Les Dossiers Thématiques > WMS et TMS > Quel retour sur investissement en attendre ? > Benoît GRAUX, ACTEOS




‘‘Il est courant qu’un TMS soit amorti sur la première année, parfois même en quelques mois’’


Benoît GRAUX, Supply Chain Consultant chez Acteos

Benoît GRAUX, Supply Chain Consultant chez Acteos.


Avis d'expert soumis dans le cadre du dossier thématique « WMS/TMS : quel retour sur investissement en attendre ? »


Comment le TMS permet-il de réduire le budget transport de l’entreprise ?

La réduction des coûts liés au transport représente l’un des principaux challenges des chargeurs. La mise en place d’une solution TMS va permettre, grâce à un certain nombre de leviers, d’optimiser ces coûts et de gagner en visibilité sur l’ensemble de l’activité transport.

Nous avons identifié différents niveaux qui permettent de découper l’activité transport et ainsi visualiser les gains potentiels :

Au niveau tactique, on peut évoquer dans un premier temps le plan de transport, qui va permettre de dimensionner le réseau transport et de massifier les flux en amont. Ensuite, la simulation et les tarifs, c’est-à-dire dans un premier temps la capacité à intégrer des grilles tarifaires associées à un certain nombre de services, et ensuite la possibilité de comparer des tarifs existants (par exemple d’un prestaire à un autre) ou des tarifs simulés (par exemple dans le cadre d’un appel d’offre).

Au niveau de la planification, on distingue tout d’abord l’optimisation de tournées. L’idée étant de satisfaire les exigences client en termes de dates et d’accessibilité tout en optimisant les notions de distance et de moyens. Ensuite, la partie affrètement permet de choisir le meilleur transporteur pour un portefeuille de flux et un service donné. Le choix du meilleur transporteur dépend de la disponibilité et du service proposé, mais aussi et surtout du tarif proposé. On peut également citer en complément l’optimisation de chargement (comment densifier et maximiser le remplissage des moyens, que l’on soit sur des moyens propres ou de l’affrètement) et la saturation de flotte (c’est-à-dire saturer l’utilisation d’une flotte propre ou louée et ensuite d’ajuster avec de l’affrètement si besoin).
L’objectif de cette brique planification est donc de prendre en compte ces tarifs et contraintes et ensuite de chercher à maximiser et automatiser le respect des exigences clients au moindre coût.

Au niveau de l’exécution, on évoque ici plutôt la partie Track&Trace qui permet de respecter la promesse et l’expérience client grâce à un certain nombre de fonctionnalités (créneau horaire, adresse précise, envoi d’un SMS sur le statut de la livraison, la possibilité de recalculer l’ETA…). Cette fonctionnalité permet également de réagir d’un point de vue transport et d’être plus proactif sur le reste de la tournée, la livraison du dernier kilomètre étant un des éléments les plus coûteux de l’activité transport.

Au niveau contrôle et de la régulation, l’optimisation des coûts se fait réellement au niveau de la préfacturation et du contrôle facture. On constate dans un premier temps des gains administratifs grâce à la digitalisation et à l’automatisation de tous ces processus de préfacturation et contrôle facture mais également des gains en euros sur les montants des factures notamment grâce à la capacité à identifier et traiter les écarts.
Enfin, on peut se baser sur des indicateurs clés de performance et du reporting qui permet d’entrer dans une logique d’analyse et d’amélioration continue à la fois du service client, mais aussi des coûts de transport.




Au-delà des réductions de coûts, quels autres gains le TMS va-t-il apporter à l’entreprise ?

Si l’intégration d’une solution TMS apporte de nombreux bénéfices concernant l’optimisation des coûts, elle peut également apporter un avantage concurrentiel non négligeable notamment face à l’arrivée de nouvelles tendances.

Côté clients, on constate que les exigences sont de plus en plus nombreuses : flexibilité des modes de livraison, multitude d’informations de traçabilité et de suivi de livraison, intérêt grandissant pour des modes de livraison plus verts… Tous ces éléments incitent les éditeurs de TMS à faire évoluer leur solution et à proposer des nouvelles fonctionnalités et services :

  • Concernant la planification des opérations, la tendance va vers une planification avancée, plus collaborative, en lien avec des outils de prévision pour mieux dimensionner et ajuster les ressources au besoin soumis à une forte variabilité.
  • Les échanges entre acteurs, chargeurs, prestataires logistiques, transporteurs et clients croissent de plus en plus. Afin de fluidifier et simplifier ces relations, vont se démocratiser les portails collaboratifs, plateformes en lignes, utilitaires du type messagerie ou Chat…
  • La mutualisation des flux se développe également ; ces initiatives, en premier lieu destinées à réduire les coûts, vont également dans le sens du développement durable.
  • Les solutions TMS et WMS convergent progressivement vers une planification unique, et leurs frontières fonctionnelles ont tendance à s’estomper de plus en plus : les portails de gestion de prises de rendez-vous transporteurs, la gestion des parkings et quais, le prédimensionnement et l’optimisation des chargements (précolisage).
  • Les solutions et leur écosystème nécessaire convergent sur une plateforme plus intégrée, avec des échanges temps réel (API …)
  • Le suivi d'exécution “Track & Trace” avec des applications de mobilité et solutions embarquées pour outiller les chauffeurs livreurs, notamment avec l'essor des livraisons BtoC.
  • Des solutions “customer centric” pour garantir une promesse client via un portail web, à la fois pour les choix des créneaux précis de rendez-vous, et pour la visibilité temps réel sur la livraison en cours.
  • Le suivi d’exécution “Track & Trace” avec des remontées d’information en temps réel : des tours de contrôle pour fournir une visibilité globale et transverse, sur l’ensemble des opérations logistiques au sein de la Supply Chain, et permettre avec le Big Data d’en extraire les points d’attention pour animer la performance de cette chaîne de valeur multi acteurs.
  • Des solutions pour outiller les configurations hybrides de chargeurs ayant des moyens en propre ou loués, et recours à la sous-traitance comme variable d’ajustement. 
  • Des solutions mixtes et sans couture à destination des chargeurs afin d’équiper en solution de mobilité la flotte propre voire éventuellement quelques transporteurs, et dans un même temps intégrer les SI et systèmes embarqués d’autres transporteurs.

Comment estimer avec précision le ROI de sa future solution ?

Il est courant qu’un TMS soit amorti sur la première année, parfois même en quelques mois, par la réalisation d’économies substantielles pouvant atteindre 20% du budget annuel transport (optimisation des coûts d’achat transport, optimisation du taux de remplissage et réduction des kilomètres à vide, réduction de la charge administrative…).

La gestion informatisée de la facturation transport (préfacturation, contrôle automatisé des factures, ventilation comptable et analytique…) apporte couramment des gains de l’ordre de 5% sur un budget transport. Cela permet de libérer du temps aux équipes qui peuvent se consacrer à d’autres tâches à forte valeur ajoutée (relation avec les clients, réflexions tactiques sur le plan de transport…).

L’optimisation de tournées, quant à elle, permet une réduction des flux de 3% à 17%, selon la maturité des cellules transport avant déploiement et les réorganisations de processus engagées (ce qui équivaut à des gains budgétaires constatés de 5% à 13%). Les portails collaboratifs de prise de rendez-vous et les modules de Yard Management permettent, quant à eux, de réduire les temps d’attente et la surfacturation qu’ils induisent d’environ 25%.

D’autres gains sont plus difficilement chiffrables économiquement, comme l’amélioration du service client, le suivi temps réel des flux avec un tracing avancé (et pas seulement pour le e-commerce) ou la gestion des aléas. Évidemment, un suivi qualitatif de la performance du prestataire peut parfois se traduire par un système de bonus / malus (quantitatif cette fois-ci…). Il en est de même pour la réduction des émissions nocives.

Enfin, le TMS peut également générer des gains sur d’autres métiers de la chaîne logistique, comme la logistique d’entreposage, par la tension des flux et une meilleure planification des commandes à expédier au jour le jour. L’énumération de ces possibles sources de gains nous amène naturellement à dresser un panorama fonctionnel d’un Transportation Management System.


Présentez-nous votre offre.

Acteos propose plusieurs solutions digitales pour la gestion et le pilotage des activités transport. Les solutions s’adressent aux chargeurs qui affrètent ou qui organisent leur transport (flottes propres et/ou dédiées). L’ensemble des solutions modulaires proposées sont disponibles en SaaS.

Les fonctionnalités couvertes par les solutions Acteos sont les suivantes :

  • Planification du transport et optimisation de tournées : solution permettant d’organiser le transport en optimisant ou non les tournées. La planification du transport peut à la fois être gérée sous contraintes (tarifaires, taux de service, etc.), mais aussi au travers de moteur d’optimisation de tournées afin de maximiser l’utilisation des ressources (véhicules, chauffeurs, etc.).

  • Gestion des coûts : cette solution permet la gestion financière du transport. Les fonctionnalités majeures sont la préfacturation, la refacturation ainsi que le contrôle factures.

  • Simulations tarifaires : solution permettant d’analyser les coûts transport sur périodes et dimensions variables.

  • Tracking : différentes solutions sont proposées afin de répondre aux problématiques de suivi temps réel de l’exécution transport : solution mobile de tracking, connexion à des systèmes embarqués, EDI, Connecteurs, etc.

  • Portail Collaboratif : différentes plateformes collaboratives sont proposées afin de fluidifier et améliorer les échanges d’information entre les différents acteurs du transport (portail tracking, portail transporteur, portail client).

  • Bi & Analytics: solution de reporting et analytique permettant un suivi au plus fin des données métiers. Cette solution permet aux exploitants et managers la création et l’analyse de tableaux de bord.

À propos d'Acteos

Fondé en 1986, le groupe Acteos est présent en France, en Allemagne et au Liban, et propose dans le monde entier des solutions d'optimisation des flux logistiques bâties sur l'interactivité et le temps réel. Concepteur, éditeur et intégrateur de logiciels en Supply Chain Management, Acteos synchronise et optimise les flux et les processus tout au long de la chaîne logistique. Acteos offre une gamme cohérente de progiciels modulaires et intégrés, couvrant tous les maillons de la chaîne au niveau opérationnel et stratégique : entreposage, transport, ressources, traçabilité, prévision et approvisionnement. Acteos est coté au Compartiment C de NYSE-Euronext.

Pour en savoir plus : https://www.acteos.fr


Contactez notre équipe






  Autres témoignages

F. PETITJEAN | DESCARTES
‘‘ Chaque solution dispose de son propre ROI ’’

G. LECAIGNARD | SAVOYE
‘‘ Optimiser son ROI à travers une collaboration native TMS / WMS ’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘ Quelques mois suffisent pour rentabiliser un projet TMS ’’

F. BIESBROUCK | BK SYSTEMES
‘‘S’engager sur un WMS, c’est s’engager sur une relation à long terme’’

G. GARCIA / T. TSCHINSCHANG | KLS GROUP
‘‘ L’application de ratios génériques ne peut suffire ’’

B. GRAUX | ACTEOS
‘‘ Il est courant qu’un TMS soit amorti sur la première année, parfois même en quelques mois ’’