Les Dossiers Thématiques > Entrepôt > L'entrepôt agile > Michel UVO, UVOTec



‘‘ Dans les centres de tri, l’automatisation est encore limitée’’


Michel UVO, fondateur d’UVOTec

Michel UVO, fondateur d’UVOTec.


Interview réalisée le jeudi 4 mars 2021 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « L’entrepôt agile ».


Présentez brièvement UVOTec. Que proposez-vous ?

UVOTec est distributeur exclusif des convoyeurs de la société américaine FMH Conveyors pour la France, le Benelux et l’Italie.

Nous proposons des systèmes pour le chargement et le déchargement des camions dans les centres logistiques principalement à travers la fourniture :

  • De convoyeurs télescopiques : BestReach et MaxxReach
  • Et de convoyeurs motorisés mobiles (flexibles motorisés et modulaires motorisés) : PowerFlex et BestConnect

Le marché sur lequel nous évoluons comprend très peu d’acteurs.

Nous sommes en outre les seuls à fabriquer des produits standard motorisés, mobiles et modulables.

Cela nous permet de proposer des convoyeurs très rapides à configurer puisque quelques heures suffisent pour une installation de plusieurs centaines de mètres.

L’alimentation se fait directement sur une prise de 220 volts et aucune assistance de technicien n’est requise.

Les secteurs que nous adressons sont la distribution, l'industrie et la logistique en particulier dans les domaines de la messagerie, des meubles, de la confection, du jouet, de l’alimentaire, du café/cacao et des pneus.




Qu’en est-il du taux d’équipement des entrepôts en solutions de chargement / déchargement ?

Les grands prestataires sont encore très peu équipés sur les volets réception et expédition. Ils ont tendance à considérer l’aspect dépense plutôt que gain de productivité. C’est pour moi clairement une erreur.

L’entrepôt peut en effet s’apparenter à une chaine. Si les maillons d’entrée (le déchargement) et de sortie (le chargement) constituent des goulets d’étranglement, tous les efforts réalisés sur le stockage ou la préparation de commandes auront des bénéfices réduits.




Nous l’avons vu l’année dernière. Les logisticiens qui n’étaient pas du tout équipés ont beaucoup souffert. Au contraire, nombre d’acteurs qui avaient déjà pu réaliser ce que nos convoyeurs pouvaient leur apporter sont revenus vers nous dans l’optique de monter en puissance.

La réticence des logisticiens peut à mon sens être généralisée à l’ensemble des solutions d’automatisation, même si le chargement et le déchargement sont particulièrement concernés. Cela s’explique par le fait que les contrats que signent les prestataires ont habituellement des durées limitées à deux ou trois ans et ne sont donc pas propices à la réalisation de grands investissements.
À moins d’y être aidés financièrement par leurs clients, ils ne prennent dès lors pas le risque d’investir. C’est ainsi que dans les centres de tri, l’automatisation est finalement limitée.


Quelles sont les problématiques auxquelles sont confrontées les entreprises utilisatrices de vos solutions ?

Nos convoyeurs sont particulièrement adaptés aux entreprises soumises à une évolution incertaine de leurs flux. C’est par exemple le cas des logisticiens ayant pour clients des e-commerçants. Ils doivent faire face à des volumes qui croissent très vite et à des typologies de flux qui évoluent rapidement, en plus de devoir gérer les retours, qui peuvent être très importants.

La flexibilité de nos solutions revêt également un intérêt particulier pour les entreprises qui n’ont pas forcément vocation à rester longtemps sur le même entrepôt. C’est ainsi qu’un important messager après que son contrat n'ait pas été renouvelé a pu démonter son installation et la réutiliser sur un nouveau site. Nos clients savent que la modularité de notre offre leur permettra de ne pas perdre leur investissement.


CTLOG International opte pour la flexibilité des convoyeurs motorisés BestConnect d’UVOTec

CTLOG International opte pour la flexibilité des convoyeurs motorisés BestConnect d’UVOTeCréé en 2017, le nouveau prestataire logistique appartenant au groupe algérien Cevital a choisi d’équiper ses plateformes d’Orléans et de Saint-Martin-de-Crau de convoyeurs BestConnect fabriqués par FMH Conveyors.
Branchés sur une alimentation 220V et montés sur roues, ces convoyeurs motorisés présentent l’avantage d’être totalement modulables et simple d’installation. La distribution des convoyeurs est assurée en Europe centrale par UVOTec.

En savoir plus.


Certaines sociétés nous contactent également quand, en démarrage d’activité, elles se retrouvent à devoir décharger des conteneurs sans pour autant disposer de quais. Nous sommes alors en mesure de leur proposer une solution dédiée (BestReach Mobile Vehicle Loader)

D’autres acteurs devant assurer des livraisons urbaines disposent bien de quais mais ceux-ci sont destinés aux semi-remorques et ne sont donc pas adaptés au chargement de véhicules légers de type camionnette. Pour pallier cette problématique nous avons lancé la commercialisation du convoyeur BestReach Small Vehicle Loader l’année dernière.

Mais c’est encore bien souvent sous l’angle du confort des opérateurs que nous sommes sollicités. Des organismes tels que la CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail) incitent les entreprises à franchir le pas pour se conformer à leurs obligations vis-à-vis de leurs collaborateurs.
Aux Pays-Bas, la médecine du travail peut par exemple bloquer une installation si elle estime qu’elle met la santé des opérateurs en danger.

Il reste néanmoins de grands progrès à mener sur ce volet. Prenons l’exemple du secteur du café et du cacao que j’évoquais en début d’entretien. La marchandise est transportée dans des sacs de 60 kilos. Sans une solution comme la nôtre, le déchargement se fait en utilisant des tapis qui amènent les sacs à hauteur d’homme. Les opérateurs portent les sacs sur leur tête, avancent de deux pas et les laissent tomber sur une palette… la mise en place de solutions plus respectueuses de la santé des opérateurs est une nécessité.

Enfin, il convient de bien prendre conscience que l’automatisation du déchargement n’a de sens que si elle s’accompagne d’opérations de tri efficaces. Au fur et à mesure, les bonnes références doivent être placées sur les bonnes palettes afin de faire rapidement entrer les produits en stock et de les rendre disponibles à la vente. Nous proposons en ce sens à nos clients des solutions simples de tri.


Quel est le ROI moyen de vos solutions ?

Il faut généralement 6 à 9 mois pour que l’équipement soit rentabilisé.

En termes de seuil d’activité, nos solutions sont pertinentes à partir de :

  • 150 à 300 conteneurs / an pour nos solutions motorisées mobiles
  • 400 conteneurs / an pour nos convoyeurs télescopiques

Ensuite, plus l’activité est saisonnière plus l’intérêt est fort. C’est par exemple le cas dans le secteur de la confection pour laquelle le principal des réceptions se fait sur des périodes très condensées. Il faut pouvoir décharger une dizaine de conteneurs par jour pendant un mois.

De manière générale, la productivité de nos clients sur ces opérations augmente de 30 à 50%.


Simei Services double son efficacité opérationnelle grâce au convoyeur d’UVOTec

Simei Services double son efficacité opérationnelle grâce au convoyeur d’UVOTecPour améliorer l’efficacité opérationnelle des déchargements de conteneurs de son entrepôt de Lelystad (Pays-Bas), le prestataire logistique du groupe de textile Inditex (Massimo Dutti, Zara, Pull&Bear…) a installé fin 2019 un convoyeur télescopique MaxxReach du fabricant FMH Conveyors, distribué par UVOTec.

Résultat : le temps de déchargement a été divisé par deux.

En savoir plus.


Il est cependant important de bien prendre conscience que dans la logistique, si tous les acteurs ont le même métier, chacun a tendance à travailler à sa façon. Notre mission est dès lors de nous adapter aux mieux aux spécificités et besoins de nos clients.

Nous nous devons également de les sensibiliser à la nécessité d’adapter leurs méthodes de travail pour tirer pleinement profit du potentiel de nos solutions. Quand nous organisons des visites d’entrepôt pour le compte de nos prospects, notre principal objectif est finalement qu’ils puissent partager les retours d’expérience des utilisateurs et commencer à appréhender l’organisation qu’il conviendra d’adopter pour tirer tous les bénéfices de l’utilisation de nos convoyeurs.

Quand la bonne organisation est mise en place, il devient possible de décharger et mettre en stock le contenu d’un conteneur en moins de 30 minutes.




Bio Express

Michel UVO a fondé UVOTec en 2000. La direction de l’entreprise a été reprise par Laurent UVO en 2020. Il avait auparavant évolué chez Interroll, en tant que Directeur des ventes pour le Benelux .

Site Internet de UVOTec : https://www.uvotec.eu/fr


Contactez notre équipe





  L'entrepôt Agile

J-P. GAUTIER | ACSEP
‘‘ Seuls les entrepôts agiles réussissent à tirer leur épingle du jeu ’’

L. COCHET | AUTOSTORE
‘‘ Planifier et redéployer les ressources pour des mois, semaines et journées qui ne se ressemblent pas ’’

P. HENRION | BOA CONCEPT
‘‘ Ne pas compromettre le traitement des volumes futurs par l’adoption de solutions trop figées ’’

I. BADOC | GENERIX
‘‘L’agilité de l’entrepôt est clé dans le respect de la promesse client’’

L. GOURDON | SSI SCHÄFER
‘‘ Pouvoir automatiquement basculer d’un mode de préparation à l’autre’’

L. KRAFFMULLER | K+N
‘‘ L’humain est un point clé de l’entrepôt agile ’’