Dossier > Entrepôt / Transport > WMS / TMS : est-il temps d'en changer ? > Entretien ALPEGA



‘‘Un TMS en mesure de s'adapter à l’évolution du niveau de complexité de ses opérations transport ’’
Benoit GRUBER, ALPEGA TMS


Benoit GRUBER, Directeur Marketing Produit de la division TMS du groupe Alpega

Benoit GRUBER, Directeur Marketing Produit de la division TMS du groupe Alpega


Entretien réalisé le lundi 31 juillet 2023 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier : « WMS / TMS, est-il temps d’en changer ? »


Pourquoi passer à un TMS avancé ?

Les sociétés ont désormais pleinement saisi l'importance du transport en tant que levier de différenciation, en particulier lorsqu’elles proposent au marché des produits dont les caractéristiques sont proches de ceux de leurs concurrents.

‘‘ Investir dans des processus transport performants ’’

Pour satisfaire et fidéliser leurs clients, elles doivent pouvoir mettre à leur disposition les produits très rapidement et les tenir informés en permanence de l'avancement des opérations, sachant que les destinataires ont généralement eux-mêmes besoin des produits pour les commercialiser ou les intégrer à leur propre cycle de fabrication. Pour ces raisons, investir dans des processus de transport performants est devenu un impératif pour tout acteur cherchant à se démarquer et à consolider sa position sur le marché.

Pour les entreprises qui n'ont pas encore amorcé leur transition vers la digitalisation de leurs opérations, il est grand temps de considérer sérieusement la mise en place d'une solution TMS. Cette démarche s'inscrit désormais parmi les investissements incontournables, au même titre que la gestion financière, les achats ou la production. Même si elles décident de commencer en se limitant aux fonctions basiques, il est primordial qu’elles retiennent une solution offrant une couverture suffisamment complète pour activer diverses options à mesure de leur développement.

L'activité d'une entreprise évolue avec le temps, engendrant des besoins additionnels liés à l'exploration de nouveaux marchés à desservir, à l'utilisation de différents modes de transport ou encore à l'intégration de partenaires logistiques additionnels. Il est donc primordial que le TMS puisse s'adapter au niveau de complexité des opérations logistiques, en intégrant de nouvelles options et en optimisant la gestion du transport à mesure que les flux se complexifient.

Ces évolutions impactent généralement deux aspects essentiels : la prise en charge du multimodal et la couverture fonctionnelle.

À mesure que les entreprises se développent, elles peuvent être amenées à opérer divers modes, que ce soit le fret aérien, terrestre ou maritime, afin de soutenir leur expansion à l'international. Seuls quelques TMS sont en mesure de gérer l’ensemble de ces modes.
En ce qui concerne la couverture, la solution utilisée doit pouvoir adresser un certain nombre de besoins spécifiques. En particulier :

  • La vision en temps réel de l'ensemble des opérations logistiques (Real-Time Visibility) : même s'il n'intègre pas nativement une solution dédiée, le TMS doit offrir la possibilité de piloter des applications tierces et de visualiser ces données directement, sans avoir à consulter une autre plateforme.
  • La mesure des émissions carbone : avec le développement rapide de la réglementation européenne, il est primordial que toute entreprise ayant des besoins de transport se penche sérieusement sur la réduction de son empreinte. Pour cela, différentes approches peuvent être envisagées, telles que l'optimisation des trajets ou la transition vers des modes plus respectueux de l'environnement. Le prérequis est néanmoins de pouvoir commencer à mesurer ses émissions actuelles et leur évolution dans le temps afin de définir les stratégies appropriées et de suivre leur efficacité, une fois mises en place.
  • Le benchmark du réseau de transport, à travers la collaboration avec ses prestataires, l’envoi de demandes de cotations pour les besoins spots ou encore le lancement de consultations plus structurées dans le cadre d’appels d’offres, plusieurs fois dans l’année.
  • L’anticipation via le pilotage de scénarios : dans un monde volatile marqué par des crises conflictuelles, économiques ou sanitaires, il est primordial de pouvoir prévenir et limiter les effets des aléas et des difficultés sur les flux de transport. En sécurisant leurs approvisionnements et en assurant aux clients une continuité dans leurs livraisons, les sociétés peuvent préserver leur activité.
 



Comment sourcer les solutions et les comparer les unes aux autres ?

Les entreprises ont gagné en maturité informatique ces dernières années. Elles sont désormais en mesure d’identifier facilement les outils adaptés à leurs besoins grâce à diverses ressources telles que les sites spécialisés, les études de cabinets ou encore l’interrogation de leur réseau professionnel. De ce fait, elles limitent généralement les consultations à quelques éditeurs.

Dans la phase de sélection des solutions, les critères suivants peuvent être utilisés :

  • Évolutivité : Il est important de vérifier la possibilité de commencer avec une brique core tout en étant capable d'intégrer par la suite toutes les fonctionnalités dont l'entreprise aura besoin dans les prochaines années. Cette évolutivité garantit une adaptabilité à long terme et évite les coûts et les efforts liés à un changement de système.
  • Rapidité d'onboarding des transporteurs : Il est avantageux de privilégier des TMS ayant déjà connecté les prestataires qu'utilise l'entreprise. Les économies en temps et ressources seront considérables.
  • Gestion du multisites : De nombreuses sociétés, même de taille modeste opèrent depuis plusieurs pays. Il leur est donc essentiel de pouvoir s’appuyer sur une solution qui puisse s’adapter aux spécificités des différents sites qui seront amenés à utiliser la solution. Un TMS multilingue et prenant en compte les législations locales est dès lors requis.

Enfin, il est également important de demander des références ou de discuter avec les clients ayant déjà fait l'expérience d'une implémentation des solutions envisagées.


Quels types d’entreprises adressez-vous avec Alpega TMS ?

Historiquement, nous ciblons deux segments de marché :

  • Les entreprises dont le chiffre d'affaires est compris entre 200 et 500 millions d'euros.
  • Les entreprises réalisant plus de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Nous prévoyons une forte accélération sur le premier segment dans les prochaines années. Nous considérons en effet que les besoins de ces sociétés sont désormais sensiblement similaires à celles dépassant les 500 millions de chiffre d'affaires. Beaucoup d'entre elles ont d’ailleurs pour objectif de franchir cette barre. Mettre en place une gestion de transport efficace y contribuera fortement.

‘‘ Une offre intégrée permettant d’enrichir la solution au fur et à mesure ’’

Pour ces deux segments, nous proposons une offre intégrée permettant de démarrer avec des fonctionnalités basiques puis d’enrichir la solution au fur et à mesure avec l’ajout d’options personnalisées.

En ce qui concerne les secteurs d'activité, nous adressons principalement le marché du manufacturing. Cela inclut les industries de transformation, telle que la chimie, ainsi que les industries de pièces, comme l'automobile. Nous avons également des clients dans les secteurs de la distribution et des produits de consommation, notamment dans les domaines de l'alimentation, de l'agroalimentaire et de la boisson dans lesquels les besoins de transport sont très importants.



Que proposez-vous aux entreprises concernées par la migration vers SAP S/4 HANA ?

Nombre d'organisations vont devoir passer à la nouvelle version cloud, SAP S/4 HANA dans les prochains mois.
Au niveau de la solution de transport à utiliser, deux options se présentent, chacune revêtant un inconvénient significatif :

  • En privilégiant le module SAP Basic TM, la migration sera simplifiée. Les fonctionnalités disponibles sont néanmoins limitées et risquent de ne pas répondre à l'ensemble des besoins transport de l'entreprise.
  • Le module SAP Advanced TM offre lui des fonctionnalités plus avancées. N’étant pas inclus nativement dans SAP S/4 HANA, le projet de migration sera plus complexe.

Il est important de noter que le passage à SAP S/4 HANA nécessitera également une révision des processus pour les entreprises qui utilisaient jusqu'alors une version on-premise de SAP (R/3, ECC 6.0). Ces solutions ont souvent été personnalisées, alors qu’avec la version full cloud de SAP, il faudra désormais s'appuyer sur des processus standards.

‘‘ Une solution transport dédiée à SAP S/4 HANA ’’

Conscients des défis auxquels ces entreprises seront confrontées dans les prochains mois, nous avons développé une offre cloud alternative nommée Alpega TMS for SAP S/4 HANA. Complètement intégrée à la nouvelle version de l’ERP, cette solution repose sur le module Basic TM que nous complétons avec des fonctionnalités avancées, le tout à un coût bien inférieur à celui de SAP Advanced TM.

Nous pouvons ainsi nous adapter directement aux différentes versions de SAP utilisées afin de garantir une continuité sans faille des processus transport de nos clients, en particulier s’ils intègrent aujourd’hui des solutions tierces.

Notre objectif est de permettre aux acteurs concernés de commencer dès maintenant pour faciliter la future migration.



Quelles sont les spécificités de l’offre Alpega TMS ?

Les principaux atouts de notre plateforme TMS résident dans son évolutivité et sa couverture fonctionnelle complète. Cette solution unique adresse ainsi les deux segments de marché mentionnés, en activant des options selon les besoins. Nous couvrons les 5 niveaux de complexité d'un besoin de transport définis par le Gartner, tout en offrant une mise en place plus simple et moins coûteuse que des solutions équivalentes.

Alpega TMS se distingue notamment par son module de Tendering, une fonctionnalité que peu d’acteurs proposent. Ce module peut en outre être utilisé de manière autonome ou se connecter aisément à un autre TMS.

‘‘ Un respect systématique de nos engagements en termes de go live ’’

Notre module de RTV (visibilité en temps réel) constitue également un point de différenciation. Il permet de consolider et de visualiser tous les éléments de tracking, même ceux provenant de partenaires tiers tels que Shippeo, P44, Wakeo, etc. Ces données sont directement accessibles et pilotables depuis notre TMS, évitant ainsi d'avoir à consulter différentes applications.

Enfin, au-delà des caractéristiques techniques de notre solution, nous nous appuyons sur des équipes de customer success de très grande qualité. Dotés d'une expertise pointue en gestion du transport, nos collaborateurs ont une expérience éprouvée au cours de nombreux projets. Cela se traduit par des gains de temps et le respect systématique de nos engagements en termes de go live.


Bio Express

Benoit Gruber est Directeur Marketing Produit de la division TMS chez Alpega, groupe qu’il a rejoint en novembre 2021. Fort d'une expérience solide dans les domaines du marketing, du product management et de la Supply Chain, il a évolué au sein de divers éditeurs (SAP, Sage, Trace One) depuis le début des années 2000.

Site Internet d’Alpega TMS : https://www.alpegagroup.com/fr/tms-software/


Contactez notre équipe







  Autres témoignages

T. FELFELI | ACTEOS
‘‘S’appuyer sur un outil en mesure de répondre à ses nouveaux besoins fonctionnels ’’

I. BADOC | GENERIX
‘‘ Une décision motivée par la possibilité d'une réelle rentabilité … ou par l'incapacité de continuer avec la solution en place ’’

F. PETITJEAN | DESCARTES
‘‘ Le ROI comme principal critère de choix ’’

J. BOUR | DDS
‘‘ Raisonner en besoins métiers ’’

J-P. GAUTIER | ACSEP
‘‘ Le changement n’est pas une fin en soit, mais doit toujours être une opportunité ’’

F. ZIELINSKI / G.LECAIGNARD | SAVOYE
‘‘ La balance penche rarement en faveur du maintien de la solution en place ’’

R. CODRON | SHIPTIFY
‘‘ Privilégier un TMS SaaS nativement interconnecté ’’

Y. PETON | EPG
‘‘ Privilégier un TMS SaaS nativement interconnecté ’’

B. GRUBER | ALPEGA TMS
‘‘ Un TMS en mesure de s'adapter à l’évolution du niveau de complexité de ses opérations transport ’’

T. TSCHINSCHANG | KLS
‘‘Évaluer si l'éditeur est toujours en capacité de répondre aux évolutions souhaitées ’’

F. BIESBROUCK | BK SYSTEMES
‘‘ Avec le temps, la maintenance de certaines solutions peut devenir très onéreuse ’’