Les Dossiers Thématiques > Innovation > Quelles innovations supply chain pour le monde d'après ? > Avis d'expert d’Emmanuel Kesler, Directeur Overland, Wharehousing & Reusable Packaging France, Gefco.

"Quelles innovations supply chain pour le monde d'après ?"

INTERVIEW

‘‘L'optimisation logistique va de pair avec la réduction de notre empreinte environnementale’’
E.KESLER, GEFCO


Emmanuel Kesler, Directeur Overland, Wharehousing & Reusable Packaging France, GefcoAvis d'expert d’Emmanuel Kesler, Directeur Overland, Wharehousing & Reusable Packaging France, Gefco.

Avis d'expert soumis dans le cadre du dossier thématique « Quelles innovations supply chain pour le monde d’après ? »


Quels enseignements supply chain tirer des derniers mois ?

Dans le contexte de pandémie mondiale, les supply chains ont été depuis plusieurs mois mises à rudes épreuves.

La crise sanitaire a engendré des défis inédits auxquels les industries, tous secteurs confondus, ont dû faire face. Si les missions intrinsèques de la supply chain sont restées inchangées, l’organisation des flux a dû être adaptée pour répondre à deux enjeux majeurs : d’une part, protéger la santé des collaborateurs du Groupe GEFCO et de ses clients et, d’autre part, garantir un maximum de flexibilité pour répondre aux fluctuations des demandes d’approvisionnement, ponctuées d’arrêts brutaux auxquels ont succédé des reprises d’activité rapides au-delà des volumes nominaux. Réactivité et flexibilité sont plus que jamais devenues les mots d’ordre des flux logistiques.

"Nous avons notamment poursuivi, en 2020, le développement de nos projets sur l’entrepôt du futur"


Quels défis attendent le secteur dans les prochaines années ?

Nous pensons chez GEFCO que les défis majeurs du secteur du transport et de la supply chain sont de deux ordres : la digitalisation des outils et process et les défis environnementaux.

  Autres contributions

Y.BUISSON | FM LOGISTIC
‘‘ La Covid a été un accélérateur de la digitalisation ’’

M. WATERSCHOOT | DESCARTES
‘‘ Mettre plus de flexibilité dans sa supply chain ’’

P. HENRION | BOA CONCEPT
‘‘ Boa Concept va déployer une offre taillée pour les primoaccédants ’’

M.WILSON | XPO
‘‘ Les défis auxquels sont confrontés nos clients sont de plus en plus complexes ’’

H. KERJEAN | AKANEA
‘‘ Les projets de digitalisation se sont multipliés ’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘ La volatilité des flux est la nouvelle norme ’’

I. BADOC | GENERIX
‘‘ La digitalisation a permis de pallier les contraintes liées à la crise sanitaire’’

I. ROCHER | AUTOSTORE
‘‘ La crise sanitaire a fait figure de «stress test» ’’

SAVOYE
‘‘ Savoye innove avec une solution de robotique mobile ’’

Chez GEFCO, optimisation et automatisation des systèmes sont au cœur de nos réflexions pour améliorer constamment notre offre de services.

L’utilisation de l’intelligence artificielle permet par exemple de fournir plus d’intelligence aux outils, aux routes, en combinant des milliers de facteurs.

La RPA (Robot Process Automation) automatise des tâches simples et répétitives et permet de libérer du temps pour des tâches à forte valeur ajoutée.

Les outils digitaux contribuent aussi fortement à la qualité de service en offrant à nos clients une visibilité directe sur leurs marchandises et leur localisation en temps réel, ainsi que la possibilité d’être alertés à tout moment d’un éventuel retard. Ils répondent ainsi à des exigences croissantes de transparence et traçabilité et permettent de mieux gérer l’incertitude.

Cette optimisation de la logistique va de pair avec la réduction de notre empreinte environnementale. Pour la troisième année consécutive, GEFCO a atteint l’objectif d’éviter le rejet de 2 % des émissions de carbone liées à ses activités de transport. De tous les modes, le routier offre les meilleures perspectives pour réduire, à court terme, les émissions de carbone et GEFCO dispose de plans d’actions solides pour les limiter dans ses activités.

Relever les défis environnementaux nécessite également de nouer des partenariats extérieurs.

En 2019, GEFCO est devenu l’un des premiers signataires d’EVcom, en s’engageant à respecter des évaluations et des normes strictes d’émissions pour ses propres véhicules et pour la flotte de ses sous-traitants.




Comment l’innovation peut-elle contribuer à relever ces défis supply chain ?

GEFCO évolue dans un environnement en pleine mutation, impacté par les nouvelles technologies qui modifient aussi bien les processus de production que les habitudes de consommation. C’est pourquoi l’innovation est complètement intégrée à la stratégie d’entreprise de GEFCO qui souhaite en faire un formidable levier de croissance.

En matière de défi environnemental, l’innovation joue également un rôle significatif en donnant accès à des carburants alternatifs et des véhicules plus respectueux de l’environnement. Idéalement placé pour tester ces opportunités dès qu’elles se concrétisent, GEFCO explore différentes possibilités comme le remplacement des trajets routes par des trajets rails, l’utilisation de véhicules roulant avec des carburants alternatifs (GNL, GNC par exemple), l’utilisation de véhicules électriques pour effectuer les livraisons urbaines…


Comment les nouvelles technologies et la gestion des données peuvent aider les entreprises à optimiser leurs flux et mieux anticiper les risques ?

Grâce aux nouvelles technologies, à l’intelligence artificielle ou aux machines à mode d’apprentissage autonome, nous pouvons accroître la productivité, la fiabilité et la flexibilité de nos activités. Les solutions reposant sur l’IA nous permettent notamment de mieux gérer les flux et les espaces disponibles dans nos entrepôts ou d’optimiser les inventaires.

De même, l’Internet des objets (IoT) occupe une place de plus en prépondérante, à l’image des outils de tracking qui facilitent et améliorent significativement le pilotage des entrepôts. Enfin, la dématérialisation des documents de transport, de tracing, des données douanières, contribue aussi à faciliter les flux logistiques.

De manière générale, nous en sommes en veille sur les technologies et nous expérimentons celles dont nous pensons qu’elles contribueront à renforcer notre offre de service vis-à-vis des clients ou qu’elles seront synonymes de plus de confort ou de sécurité pour nos collaborateurs.

"En matière de défi environnemental, l’innovation joue également un rôle significatif en donnant accès à des carburants alternatifs et des véhicules plus respectueux de l’environnement"


Sur quels aspects avez-vous fait porter vos efforts d’innovation ces derniers mois ?

Notre approche en matière d’innovation repose sur les synergies au sein du Groupe GEFCO et s’articule autour : de notre équipe Watch & Business Intelligence, qui étudie les tendances qui font évoluer l’industrie ; de notre propre Innovation Factory, qui élabore des concepts et projets ; et de notre écosystème Open Innovation qui établit des partenariats avec des experts et entrepreneurs externes.

Nous avons notamment poursuivi, en 2020, le développement de nos projets sur l’entrepôt du futur ; parmi lesquels : GEFCO Enterprise AR, une application de réalité augmentée qui sert à faciliter le contrôle qualité et la productivité dans le processus d’emballage de la chaîne du froid ; des chariots autonomes capables de chercher les palettes dans leurs emplacements ; ou bien encore un nouveau type de robots collaboratifs (le e-Cobots) qui, grâce au machine learning, évoluent également de manière autonome et peuvent soulager la charge de travail des collaborateurs.

Dans le domaine du transport, une étude pilote en Espagne portant sur l’installation d’un réducteur magnétique d’émissions sur les véhicules, a donné des résultats satisfaisants en termes d’optimisation de la combustion. GEFCO prévoit de déployer cette solution dans plusieurs de ses filiales.


Quels sont les nouveaux produits / services que vous avez proposés ou que vous proposerez dans les prochains mois ? À quels constats répondent-ils ?

GEFCO a développé une offre spécifique, SYNCHRO, pour répondre aux enjeux de la logistique de distribution des pièces détachées automobiles dans les réseaux spécialisés. Cette offre combine les prestations de logistique et de transport avec l’objectif de raccourcir au maximum le délai de traitement des commandes et d’être en mesure de servir les réseaux spécialisés en pièces automobiles de façon optimale par des livraisons pluriquotidiennes.

GEFCO a également lancé Moveecar, une offre complète s’appuyant sur une plateforme digitale qui propose à l’ensemble des acteurs de la mobilité une large gamme de services couvrant les besoins en logistique automobile unitaire ou de masse, depuis l’immatriculation jusqu’à la fin de vie des véhicules.

Enfin, alors que l’année 2020 aura consacré l’essor de la voiture électrique, qui requiert des adaptations significatives par rapport aux véhicules thermiques pour les prestations de transport, de stockage et de livraison, GEFCO est déjà idéalement positionné pour répondre aux nouvelles exigences notamment en matière de transport des batteries et de leur rechargement sur ses parcs de stockage des véhicules finis.


Bio Express

Emmanuel Kesler, actuellement Directeur Overland, Wharehousing & Reusable Packaging de GEFCO France, a rejoint le groupe GEFCO en 2015 tant que Directeur Finance et Performance de sa filiale française.

Ancien conseiller à la Cour des comptes puis au sein du cabinet du Ministre de l'éducation nationale directeur adjoint de cabinet du Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, il rejoint en 2003 le Groupe SNCF pour prendre en charge le projet de conventionnement des trains grandes lignes. Nommé directeur de l'Audit et des Risques du Groupe SNCF à partir de 2004 puis directeur adjoint de la Direction Matériel, il devient directeur financier de l'établissement public SNCF en 2009. En 2012, il est nommé directeur de cabinet du Ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche avant de devenir conseiller maître à la Cour des Comptes.

Diplômé de l'IEP de Paris et de l'ENA, Emmanuel Kesler est également agrégé de philosophie et ancien élève de l'Ecole normale supérieure.


Contactez notre équipe