Dossiers > Supply Chain > Comment optimiser la collaboration avec son écosystème ? > Entretien ALPEGA TMS

‘‘ Embarquer ses partenaires dans une recherche de bénéfices communs ’’
Benoit GRUBER, ALPEGA TMS


Benoit GRUBER, Directeur Marketing Produit de la division TMS du groupe Alpega

Benoit GRUBER, Directeur Marketing Produit de la division TMS du groupe Alpega.


Entretien réalisé le jeudi 21 septembre 2023 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier : « Comment optimiser la collaboration avec votre écosystème ? »


Pourquoi et avec qui collaborer ?

Les chaines d’approvisionnement sont marquées par une pression grandissante sur les délais et une interdépendance croissante entre des intervenants toujours plus nombreux. Dans ce contexte, une entreprise ne peut plus se limiter à optimiser ses propres opérations sans embarquer ses partenaires (fournisseurs, logisticiens, transporteurs, etc.) dans une démarche collaborative.

‘‘ Sélectionner des partenaires stratégiques et établir des règles communes ’’

Prenons l’exemple d’un industriel ou d’un distributeur sous-traitant la réalisation de ses opérations de transport, ce qui représente la grande majorité des situations. Une optimisation de ses chargements et itinéraires est certes nécessaire, néanmoins pour obtenir des résultats significatifs, il doit avoir une compréhension précise des activités de ses prestataires. Cela implique de sélectionner des partenaires stratégiques et d'établir des règles communes avec eux. En instaurant un climat de collaboration, il sera également possible de réfléchir ensemble à ce que l’entreprise peut faire pour faciliter l’optimisation des opérations par son transporteur (prévisions communiquées suffisamment tôt, flexibilité dans les horaires de chargement et déchargement, regroupement des commandes, etc.).

La mise en place de la collaboration visera à répondre à trois principaux objectifs :

  • Bénéficier d’une visibilité totale, sur les flux de produits en amont (entrants) et en aval (sortants) du périmètre d’intervention de l’entreprise.
  • Répondre aux défis du développement durable, avec d’une part, de nouvelles contraintes réglementaires auxquelles se conformer et, d’autre part, une prise de conscience de nombreuses sociétés sur la nécessité d’adresser le sujet de manière proactive à travers la réduction de leurs émissions carbone, le recyclage des emballages, etc.
  • Satisfaire ses clients en respectant les délais promis, en les tenant au courant du traitement de leurs commandes et en les informant en cas de potentiel retard. C’est un point clé sachant que la différenciation entre les entreprises passe désormais moins sur le produit commercialisé en lui-même, que sur sa capacité à fournir une expérience de livraison positive.



En quoi la collaboration avec ses transporteurs favorise-t-elle l’atteinte de ces objectifs ?

Reprenons les différents objectifs cités et voyons les apports d’une coopération productive avec ses prestataires.

Visibilité. Pouvoir, en temps réel, suivre l'emplacement des produits et bénéficier de la mise à jour de l'heure estimée d'arrivée requiert d’impliquer activement ses transporteurs (en aval) ainsi que ceux utilisés par ses fournisseurs (en amont) dans le processus de remontée d'informations. De leur côté, en accédant à la plateforme de visibilité de leur donneur d'ordre, les transporteurs peuvent anticiper et prendre en compte les évolutions des besoins pour mieux s'organiser.

Développement durable. L’entreprise doit devancer les changements réglementaires des prochaines années. Elle doit commencer dès aujourd’hui à mettre en place les mesures nécessaires avec ses prestataires qui lui permettront de s’assurer du respect des futures normes. Cela nécessite inévitablement une collaboration étroite avec ses transporteurs. En Europe, les marchandises restent en grande majorité acheminées par la route. Or, nombre de transporteurs ne pourront pas remplacer leur flotte du jour au lendemain pour des véhicules plus écologiques. L’entreprise doit donc aider ses partenaires à investir dans des moyens plus propres pour réduire les émissions de carbone. Cela peut par exemple passer par une meilleure visibilité sur le volume d’activité qui leur sera confié dans les mois, voire années à venir.

Satisfaction client. Dans un monde en constante évolution et dans lequel les entreprises sont régulièrement soumises à de fortes perturbations et crises, la capacité d’anticipation est clé. Elle passe par l’intégration de ses fournisseurs et transporteurs.
Prenons le cas d’une entreprise qui souhaite introduire un nouveau produit sur le marché auquel seront associés de nouveaux besoins de transport. Si, au cours du processus de création, elle ne parvient pas à anticiper et à impliquer les prestataires disposant des moyens et de l’expertise appropriés, elle rencontrera d'importantes difficultés lors de la livraison. Les bénéfices commerciaux découlant de la mise sur le marché du nouveau produit risquent dès lors d’être considérablement réduits.


Quels sont les outils techniques sur lesquels s’appuyer ?

Le marché français est encore assez faiblement équipé de solutions de gestion de transport. Le manque d'investissement en TMS est en fait comparable à ce qui pouvait être observé il y a 20 ans dans le domaine des ERP.

Il existe aujourd’hui un certain nombre d'outils permettant de collaborer avec ses transporteurs. Ces solutions visent en particulier à favoriser la remontée et le partage d’informations entre le donneur d’ordre et ses prestataires, suivre des KPI dans la durée, fluidifier la gestion des rendez-vous sur les quais des sites logistiques, etc.

‘‘ Proposer des outils intuitifs ’’

La facilité d'utilisation par les transporteurs dépend de la capacité des éditeurs à proposer des outils intuitifs.  Autant, un chargeur peut demander à ses équipes logistiques de s'investir dans la prise en main de la solution, autant il ne peut exiger des équipes de son transporteur un engagement aussi fort.  Cela est d’autant plus important que les collaborateurs les plus jeunes sont habitués à utiliser des applications extrêmement conviviales sur leurs Smartphones.



Comment favoriser l’onboarding de ses transporteurs ?

La mise en place d’une plateforme TMS est l’occasion de convaincre ses partenaires de l’intérêt d’enrichir les échanges d’informations entre les différentes parties.

L'effort d'éducation est en fait essentiel.

Il n’est plus possible de se contenter de menacer son transporteur de déréférencement s’il ne suit pas la marche fixée par l’entreprise, d’autant plus que le contexte pénurique actuel est plutôt en défaveur du donneur d’ordre.

Il est au contraire préférable d'établir une collaboration basée sur la recherche de bénéfices communs. Cela va au-delà de l'adoption de simples outils ou de la mise en place d'une plateforme technologique et repose sur des relations solides, une compréhension mutuelle et un engagement à long terme.

‘‘ Intégrer pourquoi le projet est menée et les avantages réciproques que chacun pourra en tirer ’’

La vraie collaboration implique donc de bien intégrer pourquoi un tel projet est mené et les avantages réciproques que chacun pourra en tirer.

Une fois la démarche lancée sur de bons rails, le suivi d’indicateurs de performance communs doit permettre de mettre sous contrôle les opérations et de travailler conjointement sur les progrès à réaliser.

Ces améliorations sont d’ailleurs souvent dans la cour du donneur d'ordre lui-même. Je pense en particulier aux attentes que peuvent subir les transporteurs sur les sites des industriels et distributeurs avant le chargement ou le déchargement de la marchandise. Une entreprise pourra faciliter la vie de ses prestataires en leur permettant de se connecter à sa solution de gestion des quais pour planifier au mieux les heures de présentation et ainsi éviter une immobilisation couteuse de leurs camions.


Que propose Alpega dans le domaine de la collaboration ?

Nous nous positionnons en tant que plateforme collaborative de gestion des transports. Notre solution offre la même profondeur fonctionnelle qu'un système SAP, mais est plus conviviale et abordable économiquement. Nos 30 ans d’existence attestent de notre expertise.
Nos solutions de gestion des quais (Smart Booking) et d’achat de fret (TenderEasy) sont intégrées à la plateforme, mais peuvent aussi être utilisées de manière autonome associées à un TMS d’un éditeur confrère.

En plus de notre plateforme, nous proposons des bourses de fret avec Téléroute. L’avantage pour nos clients en termes de collaboration et que lorsqu’ils les utilisent pour consulter le marché ou benchmarker leur plan de transport actuel, ils peuvent récupérer les transporteurs connectés pour les inviter à participer à leurs appels d'offres. Le chargeur a alors la possibilité d’élargir sa consultation au-delà de ses transporteurs habituels.


Pour aller plus loin


Bio Express

Benoit Gruber est Directeur Marketing Produit de la division TMS chez Alpega, groupe qu’il a rejoint en novembre 2021. Fort d'une expérience solide dans les domaines du marketing, du product management et de la Supply Chain, il a évolué au sein de divers éditeurs (SAP, Sage, Trace One) depuis le début des années 2000.

Site Internet d’Alpega TMS : https://www.alpegagroup.com/fr/tms-software/


Contactez notre équipe







  Autres témoignages

B. GRUBER | ALPEGA TMS
‘‘Embarquer ses partenaires dans une recherche de bénéfices communs ’’

F. BOIZARD | HARDIS GROUP
‘‘ Relever conjointement les défis Supply Chain ’’

I. BADOC | GENERIX GROUP
‘‘ Passer de la réaction à l’anticipation ’’

J. BOUR | DDS
‘‘Définir clairement les règles du jeu ’’

J-P. MOULY | ZETES
‘‘ Collaborer pour reprendre la main sur sa Supply Chain ’’