Les Dossiers Thématiques > Transport > Nouveaux outils, nouveaux modèles



Transport : Nouveaux outils, nouveaux modèles

Les entreprises sont désormais convaincues que leur performance commerciale et l’acquisition de nouveaux clients dépend grandement de leur capacité à contrôler et optimiser leurs opérations de transport.

Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ LogistiqueLes clients réclament en particulier toujours plus de visibilité et de fluidité dans les échanges avec leurs fournisseurs et transporteurs. L’objectif est d’être en mesure d’optimiser leurs propres processus logistiques et commerciaux.

Tandis que les missions qui sont attribuées au transport sont donc de plus en plus exigeantes, nombre de facteurs et en premier lieu la pénurie de chauffeurs contribuent à augmenter l’importance de sa part dans les structures de coûts des sociétés. Cette tendance à la hausse semble inéluctable dans les prochaines années.

Dans le même temps, les contraintes liées à la congestion urbaine et aux impacts écologiques s’amplifient et viennent donc complexifier les opérations.

Quels sont dès lors les nouveaux outils et modèles qui doivent permettre aux entreprises de relever leurs nouveaux défis ?

Les contributeurs du présent dossier nous les présentent et détaillent les potentiels qui peuvent être tirés de la digitalisation du transport, d’une collaboration plus fine avec ses prestataires et du développement de nouveaux modèles de distribution.

Bonne lecture !
Frédéric LEGRAS
Directeur FAQ Logistique


La parole aux experts ! 

M.WATERSCHOOT, F.PETITJEAN, DESCARTES

‘‘ Les solutions pour pallier les nouvelles contraintes transport existent ’’

M.WATERSCHOOT, F.PETITJEAN, | DESCARTES

Le statut du transport a drastiquement changé. Avec des promesses de services adressées aux clients de plus en plus ambitieuses, c’est de la performance de leurs opérations de transport que dépend grandement la capacité des entreprises à respecter leurs engagements.

Les clients sont en effet désormais facilement en mesure de confronter la promesse à la réalité factuelle, de vérifier que la commande a été livrée en temps et en heure conformément à ce qui a été annoncé.
Les entreprises ont donc véritablement pris conscience que le transport représentait un levier de développement commercial .

Olivier SCHULMAN, Responsable du Développement TMS d’A-SIS

‘‘ Le transporteur est désormais considéré comme un partenaire ’’

O.SCHULMAN | A-SIS

D’abord, la part du transport dans le coût global du produit s’est largement accrue. Les entreprises ont ainsi pris conscience de l’intérêt d’optimiser leurs achats de transport afin de réduire leurs prix de revient et in fine leurs prix de vente.

Dans le même temps, une importance de plus en plus grande est accordée à l'expérience client. C’est une conséquence de ce qu’on appelle communément l'effet Amazon. Même en B2B, les clients veulent désormais bénéficier d’une traçabilité détaillée sur la livraison de leur commande et en disposer le plus rapidement possible.

La performance du transport opéré par l’entreprise a dès lors un impact direct sur son image de marque. Ces deux facteurs combinés font que le transport devient un élément différenciant dans la chaine de valeur. De sa maitrise dépend grandement le succès commercial de l’entreprise.

Jérôme BOUR, PDG de DDS LOGISTICS

‘‘ L’efficacité du transport est considérée comme un facteur de conquête commerciale ’’

J.BOUR | DDS LOGISTICS

Amazon a démontré que le service apporté par la livraison constitue un vecteur d’accélération du chiffre d'affaires.

Nombre d'acteurs du B2B ont intégré le fait que cette approche pouvait également s’appliquer aux livraisons de leurs clients professionnels. Ensuite, les entreprises ont également assimilé l’importance grandissante de la part de la logistique dans leur structure de coûts. Maîtriser ses coûts de transport a en effet un impact direct sur sa rentabilité et sa performance.

L’efficacité de l’outil logistique et du transport sont dès lors désormais considérés comme des facteurs de conquête commerciale. Dans le même temps, la menace du manque de capacité transport pèse sur les sociétés. Le risque est de perdre du chiffre d’affaires faute de pouvoir livrer ses clients. Un certain nombre de groupes américains ont ainsi annoncé des "profits warning" dans les derniers mois parce qu'ils n'arrivaient plus à distribuer leurs produits.

Sibylle PESSALL, CEO de Kratzer Automation

‘‘ Appliquée au transport, l'intelligence artificielle est plus qu'un simple slogan marketing ’’

Sibylle PESSALL | KRATZER AUTOMATION

La logistique et le transport contribuent selon moi directement à la prospérité des économies. Néanmoins, ils souffrent encore d’un certain déficit dans la chaine de valeur des produits. Nombre de villes ne sont par exemple pas favorables au développement de l’activité des prestataires logistiques.

Les entreprises de notre secteur ont véritablement besoin de déterminer comment améliorer leur légitimité sur le marché.

Cela devrait se répercuter bénéfiquement sur leurs marges qui restent encore aujourd’hui assez faibles.

Jérôme BOUR, PDG de DDS LOGISTICS

‘‘ Webinar TMS Chargeur : les points clefs pour un ROI rapide ’’

MARDI 25 JUIN | 10H30

Dans un contexte où la Supply Chain se digitalise de bout en bout, la fonction transport reste un des seuls maillons à ne pas être entièrement informatisé.

Il s’agit pourtant d’un poste de dépense de plus en plus important pour les chargeurs. Pour répondre à ces problématiques, le TMS s’impose comme étant la solution à mettre en place avec des fonctionnalités d’optimisation et de groupage des marchandises, d’affrètement et de prise de rendez-vous, de Track and Trace, de reporting d’activité ou encore de contrôle facturation.

Ce webinar s’adresse à toutes les sociétés qui souhaitent initier un projet TMS et en maximiser le ROI. Au travers de quelques astuces, nous vous donnerons des conseils concrets pour vous aider à déployer les fonctions vous permettant la génération de gains immédiats.

Marc VUKOVIC, Business Development Manager chez Zetes

‘‘ Les investissements dans les Freight Techs doublent chaque année ’’

M.VUKOVIC | ZETES

Les entreprises ont pris conscience que la supply chain dans son ensemble doit désormais être considérée comme un facteur de compétitivité et de différenciation. Cette prise de conscience est bien entendu liée à l'avènement du e-commerce. Des acteurs comme Amazon qui ont placé l'expérience client au cœur de leur stratégie ont clairement fixé la barre à un très haut niveau. L’enjeu est désormais de s'approcher des nouveaux standards qui ont ainsi été définis. Ceux-ci portent en particulier sur la gestion du dernier kilomètre.

La livraison finale constitue en effet l’ultime maillon d'un long processus pour des marchandises qui parfois viennent de l'autre côté du monde. Elle peut en quelque sorte être considérée comme une carte de visite et elle représente le lien entre l'entreprise et l'utilisateur. En B2C bien sûr, mais également en B2B. Nous nous sommes en effet tous habitués à un niveau de service élevé que nous attendons naturellement également de nos prestataires.


Contactez notre équipe