Les Dossiers Thématiques > Entrepôt > Entrepôt du futur : à quoi ressemblera-t-il ? > Interview de Patrice HENRION, Directeur du développement de Boa Concept



L'entrepôt du futur: à quoi ressemblera-t-il ?

INTERVIEW

‘‘ L'entrepôt doit se réinventer perpétuellement ’’ P.HENRION, Boa Concept


Patrice Henrion, Directeur du développement de Boa ConceptInterview de Patrice Henrion, Directeur du développement de Boa Concept.
Réalisée le 10/07/2018 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « L’entrepôt du futur ».


En quoi le rôle de l’entrepôt a-t-il évolué ces dernières années ?

Le changement est notable.

L’entrepôt n’est plus vu comme un mal nécessaire, mais comme un outil de production faisant partie intégrante de la promesse client.

Il est désormais considéré comme un véritable élément de différenciation qui doit être en mesure de s’adapter en permanence à l’activité de l’entreprise.


Quelles sont, selon vous, les évolutions probables que devraient connaître les entrepôts dans les prochaines années ?

Ce sont les attentes des consommateurs qui impacteront ses missions et son fonctionnement futurs.

  Autres contributions

Sébastien SLISKI | ZETES
‘‘ Remettre l'Homme au cœur des préoccupations ’’

Jean-François GENTILE | ACSEP
‘‘ Ne pas mécaniser à tout prix ! ’’

Laurent BOLLEREAU | SAVOYE
‘‘ Les solutions intralogistiques de demain seront des assemblages sur mesure de briques standard  ’’

Jean-David ATTAL | VIASTORE SYSTEMS
‘‘ Place à l’intelligence artificielle !  ’’

Il s’agira d’apporter une réponse logistique à de nouvelles habitudes de consommation et à des degrés d’exigence toujours plus pointus.

En particulier, les plateformes devront pouvoir absorber des cadences plus fortes. Les clients anticiperont de moins en moins leurs achats, pour privilégier des commandes au fil de l’eau. Cela se traduira par une diminution du nombre de références par expédition. Il s’agit pour l’entrepôt de relever ce défi.

Néanmoins, au-delà de la confirmation de cette tendance, il est difficile de se projeter sur les évolutions des demandes des clients à 5 ou 10 ans.

De nouveaux besoins apparaissent déjà régulièrement. Pour être efficace, l’entrepôt devra donc se réinventer perpétuellement. Pour cela, il aura à mon sens intérêt à s'appuyer sur des systèmes évolutifs.

L'offre de Boa Concept s'est construite autour de la problématique d’accompagnement de l'entrepôt en tant qu’outil de production optimisé et modulaire.


Selon moi, deux axes technologiques devraient émerger :

  • La mise en place de modèles prédictifs

L'avènement de la data et son exploitation devraient rendre possible la mise en place de nouveaux schémas.

Cela a déjà commencé, mais va s’accélérer dans les prochaines années. Il deviendra possible de prédire précisément la consommation. De nouveaux modèles permettront de mieux anticiper les besoins. Ceux-ci s’appuieront sur le croisement de données issues d’univers variés, au-delà de la seule logistique. Je pense par exemple aux prévisions météorologiques, aux évènements sportifs ou culturels, etc.

Ces modèles prédictifs permettront à l’entrepôt d'être plus performant dans l'affectation des ressources et dans la mise à disposition des biens au plus près des consommateurs.

  • Le développement d’une robotisation raisonnée

Aujourd'hui, il n'y a quasiment pas un métier dans l'entrepôt qui ne puisse être robotisé. Néanmoins, la robotisation ne doit pas devenir un objectif, mais rester un moyen.

Elle doit avant tout répondre à des besoins de cadence, de qualité et de limitation de la pénibilité du travail des opérateurs.

Notre industrie crée des emplois. Ce besoin de ressource est croissant et s’accompagne d’une montée en compétence nécessaires des intervenants. Dans ce cadre, une robotisation raisonnée permet de concilier la nécessaire recherche de productivité tout en offrant un cadre de travail plus ergonomique et sécurisé aux collaborteurs.




Pensez-vous que les entrepôts seront amenés à voir leur taille augmenter dans les prochaines années ?

Il est compliqué de répondre de manière générique à cette question. Cela dépend avant tout de la teneur de la promesse client des entreprises concernées.

Je pense en particulier que nombre d’entrepôts devraient se spécialiser par type de produit ou de problématique client.

Ainsi, parallèlement à l’avènement de très grosses plateformes (80.000 m², 100.000 m²), d’autres typologies d’entrepôt devraient émerger. Certains auront en particulier pour vocation de rapprocher géographiquement les articles des clients. Il s’agira donc plutôt de petites entités situées « au coin de la rue » visant à livrer très rapidement les consommateurs.

Je me demande d’ailleurs si le terme d'entrepôt ne va pas désormais devenir trop générique pour permettre de qualifier des sites très hétérogènes aussi bien en termes de missions que de fonctionnement.




Que propose Boa Concept pour améliorer la performance des entrepôts ?

Notre offre s'est construite autour de la problématique d’accompagnement de l'entrepôt en tant qu’outil de production optimisé et modulaire.

Notre offre de convoyage plug & carry® vise à sortir d’une logique d’immobilisations.

Le principe est de rendre intelligente la transitique. Nous sommes partis du constat que le modèle existant de câblage, programmation et interfaçage contribuait à rigidifier les organisations.

Boa Concept a donc créé en 2012, puis commercialisé dès 2013 des convoyeurs programmés, équipés et câblés dans ses ateliers. Nos modules intègrent en natif leur propre intelligence embarquée (WCS Boa drive), ce qui leur permet de se reconnaître entre eux et de se passer d'automates.

Pour qu’ils entrent en fonctionnement, il suffit de les brancher les uns aux autres.

Cela représente trois avantages considérables :

  • La rapidité de mise en œuvre. Nos solutions étant montées et câblées avant d’être livrées, leur déploiement est quasi immédiat et ne perturbe pas les opérations de nos clients.
  • L’évolutivité et la modularité de l'installation. Il suffit de débrancher / rebrancher des blocs à la façon d'un train électrique pour modifier sa chaine. Il devient ainsi possible de la rallonger, de la réduire, d’en changer la configuration, etc. L’entrepôt est dès lors en mesure d’adapter continuellement sa chaine à l’évolution de son activité.
  • La possibilité de démonter l’installation sur un site et de la remonter sur un autre sans perte de valeur. Le fait de pouvoir démonter des convoyeurs n'est pas nouveau, néanmoins il convenait auparavant de réinvestir dans la programmation et le câblage d'une nouvelle chaine. Avec un système plug & carry, cela n’est plus nécessaire.

Vous avez également lancé une offre locative…

Nous avons en effet voulu aller encore plus loin dans la modularité. Jusqu’à présent, nos clients pouvaient acheter nos solutions à l’aide d’un financement classique.

Ils peuvent également désormais avoir recours à un système de location longue durée sans engagement exactement comme ils le feraient pour leurs véhicules.

En souscrivant à cette offre, l’entreprise a donc l'usage de la chaine de convoyage le temps qu'elle le souhaite. Chaque année, elle a la possibilité de nous restituer le matériel.

Récupérer les convoyeurs ne nous pose pas de problème dans la mesure où ils sont évolutifs et ne perdent pas de valeur dans le temps.

Cette offre locative apporte une grande visibilité à nos clients. En phase avec un besoin immédiat de transitique, elle leur permet de s’extraire d’une configuration rigide d’immobilisations.

Notre industrie s'oriente d’ailleurs clairement vers une notion d'usage plutôt que d'acquisition. Ce que nous avons fait pour le convoyage, il n'y a aucune raison que d’autres acteurs de l'intralogistique ne le fassent pas.

Les clients de Boa Concept peuvent également désormais avoir recours à un système de location longue durée sans engagement exactement comme ils le feraient pour leurs véhicules.


Quelles typologies de clients adressez-vous ?

De par la modularité de nos solutions, nous sommes aujourd'hui en mesure d’accompagner des clients, quelles que soient les tailles de leurs projets.

Nous nous positionnons ainsi aussi bien sur des installations de plusieurs kilomètres de convoyeurs que sur des configurations de quelques mètres seulement.

Nous avons permis à des petites structures de s’équiper des mêmes fonctionnalités que celles utilisées sur de grosses plateformes logistiques.

Nous sommes dès lors en mesure d'adresser des clients dont les besoins diffèrent grandement les uns des autres :

  • Les prestataires logistiques qui vont pouvoir avec nos convoyeurs adapter leur capacité de production et de distribution à la durée des contrats attribués par leurs donneurs d’ordre. L’intérêt est évident. Si les flux augmentent, il suffit d’ajouter des modules. Si au contraire un contrat est perdu, le prestataire peut réaffecter les convoyeurs à une autre activité.
  • Les e-commerçants qui projettent généralement une augmentation de leurs volumes, mais ne savent pas réellement sur quel entrepôt ils vont exercer leur métier dans 6 mois ou dans un an. Nos solutions leur permettent de déménager sans perdre pour autant le bénéfice de leur investissement. Ils sont également intéressés par la possibilité de rajouter des modules pour absorber des croissances de flux et profiter de nouvelles fonctions comme la pesée ou l’étiquetage.
  • Les clients industriels pour lesquels nous avons développé un système de convoyeur pour charges lourdes et palettes intégrant une intelligence embarquée sans automate.

Quels types de ROI peut-on attendre de la mise en place de vos convoyeurs modulaires ?

Le retour sur investissement sur les charges de personnel est bien entendu évident, mais c'est néanmoins plus sur l'absorption des pics de flux et sur la capacité à être moins dépendants de recrutements ponctuels que porte l’intérêt de la solution.

Ceci est particulièrement avantageux dans un contexte dans lequel nombre d’entrepôts arrivent à saturation.

Le ROI sur les charges de personnel est en fait rarement la motivation première de nos clients. Ceux-ci sont d'ailleurs généralement dans une logique de développement d'entreprise.

Nos clients utilisent ainsi nos solutions pour optimiser leur capacité de traitement et pour avoir une véritable visibilité à moyen et long terme tant sur le plan financier qu'humain.

Le vrai ROI réside donc dans le confort de la gestion de l'entrepôt, dans la possibilité de répondre à ses besoins immédiats tout en bénéficiant d’une grande visibilité sur le coût et la durabilité de l’installation.

Investir dans nos solutions, c'est avoir la garantie de pouvoir aussi bien satisfaire son besoin actuel que futur. Les premiers clients que nous avons installés il y a maintenant 5 ans ont ainsi plusieurs fois modifié leurs lignes et certains les ont même déjà déménagées de site.


Bio Express :

Patrice HENRION a rejoint Boa Concept en 2018 en tant que Directeur du Développement. Il est à ce titre responsable du développement commercial, du marketing et de la communication de la société.

Avant d’intégrer Boa Concept, il était en charge de la Direction Commerciale de Locam. Il dispose à ce titre d’une grande expertise dans les domaines du financement des ventes et dans l'accompagnement des entreprises dans la transformation vers l'économie d'usage.

Il avait auparavant évolué dans les secteurs de la Grande distribution et de la Banque.

Site internet de Boa Concept: https://www.boa-concept.com/


Contactez notre équipe