Notions > Méthodologies Logistiques > KPI Logistique


Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Pour pouvoir progresser, il faut déjà pouvoir commencer par mesurer où en est. Les KPI’s permettent d’apporter des informations claires sur l’analyse de l’existant et leur analyse régulière permet également de mesurer l’évolution de la performance.

Ils permettent également dans une logique de comparaison avec les autres entreprises d’un même secteur de savoir où on en est par rapport à la concurrence. Peut-on identifier des marges de progrès et sur quels leviers faut-il agir pour y parvenir ?

Disposer des outils permettant d’analyser le fonctionnement, les flux et les processus d'une entreprise permet d’améliorer les performances de la supply chain de cette entreprise.

Les KPI logistiques (Key Performance Indicator) sont des outils qui répondent à ce besoin.


Que sont les KPIs ?

Tableaux de bord s'appuyant sur des indicateurs pertinents, les KPI logistiques permettent de ressortir rapidement les points à améliorer et les causes de dérive de coûts, des délais ou de la qualité.

Le choix de ces indicateurs est primordial et dépend du secteur étudié ainsi que des objectifs principaux de l’entreprise (le respect des délais, la réduction des coûts logistiques, etc.).

Cependant, certains indicateurs ont une "portée universelle".

Citons par exemple :

  • le taux de rupture
  • la couverture de stock d’une référence
  • la rotation d’une référence
  • le nombre de palettes réceptionnées / expédiées
  • colis préparés par opérateurs de picking
  • nombre de kilomètrtes
  • taux de kilomètres "à vide"
  • taux de vide sur un camion
  • etc.

Ces indicateurs peuvent être analysés dans le temps, ce qui permet de voir si l’entreprise est sur "la bonne pente" mais peuvent également être comparés aux standards du marché (ratios et cadences logistiques généralement observés chez les entreprises concurrentes).

Une fois la construction des KPI pertinents, leur analyse permet de connaître la performance logistique de l’entreprise.




Quelques conseils

Il faut prendra garde à ne pas s’éparpiller dans l’analyse d’un nombre trop importants d’indicateurs et s’assurer de la pertinence des indicateurs mesurés. La question à se poser : les indicateurs sont-ils bien significatifs par rapport à l’activité mesurée ?

Attention aux moyennes qui peuvent être trompeuses en particulier dans le cadre d’analyse de données binaires

Il convient que les indicateurs choisis soient eliés aux grands objectifs, à la vision de l’entreprise auditée, à ses priorités.


Illustration avec le cas de camions livrant des voitures à des concessionnaires

Comment mesurer la performance de l’exploitation d’une flotte de camions livrant des voitures depuis un centre en région Lyonnaise vers les concessionnaires situés en Rhône Alpes ?

Quels sont les indicateurs permettant de mesurer la performance de la livraison des véhicules aux concessionnaires :

  1. Performance économique
  2. Performance opérationnelle
  3. Performance qualité de service aux concessionnaires

Exemples de KPI transport et logistique pertinents :

  • Nombre de véhicules livrés
  • Nombre de véhicules moyen chargés par camion
  • Nombre de concessionnaires livrés
  • Nombre de véhicules livrés avec respect du délai contractuel
  • Nombre de véhicules avec avaries
  • Nombre de tours / jour
  • Temps de chargement des véhicules sur le centre
  • Temps de déchargement des véhicules chez les concessionnaires
  • Nombre de kilomètres parcourus
  • Nombre de kilomètres parcourus à vide : la tournée est-elle bien optimisée?

Ressources complémentaires:



TMS / WMS : indicateurs, pilotage & reporting

TMS / WMS : indicateurs, pilotage & reporting

Pour atteindre une performance opérationnelle durable, il convient de mettre en place un système de mesure efficace de la situation existante et de son évolution.

Le contrôle des activités transport et logistique est essentiel : il permet en effet de s’assurer de la capacité de l’organisation à satisfaire ses partenaires/clients ainsi qu’à être économiquement compétitive.

Dans une approche d’entreprises en réseau, il prend encore plus de sens en contribuant à établir une relation de confiance entre l’ensemble les acteurs intervenant tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

C’est pourquoi, à l’occasion de ce nouveau Dossier Thématique consacré au pilotage de la supply chain, nous avons souhaité mettre en avant l’intérêt de l’utilisation des indicateurs pour gérer ses activités transport et logistique. Pour ce faire, nous avons recueilli le témoignage d’éditeurs de WMS et TMS.

 
Supply Chain Planet

KPI’s, AÏE, AÏE, AÏE

Ainsi, si la réponse au client doit être fiable, tous les maillons de la Supply Chain doivent l’être également. Chaque intervenant devra respecter ses engagements de service, chaque acteur devra être à la recherche d’optimisation globale, se montrer agile et flexible tout en s’efforçant de réduire les délais et les coûts.

Une seule défaillance de l’un des maillons et c’est la performance globale de la Supply Chain qui est atteinte. Pour mesurer le niveau de performance, il est nécessaire de disposer d’indicateurs dans tous les maillons de ce département.

 
Logiguide GCL

Indicateurs Logistiques, pourquoi des indicateurs non-financiers!

Les entreprises d’aujourd’hui sont menées par les aspects financiers et la majorité des discussions tournent autour de la même question : “Quelle est la valeur ajoutée de cette décision pour la valeur de nos actions”.

Afin de mieux contrôler l’effet de nos décisions et actions, de nombreux indicateurs financiers ont été développés. Même s'ils accomplissent leur but, ces baromètres financiers ne réfléchissent pas le portrait global d’une compagnie, ni son habilité à satisfaire pleinement ses clients.

Dans ce numéro, nous vous présenterons certains indicateurs non financiers et discuterons par la suite du concept de "la commande parfaite".

 

Les indicateurs de performance logistique pour les corridors de transport

L’étalonnage impose un jugement. Il peut facilement verser dans la subjectivité selon les priorités, les opinions ou les objectifs fixés. Il est surtout relatif puisqu’il fait référence à des comparaisons. L’étalonnage est aussi un outil à utiliser avec beaucoup de précautions. Le temps et l’espace considérés ne sont pas fixes. Les conditions économiques, sociales ou environnementales qui ont une durée variable auront toujours un impact sur les résultats obtenus qui dépendent du moment précis où la collecte des données a été effectuée. D’une façon totalement fictive, étalonner le port de Vancouver 16 semaines avant Noël durant une grève des camionneurs ou lorsque les ports du golfe du Mexique se relèvent des impacts d’un ouragan ne fait aucun sens.

 
Logiguide GCL

Indicateurs de performance clés (KPI) dans le traitement des commandes clients

Alors que de plus en plus de compagnies s'efforcent d’atteindre un niveau de classe mondiale afin de différencier leur offre de celles de la compétition, les indicateurs de performance (KPI) sont utilisés de plus en plus souvent. Ces indicateurs, lorsque utilisés avec soin, permettent de mieux contrôler vos opérations et de vous positionner par rapport aux meilleures pratiques courantes.

Tandis que l’intégration et l’information se sont avérées les tendances gagnantes de la dernière décennie, la gestion des relations clients (CRM) sera sans doute la composante principale de toute initiative d’entreprise dans les années à venir. Tout en n'étant pas l’unique aspect à contrôler, le traitement des commandes clients est un facteur clé permettant de combler les attentes des clients à l’intérieur des délais prévus.

 

Benchmarking Supply Chain

Le benchmarking se penche sur la manière d’améliorer un processus d’affaires en exploitant "les meilleures pratiques" au lieu de mesurer les meilleures performances.

Les meilleures pratiques sont le résultat des meilleures performances. L'étude des meilleures pratiques est une excellente opportunité afin d’atteindre un avantage stratégique, opérationnel et financier.


Conseils de lecture :



 

Avantage Supply Chain : Les 5 leviers pour faire de votre Supply Chain un atout compétitif
de Shoshanah Cohen, Joseph Roussel, Antoine Bouvier (Préface), Anne Daron-Berthelon (Traduction)

Présentation de l’éditeur
Le guide du dirigeant pour faire de votre Supply Chain un levier stratégique. Un grand nombre d’exemples concrets et de cas réels d’entreprises offrant des retours d’expérience pragmatiques et riches d’enseignement. Une présentation de l’état de l’art en supply chain management. Une explication claire des cinq disciplines maîtrisées par les entreprises leaders.

Biographie de l’auteur
Directeur PRTM en Californie, Shoshanah COHEN a 16 ans d’expérience dans le conseil et ses missions englobent divers domaines dont l’intégration de la chaîne logistique, la fabrication, la mise en œuvre de systèmes ERP, la planification de la demande, la gestion des commandes et le lancement de nouveaux produits. Elle est diplômée en ingénierie industrielle
de l’université de Stanford, titulaire d’une maîtrise en stratégie technologique de l’université de Boston et d’un MBA de la Harvard Business School.

Directeur PRTM à Paris, Joseph ROUSSEL a participé au développement initial du modèle SCOR (Supply-Chain Operations Reference-model), la norme industrielle de supply chain management. Depuis 16 ans, il a aidé de nombreuses entreprises internationales à reconfigurer leurs opérations pour mieux répondra orientations stratégiques de l’entreprise. Il est diplômé de la Tufts University (Boston, États-Unis), de la Louisiana State University et de l’Université Libre de Bruxelles.

 

Audit combiné qualité / supply chain : Sécuriser ses relations client-fournisseurs
de Christian Hohmann

Présentation de l’éditeur
Une meilleure stratégie d’homologation, d’achat et de suivi de ses fournisseurs et sous-traitants. Choisir le mode du partenariat et de la collaboration avec ses partenaires et fournisseurs stratégiques. Réduire les risques et améliorer la performance globale. La méthodologie complète pour mettre en œuvre efficacement et de manière économique cette politique à tous les niveaux de la Supply Chain. Fiabiliser la qualité et les délais, ainsi que maîtriser les coûts pour les fournisseurs et les clients : c'est possible en partant d’une relation de partenariat et en ayant une politique de gestion adaptée. A la base de cette collaboration, l’audit combiné qualité et logistique permet une sécurisation à la fois optimale et économique de la relation. Ce guide propose une méthode pour développer une telle politique et réaliser un audit combiné de manière efficace. Il en indique les exigences et en démontre les avantages. Les professionnels des achats ou de l’approvisionnement et les responsables opérationnels de la Supply Chain, qu'ils soient clients ou fournisseurs, y trouveront tous les conseils nécessaires pour conduire ces audits et pour mieux gérer en général leurs relations client-fournisseurs.

Biographie de l’auteur
Christian Hohmann est consultant en performance opérationnelle. Auparavant, il a exercé des responsabilités techniques et opérationnelles chez Alcatel puis chez Yamaha Électronique. Il est titulaire d’un DESS de stratégie et gestion, et a été formé au lean manufacturing par la Japan Management Association.

Contactez notre équipe