitalisation de sa logistique (conseils, étapes, pièges, etc.) ?

Pour les entreprises, cela signifie d’abord un travail en amont sur ses bases de données et éventuellement les interconnecter pour mieux piloter l’ensemble de ses opérations (simulation, anticipation des demandes ….)


En quoi votre offre contribue-t-elle à la digitalisation des entrepôts ?

L’offre AutoStore permet de renforcer l’agilité des entreprises pour répondre à la demande croissante de l’omnicanal. C’est le cas notamment pour la préparation des commandes avec la suppression des erreurs et l’augmentation significative des cadences. Avec les systèmes AutoStore, une e-commande peut-être préparée en quelques minutes à peine et cela en sollicitant un minimum d’opérateurs. Sans oublier la densité de stockage exponentielle offerte par les systèmes AutoStore, que ce soit pour les entrepôts classiques ou bien dans les zones urbaines, avec la multiplication du nombre de références stockées dans des espaces restreints ou déjà existants.


Quelles typologies d’acteurs adressez-vous ?

Les systèmes AutoStore permettent aux entreprises une totale digitalisation de leurs activités logistiques. Le système complet est piloté par un contrôleur 100% interfaçable avec le WMS/ERP de l’entreprise. Ainsi les entreprises disposent d’informations en temps réel, que ce soit au niveau de leurs stocks ou de la préparation de leurs commandes. La conception et les fonctionnalités efficaces du système AutoStore jouent un rôle essentiel pour garantir un débit élevé de flux des marchandises vers les postes opérateurs. À titre d’exemple dans le e-commerce où les cadences sont bien plus élevées, les entreprises peuvent solder une eCommande en moins de 10 minutes, et la réintégrer dans leur système pour à nouveau la proposer en collecte à leurs clients à n’importe quel moment. Les produits commandés peuvent être récupérés au sein du système en quelques minutes à peine. Le Consommateur peut ainsi choisir son mode de collecte pour récupérer sa commande déjà préparée, soit en magasin, en point dépôt, ou directement à son domicile.

Quant à ses capacités de stockage dynamique, le système AutoStore propose la plus grande densité de stockage cubique incluant des systèmes de stockage et de picking automatisés. À titre d’exemple, 15.000 unités de gestion des stocks (SKU) peuvent être stockées dans une surface de 600m2 seulement. Grâce à son design totalement modulaire, le système peut facilement s’adapter à différentes hauteurs de plafond ou obstacles. Totalement indépendante du bâtiment, l’infrastructure permet de multiplier par 4 les capacités de stockage, sans avoir à déménager, un véritable avantage pour les entreprises qui ont besoin d’augmenter leur volume de stockage en cas d’accroissement de leurs activités, comme c’est le cas aujourd’hui notamment le domaine agroalimentaire ou pharmaceutique.


Bio Express

Nommée en février 2019 en tant que Directrice générale d’Autostore en France, Isabel Rocher s’est fixé plusieurs objectifs : participer à la croissance de la marque au niveau national, épauler ses partenaires intégrateurs dans la réalisation de projets d’automatisation et accompagner ses clients dans la digitation de leurs entrepôts. À noter que depuis l’ouverture de son bureau en France, AutoStore a déjà triplé ses installations et cela en moins d’un an.

Compte LinkedIn de Mme Rocher : https://www.linkedin.com/in/isabel-rocher-471191a/


Contactez notre équipe