Actualité >

Les Trophées Nationaux de la Performance Logistique ASLOG 2009


SDCom'

Aslog


26/11/2009

Le 19 novembre dernier à l'École Nationale Supérieure d'Arts et Métiers à Paris... Norbert Cohen, Vice-Président exécutif de l'ASLOG, Directeur Stratégie et Développement de Beijaflore, présentait les Trophées Nationaux de la Performance Logistique en présence de nos deux partenaires : Renault Trucks et Dachser.

L'objectif de cet événement annuel ? Mettre sous le feu des projecteurs, des entreprises méritantes qui par leurs actions se sont montrées particulièrement performantes ou innovantes en logistique. Depuis plusieurs années, les Trophées sont séparés en trois catégories : le premier dédié aux PME/PMI, le second à la grande entreprise, et le dernier étant un coup de cœur du Jury.

Les participants à ce Jury sont des membres imminents de l'ASLOG (présidents de Commissions, responsables de l'ASLOG) qui se sont réunis pour étudier les dossiers des postulants et choisir les lauréats. Ces Trophées bénéficient du support de deux partenaires : Renault Trucks, représenté par Alain Curtil (responsable des relations extérieures), et Dachser, représenté par Vincent Touya (directeur commercial et marketing).


Le vainqueur du Trophée des PME/PMI

Norbert Cohen, président du Jury : « pour le trophée des PME/PMI, je demande à Olivier Grienenberger, membre du Conseil d'Administration de l'ASLOG, Directeur Planning et Projets chez Crown Europe, de me rejoindre, en présence d'Alain Curtil (Renault Trucks) ».

Et le gagnant est… BLEUFORÊT représenté par Jacques Marie, Président de son Conseil de Surveillance.

BLEUFORÊT est la marque de chaussettes, collants, leggings… de la Société de Tricotage des Vosges. Tricotés exclusivement dans des matières nobles (laine mérinos, soie, laine et soie, fil d'Écosse, coton peigné, coton et soie…), les produits BLEUFORÊT doivent leur succès à la qualité de leur fabrication, au soin apporté aux finitions (bords-côtes, pointes à coutures plates…) et à la séduction des collections. « Le fait d'être intégré facilite grandement la logistique », souligne Jacques Marie. L'unité de production de l'entreprise est installée à Zainvilliers, en plein cœur des Vosges, en bordure du parc régional, entre Remiremont et Gérardmer. Un contexte de nature et d'espace est attaché à la marque dédiée, dès son lancement en 1995, à des produits de belle qualité.

Le dossier BLEUFORÊT a fait l'unanimité du Jury, car il a mis la logistique au cœur de sa stratégie. Une stratégie totalement à contre-courant du secteur de la chaussette et du reste de l'industrie textile. Alors que les autres délocalisaient vers l'Afrique du Nord ou l'Asie du Sud-Est, BLEUFORÊT a fait le choix de la flexibilité et du service au client en conservant une fabrication 100 % française : BLEUFORÊT, en livrant ses clients en moins de 10 jours avec un taux de service de 98 %, a montré que la logistique globale pouvait être un facteur de différenciation et un avantage compétitif, « probablement égal en valeur à l'avantage de la qualité des produits. Tous nos grands clients se débattent chaque matin avec des Chinois ou des Turcs qui vendent moins cher, mais avec lesquels il y a continuellement des problèmes de délais et de qualité », ajoute Jacques Marie : « nous représentons un havre de paix auquel les distributeurs français sont sensibles ».

BLEUFORÊT poursuit sur sa lancée de l'innovation en travaillant sur des projets de réduction de CO2 : la plus grande partie de l'énergie électrique de l'usine est produite par turbine hydraulique, sans rejet de CO2, la production de vapeur est obtenue à partir du gaz naturel, sans rejet d'imbrûlés, ni résidus combustibles d'aucune sorte. L'utilisation de matières premières dont la traçabilité est assurée par les filateurs et l'emploi exclusif de fils teints évitent les traitements chimiques polluants pour l'environnement.

La logistique très poussée, depuis l'approvisionnement des matières premières jusqu'à la livraison, permet à BLEUFORÊT de réassortir automatiquement ses produits dans tous les coloris et toutes les tailles, au fur et à mesure des commandes des clients. Cette performance avait déjà été récompensée au début d'octobre 2009 par le 1er prix des Trophées Régionaux de la Performance Logistique ASLOG.




Les Trophées des Grands Groupes

Norbert Cohen poursuit : « pour le Trophée des Grands Groupes, le Jury a décidé de remettre deux trophées ex aequo. Pour ce faire, je demande à Pierre Fournet, Président de la Commission Supply Chain Agile et Directeur du Développement de la société Diagma, de me rejoindre ».

Et le premier gagnant ex aequo est… SANOFI AVENTIS représenté par Françoise Fidalgo, responsable Transport et Douanes, et par Bernard Molinie, responsable du service clients. Le Trophée Île de France de la Performance Logistique ASLOG leur avait été décerné le 5 novembre dernier, à l'issue de la conférence ASLOG/VNF sur l'optimisation des réseaux de distribution et de la visite de la plate-forme de Croissy-Beaubourg de SANOFI AVENTIS. Le projet primé aujourd'hui concerne une démarche vertueuse visant au développement durable : le changement du transport amont des médicaments, et des approches portuaires en vue d'expéditions intercontinentales. « Il s'agissait de relier le centre de distribution de Croissy-Beaubourg à Marseille et au Havre par des modes de transport alternatif », détaille Bernard Molinie : « le remplacement de la route au départ de Bonneuil-sur-Marne ou de Gennevilliers, par le rail vers le port de Marseille pour le marché algérien, et la barge vers le port du Havre ». Françoise Fidalgo précise que, « outre la réduction d'émission de gaz à effet de serre, le rail a été source d'économie financière de l'ordre de 125 000 € sur une année ». Cette démarche de développement durable se poursuit aujourd'hui par la livraison par vélos des pharmacies du centre de la capitale.

Le second gagnant ex aequo du Trophée Grands Groupes est… LOGICA/RENAULT TRUCKS. Ce prix est remis par Jean Damiens, membre du Jury, Président de la Commission Référentiels et Bonnes Pratiques, Président de A-LOG Services, à Franck Le Calvé, Chef de projet CKD Reengineering chez Renault Trucks et à Louis Pettex-Sabarot, Associé, Responsable du Secteur Industrie chez Logica Management Consulting.

Au travers de l'expression CKD (Completely Knocked Down), on entend la création d'un kit contenant l'ensemble des pièces détachées nécessaires à l'assemblage d'un ou de plusieurs véhicules sur un site distant, à l'étranger, dans le but de les commercialiser sur place.

De l'expression des besoins jusqu'au véhicule complet… Selon Jean Damiens, « le projet primé concerne la totalité de la Supply Chain internationale de Renault Trucks. Il prend en compte de manière exhaustive l'ensemble des dimensions d'un projet de réingénierie, depuis le prélèvement et l'emballage des pièces détachées, leur transport, les manutentions, l'organisation des opérations, la réinternalisation d'opérations précédemment sous-traitées dans une logique de processus beaucoup plus fluides… Sans oublier la révision des implantations industrielles et une recherche de l'optimisation des surfaces jusque chez le client. Tout ceci dans l'esprit de collaboration, de l'amont jusque vers l'aval, avec les fournisseurs, les sous-traitants, le client destinataire… Et bien entendu l'implication de l'ensemble du personnel des parties prenantes aux diverses étapes du projet pour une véritable gestion du changement ». Ce projet aujourd'hui à mi-parcours a tenu ses objectifs en termes de qualité, de réduction des coûts, et de délais de mise en place. Il ne peut qu'être salué comme exemplaire.

Franck Le Calvé indique de son côté que l'activité CKD n'était pas rentable en 2007 : « nous n'étions pas compétitifs. Devions-nous poursuivre cette activité CKD ? Il fallait pour cela mettre en place un projet très ambitieux, visant à réduire les coûts de la chaîne logistique de l'activité CKD de 50 % ». Le succès ne pouvait passer que par le soutien du Président de Renault Trucks, qui, associé au management, a motivé une équipe pluridisciplinaire répartie sur les deux plates-formes logistiques de Renault Trucks, à Blainville-sur-Orne près de Caen, et à Bourg-en-Bresse. Il a également fallu impliquer les assembleurs localisés sur 10 sites industriels (Uruguay, Maroc, Tunisie, Iran…). Ainsi a-t-on couvert l'ensemble de la chaîne logistique, depuis les activités de conditionnement à la source, la refonte de l'organisation consistant à prélever les pièces et à les conditionner, opération qui mettait en œuvre simultanément un prestataire et les équipes de Renault Trucks. « Nous avons réintégré l'activité de conditionnement du CKD, phase prioritaire avant celle de transformation et de rationalisation de nos flux logistiques… », poursuit Franck Le Calvé, «… et ce, avec les conseils de notre prestataire Logica Management Consulting qui a apporté ses compétences spécifiques relatives au CKD ».

Louis Pettex-Sabarot précise, qu'en effet, « Logica a accompagné Renault Trucks dans ce projet de réingénierie ». Pour mémoire, le 27 février 2008, Unilog est devenu Logica, incarnant la nationalité européenne du groupe de conseil et de service informatique. Son entité Logica Management Consulting est un cabinet de conseil comptant 1 200 consultants en France et quelque 2 500 dans le monde.

Le pôle Conseil s'appuie sur les forces du groupe Logica, classé 8e société de services informatiques en Europe, fort de 39 000 collaborateurs présents dans le monde pour un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de Livres Sterling en 2008. Le premier semestre 2009 s'est achevé avec un chiffre d'affaires de 1 876 M£ (dont 21 % en France).


Le Trophée "Coup de Cœur du Jury"

Norbert Cohen : « nous parvenons au Coup de Cœur du Jury… Je demande à Dominique Petit et à Valérie Caro-Macrez de me rejoindre… Valérie qui nous quitte pour entreprendre le tour du monde pendant trois ans… Valérie qui a apporté beaucoup à l'ASLOG, est remplacée au poste de Délégué Général par Dominique Petit ».

Ce dernier Trophée est attribué à la société Legallais Bouchard, représentée par Gérard Anfroy, Directeur Logistique Adjoint. Selon Dominique Petit, « ce projet a été porté par une attitude socialement responsable ».

Legallais Bouchard ? Un distributeur de produits de quincaillerie industrielle réalisant un chiffre d'affaires de 115 M€ avec un effectif de 550 personnes. Cette société est née avec la Tour Eiffel en 1 889 sous la houlette de Daniel Legallais qui s'est associé à Émile Bouchard pour fonder la société de quincaillerie portant leurs noms. Son activité, aujourd'hui, est la distribution B to B aux professionnels du second œuvre des bâtiments, en l'occurrence des produits de quincaillerie, d'ameublement, et des outillages destinés à 35 000 clients actifs dans toute la France : des entreprises artisanales, des PME du bâtiment, et tous les services de maintenance des entreprises.

Gérard Anfroy a porté avec succès le projet d'internalisation d'un atelier CAT (Centre d'Aide par le Travail) pour le packaging, en partenariat avec l'ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence) sans qui ce projet n'aurait pas pu se faire. Un projet purement humain permettant l'insertion professionnelle dans le monde de la logistique de 9 personnes handicapées. « La réussite de ce projet tient au fait d'avoir associé deux mondes, celui du social et celui de l'entreprise, dont les objectifs sont souvent divergents », commente Gérard Anfroy : « grâce à l'ACSEA, nous parvenons à intégrer dans l'entreprise une dizaine de personnes. La meilleure des réussites après 10 mois de cette première expérience, est l'augmentation de l'effectif de cet atelier dès le début 2010. Ce projet se concrétise par l'embauche d'une de ces personnes en CDI en tant qu'opérateur Legallais Bouchard ». Le projet a été présenté le 30 juillet 2009 sur le site Web de l'ASLOG à l'issue d'une réunion organisée par la Délégation Régionale Normandie.


 


FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe