Les Dossiers Thématiques > WMS / TMS > Comment réussir son projet ? > Interview d’Hélène KERJEAN, Chef de marché chez Akanea Développement



WMS / TMS : comment réussir son projet ?

INTERVIEW

‘‘ Se comprendre et créer un climat de confiance ’’ H. KERJEAN, AKANEA


Hélène KERJEAN, Chef de marché chez Akanea DéveloppementInterview d’Hélène KERJEAN, Chef de marché chez Akanea Développement
Réalisée le 18/12/2018 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « WMS/TMS : comment réussir son projet ? ».


Lors du choix de leur future solution TMS ou WMS, à quel niveau de détail les prospects décrivent-ils généralement leurs besoins et processus cibles ?

L’analogie entre les éditeurs de systèmes d’informations et l’univers de la construction immobilière n’est pas galvaudée et peut être reprise en exemple…

  Autres contributions

JP. GAUTIER | ACSEP
‘‘ Tant qu’un colis de test n’a pas été livré sur le bureau du Directeur, l’entreprise n’est pas prête à basculer ses opérations sur la nouvelle solution ’’

F. PETITJEAN | DESCARTES
‘‘ Commencer par bien définir les enjeux business auxquels l’entreprise est confrontée ’’

G. GARCIA et T. TSCHINSCHANG | KLS
‘‘ Il est primordial pour les entreprises de toujours garder une vision globale de leur Supply Chain  ’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘ Aller au-delà de la simple démo !  ’’

C. TRAMOY | A-SIS
‘‘ L’intégrateur d'un WMS doit avant tout être un logisticien ’’

Nous partageons (nous l’avons en fait emprunté) un vocabulaire et une description des rôles communs plus particulièrement sur la relation entre la maîtrise d’ouvrage (l’expression du besoin) et la maîtrise d’œuvre (la solution : le logiciel et le projet).

Il s’agit donc avant tout de savoir si le maître d’ouvrage souhaite construire une cathédrale ou plutôt un pavillon individuel après la visite d’une maison témoin …

La majorité des projets pour les petites et moyennes entreprises s’initie sans formalisme au sens strict des besoins et processus cibles, et cette tendance s’inverse très fortement lorsque l’on s’adresse aux plus grandes entreprises.

La maîtrise d’ouvrage est alors structurée par des équipes opérationnelles et métiers, qualités et directions des systèmes d’informations, certaines ayant même recours à une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA), dont l’objectif est de rédiger et structurer l’expression des besoins, mais également permettre une analyse des réponses des éditeurs.

Notre gamme de solutions ainsi que notre expertise de près de 30 ans sur les marchés du TMS et WMS, préfigurent la typologie de nos réponses aux différents besoins et enjeux opérationnels de nos prospects.

Notre démarche commerciale s’adapte nécessairement à ces différents cas de figure, mais dans tous les cas elle s’initie par une écoute active des besoins et la cartographie de ses activités et services, ses clients, son éco-système et solutions déjà en place (comptabilité, finances, RH, métiers…)

Si vous exprimez un besoin sans le formalisme attendu par un maître d’œuvre, vous devez être à même de vérifier par d’autres biais que la solution proposée correspondra à vos enjeux.

Pour ce faire, nous conseillons généralement la lecture des descriptifs fonctionnels de l’offre retenue et la validation de démonstrations sur des scénarii cibles construits en collaboration avec l’éditeur.

La confiance dans un éditeur expert, disposant de nombreuses références clients présentant des métiers similaires, peut alors se substituer à une expression de besoins dûment formalisée.

Les modes opératoires des processus cibles sont préconfigurés dans une solution héritée de plusieurs centaines d’implémentations pour des contextes identiques.

Nous opposons ici le monde du progiciel à celui du projet d’intégration sur mesure.




Quel est le rôle de l’éditeur dans la phase de définition des besoins ?

Nous n’avons pas vocation à nous substituer à cette responsabilité.

Pour autant, notre démarche avant-vente est structurée et guidée par une volonté de conseil, tant sur le bien-fondé de la demande que sur les implications organisationnelles et opérationnelles.

Notre rôle consiste alors à valider auprès du prospect notre engagement sur notre capacité à l’accompagner dans la réalisation de son projet.


Quels sont les principaux critères sur lesquels se baser pour choisir le bon TMS ou WMS ?

Chaque type d’offres présente ses forces et contraintes ; une solution fortement packagée et prête à l’emploi est préférable dès lors que la couverture attendue est validée par les documentations disponibles (descriptifs fonctionnels détaillés) et par l’engagement porté de l’éditeur.

À l’inverse une offre plus ouverte nécessite une approche de projet plus conséquente avec le bénéfice d’une grande capacité d’adaptation et d’agilité de la solution aux spécificités du client.


Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en phase d’implémentation ?

Encore une fois tout dépend de la typologie du projet et à qui il s’adresse (PE, PME ou grands comptes de type MGE). Il y a 4 grandes étapes à respecter pour éviter les erreurs :

  1. Partager la bonne compréhension du périmètre du projet et ne pas s’écarter des enjeux initiaux.

    Il faut s’assurer de la bonne compréhension de tous en utilisant le même langage/lexique. Le même mot peut être perçu de manière différente il faut donc s’assurer que l’on parle bien de la même chose.

  2. Définir la matrice de responsabilités

    Il est nécessaire d’identifier les rôles et responsabilités de chacun (validations, arbitrages tout au long du projet)

  3. Ne pas négliger la conduite du changement

    La conduite de changement est en effet clé. La migration sur un nouveau système d’information doit faire l’objet d’une attention particulière auprès des utilisateurs finaux. Il est fréquent que les modes opératoires soient également modifiés à cette occasion : il faut s’assurer de l’adhésion de l'ensemble des équipes.

  4. L’élaboration d’un planning conjoint et imbriqué

    Plusieurs interlocuteurs peuvent être associés sur un même projet (ex sur l’informatique embarquée). Cette collaboration avec l’écosystème du client est primordiale, mais attention à bien identifier qui va coordonner l’ensemble des acteurs sur le sujet.

Sur quels éléments de méthodologie projet vous appuyez-vous ?

En dehors des projets standards, nous réalisons généralement une analyse différentielle qui nous permet de détailler tous les process, de définir ce qui peut être traité en standard ou ce qui nécessite au contraire un paramétrage poussé ou des développements spécifiques. Il est primordial de bien définir dans la gestion du projet les périmètres de responsabilités de chaque acteur. Nous nous appuyons pour cela sur la méthode RACI (matrice de rôles et de responsabilités).

  • R - Qui exécute, réalise ?
  • A - Qui est responsable du livrable ? Quel est le décideur ? Qui peut arbitrer en cas de problème ?
  • C - Qui détient une expertise dans le domaine ?
  • I - Qui doit être nécessairement informé

Vos clients choisissent-ils généralement d’implémenter la solution sur un petit périmètre avant de l’élargir ou bien de basculer l’ensemble du périmètre en même temps ?

La typologie du projet (standard ou sur-mesure) et les besoins de l’entreprise (activités, services...) impactent la méthodologie de déploiement.

Un projet informatique est un peu comme une fusée à étages et notre objectif est d’allumer tous les étages…

À retenir :

  • L’impact organisationnel (ex : implémenter un process de flashage CAB à toutes les étapes du transport, du papier au planning graphique …)
  • La capacité d’adaptation aux changements (risques RH)

Quelles solutions TMS proposez-vous ?

Nous proposons une large gamme de solutions TMS qui s'adressent aussi bien aux TPE (Très Petites Entreprises) qu'aux MGE (Moyennes et Grandes Entreprises) du Transport Routier de Marchandises. Nous sommes positionnés sur tous types de métiers (lot, groupage, affrètement...) ce qui permet de répondre à des enjeux globaux tout en ayant aussi une approche spécialisée (ex sur la messagerie).

Pour les TPE et PME nous proposons des offres packagées, faciles à mettre en place et clés en main.

Nous nous adressons également aux MGE au travers de solutions adaptables et amendables.

Cependant, quel que soit le profil de notre client et sa taille, nous assurons une portabilité élargie sur l’écosystème transport. Que ce soit avec des partenaires Informatique embarquée (Transics, Fleetboard, Trimble, Vehco, Astrata…) qu’avec des plates-formes collaboratives.


Et sur le WMS ?

Notre WMS s’appuie sur des dizaines d’années d'existence pour proposer une belle profondeur fonctionnelle. Nous adressons avec ce produit en grande majorité les logisticiens, mais également les industriels. Notre WMS permet de réaliser des process classiques de réception de marchandises, de rangement dans le dépôt, de facturation, d'envoi de transmissions aux transporteurs également via des stations chargeurs, etc. Nous avons en particulier développé un algorithme qui calcule la manière la plus intelligente possible de ranger les produits dans l'entrepôt en fonction de la rotation des marchandises et des modes de préparation de commandes utilisés.

Des interfaces avec la Grande Distribution ont été mises en place sur les process des drives. Des portails web permettent également à tout industriel de consulter en temps réel son état de stock chez son logisticien ou de lancer des préparations de commandes directement depuis chez lui.

Notre portail e-Entrepôt continue de s’étoffer de nouvelles fonctionnalités et propose désormais des web-services permettant de communiquer et de s’ouvrir avec l’écosystème afin d’enrichir les données et d’apporter de la valeur ajoutée au quotidien à nos clients.


Bio Express

Hélène KERJEAN, Chef de Marché, en charge de l’ensemble des produits liés à la supply chain (transport, WMS et douane) chez AKANEA. Elle occupait auparavant le poste de chef de marché Transport, en charge de la stratégie des produits au sein du service Développement des Marchés.

Madame KERJEAN a une expérience de plus de 10 ans dans des postes de responsable marketing opérationnel et stratégique dans le monde de l’édition et est diplômée de l’École Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand.

Site Internet d'Akanea Développement : http://www.akanea.com


Contactez notre équipe