Actualité > Conseil >

Dettey Conseil : Prévenir les accidents du travail, c'est possible

SDCom'

Des chiffres alarmants en constante progression


12/10/2009

En Europe, on enregistre 16 morts par jour des suites d'un accident du travail.

(Source : Agence européenne pour la Santé et la Sécurité au Travail, stat. Eurostat)

  • On recense en France chaque jour en moyenne 1 900 accidents du travail avec arrêt, 120 accidents avec incapacité permanente et presque 2 accidents mortels.
    (Source INRS)
  • Chaque année, le tiers du nombre total des accidents du travail avec arrêt a pour origine, soit le transport manuel, soit les manipulations d'objets, soit la manutention (levage, manutention continue, manutention par chariot, manutention automatisée). Certes les chariots automoteurs à conducteur porté permettent de réduire les activités pénibles de manutention manuelle, d'accélérer les flux de marchandises et d'améliorer les performances logistiques. Mais les opérations que les caristes effectuent ne sont pas sans risques.
    (Source INRS)

  • Le paramètre « sécurité » arrive en 6ème position des préoccupations des chefs d'équipe.
    (Etude réalisée par Dettey Conseil sur une population de 50 préparateurs de commandes, caristes, et chefs d'équipe en juin 2009)

La société de moins en moins prête à supporter ces risques

  • Une obligation juridique générale
    « Le fait de causer à autrui, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l'article L121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, une incapacité totale de travail pendant plus de trois mois est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende ». Article 222-19 du Code Pénal


  • Une obligation juridique de l'employeur
    • Depuis 1998, la loi sur les accidents du travail engage de plein droit la responsabilité de l'employeur. C'est également l'esprit d'une directive européenne adoptée en 1989, considérant que : « l'employeur est obligé d'assurer la sécurité et la santé des travailleurs dans tous les aspects liés au travail ».
    • Depuis un arrêt de la Cour de cassation du 28 février 2002, cette obligation générale de sécurité s'est transformée en obligation de résultat dont le manquement revêt le caractère de « faute inexcusable ».
    • De manière générale, un accident du travail pour manquement à la sécurité a des conséquences financières pour l'entreprise et pénales pour le hiérarchique reconnu responsable.

Investir dans une sécurité efficace, c'est gagner en performance

  • Moins d'arrêts de travail, moins de recours à de l'intérim, moins de pression sur les équipes, une meilleure ambiance et qualité de travail, une productivité accrue, une image de l'entreprise valorisée… Tels sont quelques-uns des bénéfices de la diminution des accidents du travail.

Dettey Conseil conçoit des dispositifs sur mesure

  • La clé : un apprentissage spécifique d'ancrage des gestes de sécurité. En effet, nous le savons tous, il ne suffit pas de savoir pour faire. Les seules démarches efficaces sont celles qui prennent en compte la spécificité de chaque entreprise, s'appuient sur l'engagement et la mise en situation des participants. Et obligent à avoir une démarche active dans sa formation.
  • Concrètement cette démarche innovante passe par :
    • Un diagnostic personnalisé de la situation et des outils en place.
    • Des jeux de rôle pour appréhender la notion de responsabilité de la chaîne hiérarchique.
    • Un jeu pédagogique collectif de sensibilisation et d'apprentissage des Sécuri-gestes©.
    • Une aide à la formalisation des engagements individuels.

 

Contact :
Dettey Conseil
www.Dettey.fr
François Désveaux
26, rue Edith Cavell,
92400 Courbevoie
tel : 01 47 89 60 80



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe