Questions Flash > Quel est le coût de la mise en place d'un TMS et quel est le retour sur investissement en espérer ?



Questions Flash : les experts répondent

La question du budget et du ROI des TMS est régulièrement abordée dans le cadre des dossiers thématiques FAQ Logistique. Retrouvez des éléments de réponse à travers les témoignages que nous accordent les experts du secteur.


Justement, quels éléments pouvez-vous fournir à vos prospects pour les aider à estimer le payback de leur projet TMS ?

Isabelle BADOC, Marketing Manager Supply Chain Solutions - Generix
Dossier Transport / TMS > TMS: les critères de choix > ( 21/10/2016 )

« Nous sommes en mesure de leur communiquer des grandes orientations sur la base :

  • D’un calculateur que nous avons construit
  • De la compilation de diverses études comprenant des témoignages clients sur les gains réellement enregistrés

Néanmoins, une analyse plus poussée est généralement nécessaire.
Ce qu’on sait, c’est qu’il est largement possible d’obtenir des réductions de budget de transport de 10% minimum, car c'est ce sur quoi communiquent très facilement les clients.
Par exemple, la seule préfacturation représente des opportunités de gains majeures. Elle permet de traduire directement dans le compte de résultat les efforts de négociations menées en amont.

Généralement pour l’organisation, le coût du TMS représente moins de 10% du gain réalisé. Les clients savent avant le démarrage du projet qu'ils vont largement rentabiliser la solution. »


Revenons au budget, mais sur la partie projet. Le fait de demander à l’éditeur de s’engager sur un fonctionnement au forfait plutôt qu’en régie n’est-il pas plus sécurisant pour le client ?

Jérôme BOUR, PDG - DDS Logistics
Dossier > Dossiers WMS / TMS > Comment réussir son projet ? > (21/12/2018)

« Certains clients, de manière assez dogmatique, exigent une prestation au forfait. Leur objectif est de s’assurer de maitriser leurs coûts et plannings. Cela me semble valable à la condition que le besoin soit très précisément décrit.
Si ce n'est pas le cas, le projet risque dès lors de se dérouler de manière très conflictuelle. Un forfait associe en effet un prix fixe à un périmètre fixe. Si les précisions se font pendant le déroulement du projet et que de nouveaux éléments non présents dans le périmètre initial sont découverts, le projet s'en trouvera ralenti.
Je pense donc qu’il est préférable de partir sur une configuration à la régie, pilotée par un chef de projet en mesure de contrôler l’avancée des actions et de prendre les éventuelles mesures correctives.»


Quid des retours sur investissement ?

Yvan KELLER, Directeur Pôle Solutions - bp2r transport consulting
Dossier Dossiers WMS / TMS > Comment réussir son projet ? > (21/12/2018)

« Il existe en fait plusieurs types de ROI.
Bien sûr, le retour sur investissement est lié à l’amélioration de la gestion du transport obtenue grâce à la mise en place du TMS. Par exemple, l’application d’une solution de contrôle de facture ou de préfacturation peut générer des économies de l’ordre de 3% sur des budgets achats de plusieurs millions d’euros. Cela représente alors des sommes considérables.
Mettre en place des solutions qui permettent de gérer un plan de transport et de faire de l’EDI avec les transporteurs permet également de négocier de meilleures conditions tarifaires avec son prestataire dans la mesure où on va réduire sa charge de travail grâce à une automatisation de la communication de l’information. Si en complément l’étiquetage est mis en place et n’est donc plus à réaliser par le transporteur, l’efficacité est meilleure, ce qui peut aboutir à des tarifs plus compétitifs.
En dehors de l’aspect purement économique, il y a également l’impact organisationnel à considérer. Avec un outil efficace, on a besoin de moins de monde sur des tâches à faible valeur ajoutée. Par exemple la mise en place d’une solution qui permette de faire du contrôle ou de la préfacturation augmente l’efficacité de la réalisation de ces tâches et permet d’affecter le personnel à des fonctions à plus forte valeur ajoutée.

Il y a enfin des avantages à considérer sur la façon dont les gens vont ressentir le fait de travailler dans un environnement plus efficace avec moins de perte de temps et un travail plus intéressant. Tout cela peut se mesurer en « ROI qualitatif ».





Justement, quels sont les gains principaux économiques apportés par un TMS à un chargeur ?

Olivier SCHULMAN, Responsable du Développement TMS - A-SIS
Dossier Transport > Nouveaux outils, nouveaux modèles > (12/04/2019)

« Le gain le plus immédiat est celui en rapport avec le contrôle des factures et la préfacturation. Les erreurs du transporteur sont mises en évidence automatiquement, le tout en allégeant la tâche administrative auparavant associée. Il est généralement constaté que cet aspect permet de réduire son budget transport de l’ordre de 3%.
Ensuite, également avec un impact sur la charge administrative, le TMS permet de gagner entre 10 et 15 minutes par dossier de transport. Les échanges sont en effet automatisés. Il n’est plus nécessaire de s’envoyer des e-mails, de construire des tableaux Excel, etc.

Enfin, le groupage automatique associé à la sélection des transporteurs permet de diminuer le vide à l’intérieur du camion et également en termes de kilomètres parcourus. C’est ainsi jusqu’à 5% du budget transport qui peut être économisé. Une réduction des émissions de CO2 dans les mêmes proportions est bien entendu également constatée. »


Quels gains financiers attendre de la mise en place d’un TMS ?

Jérôme BOUR, PDG - DDS Logistics

Dossier Transport > Nouveaux outils, nouveaux modèles > (24/04/2019)

« L’utilisation d’un TMS permet classiquement d'économiser entre 5% et 10% du budget transport. Ces économies sont généralement assez rapidement enregistrées. Le tout est de s’assurer de continuer à profiter de ce gain dans la durée.
Notre client Nexans est même allé au-delà. Lors de son témoignage sur la dernière édition de Supply Chain Event, il a indiqué être allé chercher un niveau supplémentaire de gains sur la durée. Ceux-ci ont été obtenus par la meilleure compréhension de l’organisation transport grâce à l’analyse des données permises par le TMS. Nexans dispose ainsi des moyens de mieux suivre sa performance et de mettre en place des plans d'améliorations avec ses transporteurs. »


À quel type de ROI, un chargeur peut-il s’attendre en utilisant un TMS ?

Olivier SCHULMAN, Responsable du Développement TMS - A-SIS
Dossier Transport > Nouveaux outils, nouveaux modèles > (30/06/2017)

« Tout dépend de son budget achats de transport. Je considère à ce titre que le seuil minimum pour justifier un tel investissement est de l’ordre de 3 millions d’euros.
Le ROI sera alors d’environ 2,5 ans.

Avec un client dont le budget transport est supérieur à 20 millions d'euros, le ROI sera inférieur à un an. »


Justement quel ROI un client de votre TMS peut-il espérer ?

Fabien PETITJEAN, Chef de Produit TMS - Acteos
Dossier Transport > Performance transport : comment l'optimiser ? > (13/04/2016)

« En général, dans les entreprises avec des budgets transport de quelques millions d’euros, le retour sur investissement est opéré en moins de 2 ans.
Pour certains de nos clients chez lesquels le périmètre concerné était particulièrement large, le ROI a pu être atteint en moins de 6 mois d’exploitation.

Il convient en outre de bien considérer que le TMS est un investissement qui va véritablement ramener des gains de manière récurrente. »


Sur quel type de budget, une PME doit-elle compter pour s’équiper ? Quel ROI est-elle en droit d’attendre ?

Gilbert GARCIA, PDG - KLS GROUP
Dossier « WMS et TMS : sont-ils adaptés aux PME ? »

«  En terme de budget il faut compter une enveloppe comprise entre 30 et 80K€ avec un point milieu autour de 50/60 K€. Pour les versions WM, le budget est bien plus important (rapport de 1 à 3 jusqu’à 1 à 4).
Pour les PME, contrairement aux cas des grandes plateformes, les retours sur investissement ne se basent pas essentiellement sur la productivité. A ce critère de productivité viennent s’ajouter des critères de qualité sur le process (connaissance des stocks, meilleur suivi, meilleure qualité, etc.) et de réduction des surfaces de stockage.
L’addition de ces 3 critères permet généralement d’atteindre des retours sur investissement compris entre 12 et 24 mois.»


Quid du budget ?

Patrick REHEL, Directeur Commercial - NEGSYS
Dossier « WMS et TMS : sont-ils adaptés aux PME ? » (Octobre 2013)

« Quand on évoque le budget, il convient de distinguer deux aspects pour la solution SPIDY© :
 1. la location de la solution logicielle intégrant les matériels, les maintenances associées, l’hébergement, l’exploitation, les nouvelles versions, et le support technique.
La formule locative tout compris présente l’intérêt d’un budget lissé et maîtrisé. Il va dépendre :

  • de la couverture fonctionnelle pour répondre aux besoins de l’exploitation
  • du nombre de matériels et d’utilisateurs de la solution

2.les frais ponctuels de service d’ingénierie : la mise en place du projet, l’assistance, l’accompagnement au démarrage, la formation, etc. Ce coût dépend de la taille et de la complexité du projet.»


 

Contactez notre équipe