Les Dossiers Thématiques > Dossiers Transport > Comment mettre sous contrôle ses opérations de transport ?

"Comment mettre sous contrôle ses opérations de transport ?"

La qualité de la livraison a un impact direct sur l’expérience d’achat, d’autant plus qu’il peut parfois constituer le seul lien physique de l’entreprise avec des clients de plus en plus exigeants.

Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ LogistiqueLa promesse client intègre ainsi désormais un volet transport qu’il est devenu indispensable de maîtriser alors même que le niveau de contraintes auxquelles ce dernier est soumis est croissant et que les consommateurs ont une perception de coûts logistiques quasi nuls.

Les derniers mois ont mis en évidence les risques de modèles dont la pérennité est conditionnée au bon déroulement d’approvisionnements lointains. La supply chain tient un rôle majeur et c’est la mise sous contrôle des flux et des différents intervenants de la chaine qui doit permettre de contenir les risques de défaillance.

Comment dès lors, à l’heure des réseaux sociaux où la réputation d’une marque peut rapidement vaciller, mettre sous contrôle ses opérations de transport ?

Collaboration, visibilité et digitalisation sont autant de leviers présentés par les intervenants du présent dossier.

Bonne lecture !
Frédéric LEGRAS
Directeur FAQ Logistique


La parole aux experts ! 

I. BADOC | GENERIX GROUP

‘‘ Automatiser la résolution des aléas transport ’’

I. BADOC | GENERIX GROUP

Le transport est devenu le représentant de l’entreprise vis-à-vis de ses clients et est à ce titre garant de son image.
Il convient néanmoins de distinguer les niveaux d’exigence selon que les destinataires de la marchandise sont des particuliers ou des professionnels.
Dans le cas du B2B, la gestion de la qualité est traditionnellement vue sous l’angle de l’application de pénalités à son transporteur ou à son fournisseur pour compenser les défaillances qui leur sont imputées.

G. GARCIA | KLS GROUP

‘‘ Le transport peut être le seul lien physique d'une entreprise avec ses clients ’’

G. GARCIA | KLS GROUP

Le transport occupe désormais une place stratégique dans l’activité des entreprises. Il est selon moi devenu le principal critère sur lequel repose la validation de l'expérience d'achat.
Je pense en particulier aux e-commerçants pour lesquels il est le seul lien physique entre l’enseigne et ses clients.
Il ne sert à rien de monter une logistique performante dans son entrepôt et d’offrir une bonne expérience utilisateur sur son site Internet si les produits commandés arrivent en retard ou si le contact avec les livreurs n’est pas satisfaisant.

M. VUKOVIC | ZETES

‘‘ Aujourd’hui, « Business as Usual » est devenu « Not normal is the new normal » ’’

M. VUKOVIC | ZETES

Nombre de modèles économiques actuels sont basés sur l’approvisionnement auprès de fournisseurs éloignés géographiquement.
D’ailleurs, même dans le cas où les fournisseurs directs de l’entreprise sont situés sur le territoire national ou en Europe, ce n’est généralement pas le cas de leurs propres sous-traitants de rang 1 ou de rang 2.
Le contexte sanitaire actuel a accéléré la prise de conscience des limites d’un tel modèle. Les risques de pénuries qu’il peut engendrer ont été mis en évidence. Je pense en particulier au secteur pharmaceutique qui importe en grande majorité les principes actifs nécessaires à la conception des médicaments depuis la Chine et l’Inde.

R. DE CASTILLA | KARDINAL

‘‘ Optimisation et Machine Learning pour une logistique plus agile ’’

R. DE CASTILLA | KARDINAL

Lorsque nous présentons nos solutions à nos prospects et clients, nous aimons rappeler les nouveaux enjeux associés au transport et le niveau croissant de contraintes auxquelles il est soumis.
Nous insistons sur le fait que les promesses clients de plus en plus ambitieuses instaurées dans un premier temps par les grands acteurs du e-commerce et désormais généralisées à la plupart des entreprises ont des impacts particulièrement forts sur les missions allouées au transport.

J. BOUR | DDS LOGISTICS

‘‘ La mesure du taux d’acceptation des ordres de transport est clé ’’

J. BOUR | DDS LOGISTICS

L’ensemble des opérations logistiques sont enfin vues comme un élément à part entière de l’expérience client. La crise sanitaire actuelle a d’ailleurs accentué l’importance d’une supply chain performante. Les industriels ont pris conscience qu’en plus d’attendre le bon produit au bon prix, les clients aspirent désormais à le recevoir au bon moment et à bénéficier de visibilité sur le déroulement de sa livraison. Le e-commerce a été en ce sens précurseur. La promesse client intègre ainsi un volet transport qu’il est devenu indispensable de maîtriser.

LIVRE BLANC | ZETES

‘‘ Atteindre l'excellence de l'expérience client dans le premier et le dernier kilomètre de livraison ’’

LIVRE BLANC | ZETES

Les récents événements ayant provoqué des perturbations importantes au sein des Supply Chains, ainsi que la fermeture de nombreux magasins physiques, le commerce électronique n'a jamais été autant sous le feu des projecteurs.
La croissance à deux chiffres que ce secteur a connue ces dernières années semble vouloir se poursuivre, même si certains secteurs sont plus contributeurs que d’autres.
Cette tendance est accompagnée d’incessantes demandes de la part des consommateurs pour plus de commodité et des livraisons plus rapides, précises et ponctuelles, ce qui exerce une pression presque intolérable sur les détaillants et les entreprises de logistique.


Contactez notre équipe