Les Dossiers Thématiques > Innovation > Supply Chain : quelles innovations en 2019 ? >Avis d'expert de Mario HARIK, Chief Information Officer XPO Logistics



Supply Chain : quelles innovations en 2019 ?

INTERVIEW

‘‘ L'industrie de la supply chain a besoin de machines’’ M.HARIK, XPO LOGISTICS


Mario HARIK, Chief Information Officer XPO LogisticAvis d'expert de Mario HARIK, Chief Information Officer XPO Logistics.
Avis d'expert soumis dans le cadre du dossier thématique « Supply Chain : quelles innovations en 2019 ? »


En quoi l’innovation est-elle nécessaire dans le secteur Supply Chain ?

Même si les activités logistiques demeurent encore peut-être invisibles pour le monde extérieur, elles sont plus que jamais essentielles à la réussite des entreprises. La raison principale réside dans le développement du e-commerce. Au-delà de son taux de croissance annuel de 11,3% prévu pour les cinq prochaines années en Europe occidentale, le e-commerce a transformé la nature même de l'achat, de la vente et de la livraison de produits.

  Autres contributions

L.GOURDON | GRN Logistic / SSI SCHÄFER
‘‘ La fusion entre WMS et WCS permet de véritablement raisonner en temps réel ’’

G.DWARIKA | GEFCO
‘‘L’innovation est au cœur de la stratégie de développement de GEFCO’’

E.RAYNAUD | A-SIS
‘‘Le machine learning trouve dans l’entrepôt des cas d’usage prometteurs’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘ Un incubateur transport pour adresser les nouvelles attentes du secteur   ’’

P.HENRION | BOA CONCEPT
‘‘ Aller toujours plus loin dans la modularité logistique ’’

F.BIESBROUCK | BK SYSTEMES
‘‘ Nous visons l’élargissement fonctionnel continu de nos solutions ’’

M.DALBARD | PTV
‘‘ PTV souhaite remettre en cause certains paradigmes dans le domaine de la logistique urbaine ’’

En conséquence, le secteur de la supply chain se doit de répondre à trois exigences majeures :

  • La disponibilité, ou le besoin d'un plus grand nombre d'opérateurs logistiques. Pourtant, la main-d'œuvre pourrait ne pas être disponible en raison de la concurrence au sein de notre industrie et du vieillissement de la population ;
  • Le rythme, ou le besoin d'aller plus vite. Le consommateur final s'attend à une livraison toujours plus rapide des marchandises, où et comme il le souhaite ;
  • La conformité, ou le besoin d'être précis. Toute erreur dans la commande doit, autant que possible, être évitée afin de réduire les délais de livraison et les retours coûteux.

C'est pourquoi l'industrie de la supply chain a besoin de machines. Les avantages des robots sont clairs : ils augmentent la rapidité du tri, de la préparation des commandes, de l'emballage, ainsi que la productivité, tout en soutenant les opérateurs en les soulageant des tâches répétitives, laborieuses et longues. En associant ces machines à l'intelligence artificielle, elles deviennent de plus en plus autonomes, contribuant à créer un nouveau type d'entrepôt où les algorithmes peuvent prédire le flux de marchandises et les retours potentiels, aidant les clients du secteur e-commerce à planifier les stocks, les périodes de pointe, la capacité et même la charge de travail.




Quel est la place de l'innovation chez XPO Logistics ?

Dès le premier jour, Bradley Jacobs, PDG de XPO Logistics, a donné la priorité à l'innovation. Nous faisons constamment évoluer nos activités, choisissant des projets à l’avant-garde de la technologie et qui ont le potentiel de transformer l'industrie. Par exemple, nous utilisons l'intelligence artificielle et le machine learning pour optimiser la répartition des palettes dans les remorques, prévoir la fluctuation des prix du transport et les besoins en main-d'œuvre dans nos installations.

Les robots autonomes font partie d'un système modulaire qui intègre des bacs spécifiques, des stations de préparation de commandes et des racks.


Bien que nous collaborions avec des entreprises technologiques innovantes, la plupart du temps, nous innovons en interne. Nous investissons 500 millions de dollars par an dans la technologie afin d'équiper nos infrastructures des développements les plus récents en matière de robotique, d'automatisation et d’IT ainsi que des solutions faisant appel à l’analyse de données pour fournir à nos clients les renseignements dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées et se concentrer sur leur activité principale. Nos 1 700 ingénieurs et data scientists sont chargés de redéfinir comment les marchandises peuvent être gérées le plus efficacement possible tout au long de la supply chain.

Ainsi, grâce à ce processus d'innovation continue, 75 % de nos sites logistiques en Europe sont pourvus d'équipements d'automatisation (solutions indépendantes telles que banderoleuses ou bras robotisés) et 10 % ont des solutions intégrées, telles que des systèmes automatisés de stockage.

L'investissement de XPO dans la technologie s'articule autour de quatre axes d'innovation. En premier lieu se trouve l’automatisation avancée et la robotique. En effet, nos entrepôts sont de véritables hub technologiques où nous testons et déployons constamment les dernières technologies. Celles-ci vont des robots collaboratifs travaillant aux côtés des opérateurs, aux lunettes connectées pour améliorer la précision (elles deviennent rouges lorsque l’opérateur sélectionne le mauvais code-barres) en passant par l’utilisation de drones pour les inventaires. Ces technologies sont toutes inter-connectées par l'intermédiaire de notre plate-forme WMS propriétaire, qui s'intègre rapidement aux dernières avancées de la robotique et réduit le temps de mise en œuvre des projets.

Nous développons également la visibilité et le service client. Pour ce faire, nous incorporons un large panel de technologies dans nos entrepôts pour aider les clients à suivre leurs marchandises tout au long de la supply chain, améliorant ainsi l’expérience client. Par exemple, nous avons installé des capteurs de suivi des colis pour assurer un tracking en direct. Pour les marchandises de grande valeur, nous intégrons des capteurs au niveau des palettes. De plus, XPO Logistics est la première entreprise de transport et logistique à offrir aux consommateurs la possibilité d'obtenir des mises à jour, de planifier ou reprogrammer les livraisons en utilisant la commande vocale. Des applications comme Amazon Alexa ou l’assistant Google peuvent interagir avec le logiciel de suivi et de livraison de XPO, relié à l'application mobile dédiées aux chauffeurs.

Le machine learning fait aussi parti de nos axes majeurs d’innovation pour améliorer l’expérience utilisateur de l’ensemble de notre écosystème. A ce titre, XPO Connect, bourse de fret numérique hébergée dans le cloud, est la passerelle qui permet à nos clients et transporteurs de tirer le meilleur parti de leur relation avec XPO. La plateforme est unique dans l'industrie, utilisant une combinaison d'architecture multimodale, de machine learning et d'analyse prédictive. Nos algorithmes propriétaires transforment des volumes de données considérables en informations pertinentes en quelques secondes, pour améliorer la prise de décision et la visibilité. XPO Connect offre aux clients une visibilité complète sur les mouvements de fret, y compris la géolocalisation, les conditions météorologiques, le trafic et d'autres éléments pertinents pour le suivi des expéditions. La plateforme s’enrichit et devient plus intelligente à mesure que nous lui ajoutons des capacités d’analyses et des applications, telles que notre application mobile XPO Drive. Cette application dédiée aux transporteurs utilise des algorithmes d'auto-apprentissage et la télématique pour unifier et automatiser de grandes parties de l'ensemble des opérations du transporteur, améliorer l’expérience client et participer à la protection de l’environnement en réduisant les kilomètres à vide et le gaspillage de carburant.

Ainsi, grâce à ce processus d'innovation continue, 75 % de nos sites logistique en Europe sont pourvus d'équipements d'automatisation (solutions indépendantes telles que banderoleuses ou bras robotisés) et 10 % ont des solutions intégrées, telles que des systèmes automatisés de stockage.


Enfin, nous investissons dans le big data. Nous comptons plus de 100 data scientists au sein de notre équipe, travaillant sur des projets tels que des algorithmes pour la fixation des prix, des outils de planification des tâches, d’optimisation de la collecte et de la livraison.

Mais la technologie seule n'est pas la solution. Intégrer la technologie de sorte qu’elle permette de faire une vraie différence exige une compréhension approfondie des besoins de chaque entrepôt. Pour continuer à stimuler l'innovation, en particulier avec la prochaine génération d'automatisation et de robotique, nous devons travailler main dans la main avec nos clients et nos partenaires. C'est pourquoi nous collaborons avec nos clients et partenaires de manière à mettre en œuvre des solutions agiles et innovantes, conçues pour évoluer avec les opérations.


Pouvez-vous nous présenter vos derniers projets innovants ?

Notre partenariat avec Nestlé pour construire l'entrepôt numérique du futur au Royaume-Uni illustre bien ce type de collaboration étroite. Le centre de distribution développé sur-mesure sera doté de systèmes de tri avancés, de robots ainsi que d’un système d’automatisation de pointe. Son écosystème numérique intègrera des données prédictives et des machines intelligentes pour créer l'un des centres de distribution les plus avancés au monde. Cette nouvelle technologie permettra aux opérateurs d’expérimenter une toute nouvelle génération de matériels et d’équipements de manutention. Par exemple, les robots feront plus que simplement compiler des palettes de produits identiques. Ils seront en mesure de récupérer des palettes complètes d’une même référence dans le stock pour construire des palettes de produits mixtes incluant différentes tailles de boîtes, le tout automatiquement. Nous prévoyons d’être opérationnels en 2020.

Les robots autonomes font partie d'un système modulaire qui intègre des bacs spécifiques, des stations de préparation de commandes et des racks. Le volume de stockage compte plusieurs dizaines de milliers de bacs pouvant être divisés en unités plus petites si nécessaire ou étendu pour inclure plus de capacité.La collaboration avec Nestlé n'est qu'un exemple parmi d'autres de la façon dont nous avons l'intention de continuer à investir dans la robotique. L'an dernier, nous avons commencé à déployer 5 000 robots collaboratifs en Amérique du Nord et en Europe grâce à un partenariat stratégique avec GreyOrange pte. Ltd. Ces "cobots" travaillent aux côtés des opérateurs. Chaque robot peut déplacer un rack pouvant peser de 450 à 1 500 kilos environ, pour l’apporter à un poste où un opérateur peut exécuter simultanément jusqu'à 48 commandes. Cette solution flexible et ultra rapide prend en charge les livraisons pour le jour même et pour le lendemain, en raccourcissant les délais entre la commande et l'expédition, et en permettant aux opérateurs de réduire leurs temps de déplacement et les erreurs manuelles.

Le déploiement d’une trentaine de robots mené en France pour l’un de nos clients e-commerce montre comment nous les utilisons pour aider les opérateurs à mieux gérer les variations de volume. Les robots autonomes font partie d'un système modulaire qui intègre des bacs spécifiques, des stations de préparation de commandes et des racks. Le volume de stockage compte plusieurs dizaines de milliers de bacs pouvant être divisés en unités plus petites si nécessaire ou étendu pour inclure plus de capacité. Le système offre la flexibilité de pouvoir gérer des produits allant d’articles de mode ou appareils ménagers en passant par les produits cosmétiques et alimentaires. Chaque robot se déplace en trois dimensions, prélevant les articles en stock sur les étagères jusqu'à quatre fois plus vite qu’un opérateur. Les robots apportent les articles aux opérateurs aux postes de préparation de commandes, ce qui réduit considérablement le temps d'exécution et améliore la précision ainsi que la sécurité. Légers, les robots sont faciles à transporter et à installer, offrant à XPO la flexibilité de les déplacer à l'intérieur de l'entrepôt et d'ajouter ou de retirer des robots lorsque les volumes changent.

Au-delà de ces progrès technologiques, il est important de garder à l'esprit que derrière l'innovation, il y a des hommes et des femmes. C'est pourquoi nous recrutons différents profils, tels que des ingénieurs et des professionnels de l’IT, pour continuer à encourager l’innovation au cœur de la supply chain. Il est aussi crucial de former notre personnel opérationnel afin que nos équipes puissent bénéficier de l'aide des machines pour atteindre l'excellence opérationnelle. Notre plus grand investissement technologique se concentre sur nos employés.


Bio Express

Mario Harik est responsable de la conception et de la mise en œuvre de l'infrastructure technologique intégrée de l'entreprise. M. Harik a conseillé des entreprises du Fortune 100 et possède de l'expérience dans la mise en place d'organisations informatiques complètes et de plateformes propriétaires. Auparavant, il a occupé les postes de directeur de l'information et de vice-président de la recherche et du développement chez Oakleaf Waste Management, un pionnier en logistique pour la gestion environnementale ; directeur de la technologie chez Tallan, Inc. ; co-fondateur de G3 Analyst, où il a été architecte principal des applications Web et vocales ; et architecte et consultant chez Adea Solutions. M. Harik est titulaire d'une maîtrise en ingénierie des technologies de l'information du Massachusetts Institute of Technology.


Contactez notre équipe