Publications > GTF > AKANEA intègre INOVERT 4.0




GTF – Group of Terrestrial Freight Forwarders


Ces éditeurs très spécialisés comptent chacun plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de flottes clientes. À l'exemple d’Akanea, un membre actif du GTF, qui participe aux commissions techniques.

« Parce qu'il porte en son sein de nombreux adhérents transporteurs, le GTF nous pousse à être encore plus pointus à l'écoute de nos clients, et à entrer dans les détails des processus. Nous sommes également force de propositions par rapport à l'évolution des messages », souligne Arnaud Martin, Directeur du Développement d’Akanea.

GTF - INOVERT


Grâce à INOVERT 4.0, l'éditeur affirme être aujourd'hui mieux à même de répondre aux contraintes de livraisons propres aux particuliers. Il développe en exemple : « Il était évidemment nécessaire de prévoir la possibilité d’indiquer des prestations supplémentaires, pouvant être ajoutées lors de livraison aux particuliers (étages, digicode, prise de Rendez-vous …). Ce que nous avons fait avec le GTF. »

Vu du TMS, il faut gérer ces propriétés. Tout est relativement simple dans le cadre d'un contrat de transport basique d'un point A à un point B, où seul un transporteur détient les informations de livraison dans son logiciel. Mais dès que l'on remet de la marchandise à un confrère qui va effectuer le dernier kilomètre, le flux des informations doit accompagner celui des marchandises. « C'est tout l'intérêt d'une structure transversale experte telle que le GTF que de normaliser et de s'adapter aux problématiques du moment. Pour répondre aux enjeux du e-commerce et aux évolutions réglementaires dans le transport de matières dangereuses, par exemple, la profession a besoin d'être forte, donc collaborative et flexible. Il est extrêmement important que les éditeurs informatiques et les entreprises de transport réfléchissent ensemble à améliorer tous ces flux pour les optimiser et en rationaliser les coûts. C'est, en substance, le rôle du GTF et de ses adhérents. »



Une tour de contrôle des opérations de transport

Akanea présentait justement sur la SITL une nouvelle version (V 14) de son logiciel Akanea TMS, dont les évolutions sont en phase avec celle des messages INOVERT. Le nouveau planning graphique Xplan est intégré à l'application centrale. « Les prises de rendez-vous sont identifiées par des codes couleurs sur le planning, explique Arnaud Martin. Cela permet à l'exploitant de visualiser immédiatement ces expéditions particulières. »

L’outil d’aide à la décision cible tous les métiers du transport. En effet, le module Xplan propose plusieurs modèles de plannings graphiques, spécialement pensés pour chaque typologie de métier du TRM : lot partiel, groupage, vrac, benne, citerne, conteneur, etc. L’échange d'informations entre les différentes phases de transport est au cœur de la stratégie du prestataire informatique et de ses clients : faciliter les prises de décision pour in fine, dégager de la marge.

« L’objectif est de proposer une véritable tour de contrôle des opérations de transport », souligne le directeur, qui développe concrètement, sur les plans fonctionnels et techniques : « Au niveau graphique, nous présentons les informations en mode vectoriel. Cela permet de garder une excellente définition des tableaux quelle que soit la taille d’affichage, en particulier sur des écrans très larges, qui sont de plus en plus courant dans le transport. Un exploitant peut ainsi visualiser simultanément jusqu'à 40 conducteurs. Nous pouvons présenter les informations selon différents types de modèles, de façon à ce que chaque type de transporteur s'y retrouve. Nous adaptons le logiciel à des activités de traction portuaire, d’affrètement ou de groupage de lots, par exemple. Autre particularité : nous avons intégré dans le planning des éléments cartographiques ainsi que des indicateurs clés qui donne à l'exploitant une vision immédiate de la rentabilité d'un voyage. »


Contactez notre équipe