Les Dossiers Thématiques > Supply Chain > La visibilité, clé de la performance supply chain > Interview d’Abdessalam KHOBIZA, Directeur édition software de SAVOYE



"La visibilité, clé de la performance supply chain"

INTERVIEW

‘‘Une vision 360° des stocks pour tenir la promesse client et un tracking transport pour améliorer la performance de livraison’’
A. KHOBIZA, SAVOYE


Abdessalam KHOBIZA, Directeur édition software de SAVOYEInterview d’Abdessalam KHOBIZA, Directeur édition software de SAVOYE.
Réalisée le vendredi 23 octobre 2020 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « La visibilité, clé de la performance supply chain ».


Comment la visibilité supply chain est-elle adressée chez Savoye ?

Aujourd’hui, une bonne partie de nos investissements R&D sont alloués à la gestion de la traçabilité supply chain que nous situons principalement dans la traçabilité du stock et du transport. Une vision 360° des stocks pour tenir la promesse client et un tracking transport pour améliorer la performance de livraison.

  Autres contributions

I. BADOC | GENERIX
‘‘ La limite de l'échange d'information tient à la profondeur de la collaboration ’’

T. FELFELI | ACTEOS
‘‘ S'assurer que la promesse client est bien tenue grâce à une supply chain irréprochable ’’

F. PETITJEAN | DESCARTES
‘‘ Les projets de visibilité sont généralement drivés par les clients ’’

C.HUNT, A.GOONTING et S. CHAKCHOUKI | ALPEGA
‘‘ Décloisonner l’information et la diffuser à l’ensemble des partenaires ’’

A.CAYETANO | S2PWEB
‘‘ Un accès centralisé aux informations pour piloter au mieux sa supply chain  ’’

S. GERARD | TRANSPOREON
‘‘ La visibilité transport n’est plus un ‘nice to have’, mais une nécessité ’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘ Les chaines de transport sont devenues moins prédictibles ’’

AVIS D'EXPERT | ZETES
‘‘ Les 10 impératifs dans le choix d'un partenaire en visibilité Supply Chain ’’

Tout cela à travers des briques logicielles permettant d’interconnecter différents systèmes.


Visibilité sur le transport

Notre TMS constitue une véritable tour de contrôle du transport. Il met en particulier à disposition des chargeurs un suivi des commandes depuis la sortie de l’entrepôt jusqu’à la livraison chez le destinataire via le tracking de l’opération de transport en elle-même.

Pour obtenir l’ensemble des éléments constituant le tracking, Savoye s’appuie sur ses partenaires spécialisés dans la consolidation et l’interfaçage avec les différents canaux de remontée d’information.

Une fois la marchandise arrivée à destination, sa mise à disposition au client est également tracée à travers la signature électronique ou d’autres moyens que nous mettons à la disposition des livreurs ou du client final.Enfin, cette visibilité peut être partagée au-delà des quatre murs de l’entreprise grâce à la plateforme collaborative adossée à notre TMS :

  • Les clients du chargeur auxquels est destinée la marchandise peuvent consulter l'état d'avancement du traitement de leur commande.
  • Les transporteurs peuvent interagir avec l’entreprise pour échanger de l’information, répondre à des appels d’offres de fret, etc.

Visibilité sur les stocks

Notre OMS permet aux entreprises de disposer d’une vision à 360°de leurs stocks. La solution endosse deux grandes missions :

  • Informer sur le positionnement des articles dans le réseau qu’ils soient physiquement dans un entrepôt (en propre ou sous-traité), en magasin ou en transit.
  • Orchestrer le traitement des commandes par rapport à cette localisation. L’objectif est de déterminer la solution optimale pour honorer la vente tout en s’assurant d’utiliser le meilleur schéma en termes de coûts et de délais. L'OMS affecte donc le portefeuille des commandes aux différents stocks en fonction de la disponibilité des articles, de leur localisation dans le réseau et des contraintes de livraison.

La puissance de la solution tient au fait que véritablement tous les stocks sont considérés : qu’ils soient dans les entrepôts de l’entreprise, sur les plateformes de ses prestataires logistiques, sur ses points de vente, etc. C’est un vrai plus par rapport à une vision globale du stock et une orientation des commandes mono directionnel.

L’OMS est également un outil de travail de l’Administration des Ventes (ADV). Avec l’OMS, quand un client contacte le customer service, les opérateurs sont facilement en mesure de le renseigner sur le traitement logistique de sa commande. Ils savent quels articles sont préparés par quelle plateforme, l’état d’avancement de la préparation et de livraison de la commande, quand la marchandise doit arriver chez le destinataire, etc.




Comment l’OMS récupère-t-il l’information des différents stocks ?

L’OMS s'interface avec les grands systèmes d'information dans lesquels les stocks sont renseignés à savoir les ERP et les WMS, mais également avec les TMS pour prise en compte du volet transport.

L’objectif est en effet de pouvoir s'appuyer sur tous les lieux de stockage pour honorer une commande. Il convient pour cela de bien considérer les articles disponibles sur chacun d’entre eux, mais également en transit entre les différents sites logistiques, entre les plateformes et les magasins, voire entre les magasins eux-mêmes. Les délais de transfert entrent donc en compte au moment de l’orchestration.

La connexion avec le TMS de l’entreprise permet justement de récupérer le délai que le transporteur sélectionné est en mesure d’opérer. La mise à disposition prévisionnelle est ensuite actualisée en temps réel en fonction des positions GPS remontées et des éventuels aléas rencontrés.
Une telle visibilité sur le créneau estimé d’arrivée de la marchandise permet d’orienter le planning des entrepôts. La décision peut par exemple être prise de commencer en fin de matinée une préparation partielle qui sera complétée une fois les articles manquants réceptionnés sur site en début d’après-midi.


Pourquoi considérer les stocks des magasins ?

L'intégration des lieux de vente dans le raisonnement de l'OMS est encore récente.

Cela est dû au fait que la frontière entre les activités B2B et B2C s’est fortement estompée. Auparavant certains consommateurs privilégiaient les achats en magasin parce qu’ils avaient besoin de voir physiquement les produits. D'autres préféraient acheter sur Internet pour pouvoir plus simplement comparer les références et les enseignes.

De nouveaux modes de consommation et de livraison se sont développés ces dernières années : click & collect, Ship from store, etc. Il est devenu possible de commander en ligne et de récupérer ses articles sur un point de vente. Certaines enseignes permettent également d’effectuer les retours en magasin, ce qui évite au client de devoir passer en bureau de poste.

Un client qui ne trouve pas le produit dans la boutique A peut se voir proposer un rapatriement de l’article depuis la boutique B, voire une livraison à domicile depuis la boutique C.

Au-delà de sa fonction première de vente, le magasin est donc également devenu un point de stockage, de préparation, de livraison et de récolte des retours. Les gains sont faciles à imaginer en termes d’optimisation des stocks, des délais, des coûts, …


Comment l’OMS interagit-il avec les magasins ?

Jusqu’à présent le principal outil informatique dont ils disposaient était la caisse enregistreuse. Celle-ci communiquait les sorties aux ERP avec lesquels l’OMS est connecté.

Les évolutions que je viens d’évoquer ont néanmoins incité les points de vente à s’équiper d’outils informatiques leur permettant de directement piloter le stockage et les commandes. Dans nombre d’enseignes, les vendeurs utilisent ainsi désormais des tablettes leur permettant d’accéder aux stocks disponibles dans les autres magasins lorsqu’ils n'ont pas l'article dans leur propre réserve.

Notre OMS se connecte et interagit avec ces outils. L’ERP est dès lors en quelque sorte court-circuité.

Nous adressons d’ailleurs désormais directement les points de vente à travers la société SoCloz qui a rejoint le groupe Savoye début 2020.

SoCloz est leader des plateformes logicielles omnicanales SaaS pour les enseignes physiques.

L’entreprise est spécialisée dans la mise en place des solutions de gestion de magasins en termes de visibilité de stocks et d'orchestration des commandes.

Ce rapprochement nous permet d'aller au bout de notre stratégie à savoir se positionner comme l'expert de la logistique dans le B2C comme dans le B2B.


En savoir plus sur l’acquisition de SoCloz par Savoye

Créée en 2012, SoCloz équipe plus de 30 000 magasins dans 18 pays. Cette plateforme permet de mettre en place l’ensemble des parcours omnicanaux sur le web (Ship From Store, Click & Collect, E-réservation, Livraison express, etc.) et en magasin (prise de commande, ventes à emporter) à travers la combinaison de 3 systèmes : un système d’encaissement, une gestion des commandes omnicanales en magasin, et un OMS pour piloter les commandes en magasins.

« L’avènement de l’omnicanal représente un des grands leviers à la sortie de crise du retail mondial. Il bouleverse la notion de logiciel en magasin puisque le système d’encaissement va laisser place à un nouveau type de logiciel, plus global, capable de réaliser toutes les opérations en magasin. SoCloz a pour ambition de devenir l’un des acteurs logiciels majeurs du magasin » avance Jérémie Herscovic, fondateur de SoCloz.

SoCloz a permis à de nombreuses enseignes d’accroitre leurs revenus (+5 à 10%), diminuer les ruptures en stock (-15%) et diminuer le résiduel de leurs stocks (-10%).

Lire la suite


Bio Express

Abdessalam KHOBIZA est Directeur Edition Software au sein de SAVOYE, entreprise qu’il a intégrée il y a une vingtaine d’années en tant que Chef de Projet technique. Il a par la suite occupé le poste de Responsable solutions puis de Directeur de la filiale marocaine.

Site Internet de SAVOYE : https://www.savoye.com/


Contactez notre équipe