Actualité > Equipementiers >

Norisko équipe ses techniciens sur le terrain avec le CN3 d'Intermec Technologies

SDCom'

Signé en décembre 2006, ce contrat porte sur la livraison de 900 CN3,
le dernier né de la gamme des ordinateurs de poche mobiles et communicants.


Norisko, acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques d'accidents humains et techniques, a signé en décembre 2006 une commande de 900 ordinateurs de poche mobiles et communicants CN3 d'Intermec pour équiper ses 85 agences à travers la France.

Le groupe Norisko compte 3300 collaborateurs dans le monde, dont 2000 pour la filiale Norisko Equipements dédiée au contrôle technique des installations et des équipements de travail.

Comme souvent sur des projets de cette ampleur, la phase de réflexion aura été longue chez Norisko (plus de deux années), pour définir la nouvelle méthodologie de contrôle avec ce type de matériel et les critères de choix des outils, déterminer l'ergonomie nécessaire, recueillir le retour des intervenants, et, enfin, choisir le bon équipement.

Dans son cahier des charges, Norisko recherchait un terminal d'acquisition de données type Windows Mobile, avec une taille d'écran spécifique et sans clavier.

Hésitant entre le non durci et le durci, des premiers tests ont été effectués sur du non durci.
Courant de l'été 2006, Norisko a décidé de se tourner vers les 3 principaux constructeurs de terminaux durcis, dont Intermec Technologies.

En octobre, et jusqu'à décembre 2006, des pilotes ont été réalisés. La décision a été prise fin décembre. Sélectionné en phase finale, c'est le CN3 d'Intermec, plus récent et plus évolutif dans le temps que ses compétiteurs, qui remporte l'adhésion de la direction de Norisko.



Ce sont les techniciens intervenant dans les entreprises pour le contrôle réglementaire périodique des appareils de levage et de manutention (chariots élévateurs, ponts roulants, nacelles élévatrices, grues…) qui sont équipés à ce jour de 750 CN3. Le déploiement décidé fin décembre 2006 a débuté en février pour prendre fin en juillet 2007. L'objectif de 900 machines sera atteint en mars 2008.

« Cette signature avec Norisko représente un réel challenge pour Intermec, car il s'agit du premier gros projet de cette taille en France avec un retour d'expérience en peu de temps », estime Emmanuel Desvaux, Responsable Marché chez Intermec Technologies.

Fini le papier et l'envoi à la main des données à l'opératrice pour saisie ; finie la perte de temps : Intermec et son CN3 y ont mis un terme.

« Les enjeux de cet investissement pour Norisko se situent à deux niveaux : il s'agit d'une part d'obtenir une plus grande fiabilité des informations enregistrées ; et d'autre part, de gagner en réactivité dans la remise du rapport », poursuit Didier Lacorre, Directeur des Systèmes d'Information de Norisko.

Cette réactivité dont parle M. Lacorre est matérialisée par l'envoi, par fax ou par email, avant même le départ de l'intervenant de chez le client, du rapport provisoire de vérification, après connexion du CN3 sur le site central de Norisko via le GPRS. Le délai de remise du rapport définitif lui-même, est ramené à quelques jours.

« Aujourd'hui, le taux d'utilisation du CN3 atteint 80% de l'activité. Les fonctions les plus utilisées sur le CN3 sont le lecteur de codes à barres, très pratique sur le terrain, dans certains établissements, et bien sûr le module GPRS encapsulé pour la transmission des données », ajoute Didier Lacorre. Il conclut : « Chez Norisko Equipements, l'activité réalisée avec les CN3 représente entre 35 et 40% de celle de l'entreprise. »

« Nous sommes fiers d'avoir emporté la confiance de Norisko pour le CN3, un produit de nouvelle génération qui bénéficiait à l'époque de très peu de références en Europe. Cela prouve que c'est un produit bien né, capable de faire gagner des parts de marché sur un domaine porteur et de donner des perspectives à Intermec, et spécifiquement pour le marché français », précise Emmanuel Desvaux. Avant de conclure : « le CN3 est mûr pour notre marché : évolutif, il va proposer de nouvelles fonctionnalités, telles que l'APN ou la version GPS, et reste parfaitement en cohérence avec l'offre ».

Intermec a fait appel à son partenaire intégrateur Interscan Systèmes (Groupe Zetes) pour préparer, fournir et assurer la maintenance des terminaux chez Norisko. Richard Courrier, Directeur commercial régional chez Interscan Systèmes, précise : « la collaboration avec Norisko et Intermec nous permet de perpétuer et d'accroître notre position dans le domaine de la mobilité, ceci en démontrant nos capacités d'assurer des déploiements à forte volumétrie tout en respectant des délais de livraison tendus et les services annexés (support, maintenance, gestion administrative, etc…). Ces capacités s'en trouvent renforcées par l'intégration récente d'Interscan Systèmes au groupe Zetes, permettant ainsi d'atteindre des projets à dimension européenne, de pérenniser et de développer nos compétences, ceci en complément de celles acquises depuis 24 années ».

Norisko a acquis une offre globale et complète : une solution matérielle bénéficiant de nombreuses fonctionnalités et un service proposé par Interscan pour accompagner la mise en place du produit.


 

À propos de Norisko

Créée en 1883 sous le nom d'AIF, dans le but de préserver les ouvriers des accidents du travail, Norisko intervient pour la prévention des risques dans tous les secteurs d'activités. Norisko emploie plus de 3 100 personnes. Ses principales activités sont : le contrôle périodique des installations, la formation à la sécurité des opérateurs, le contrôle technique des constructions, la coordination en matière de sécurité et de protection de la santé sur les chantiers (CSPS), la prévention des risques de pollution et de nuisance, le diagnostic technique immobilier.
Organisée autour d'un réseau de 80 agences régionales, Norisko est proche de ses clients sur l'ensemble du territoire national. Le directeur général de Norisko est Pierre Bonte.
Depuis février 2005, Norisko fait partie du groupe Dekra et est intégrée dans la nouvelle business unit Dekra Norisko Industrial, dirigée par Mark Thomä.

À propos d'Intermec Technologies

Intermec Technologies Corp., (NYSE : IN), est l'un des leaders mondiaux en matière de solutions pour les chaînes d'approvisionnement, la logistique et les unités de production et dans le développement, la fabrication et l'intégration de systèmes de collecte automatique des données sans fil et filaires, des systèmes RFID Intellitag® (identification par étiquette radiofréquence), de systèmes informatiques mobiles et d'imprimantes de codes à barres. Les produits et services d'Intermec Technologies sont utilisés par la plupart des secteurs d'activité pour améliorer la productivité, la qualité et la réactivité des processus de gestion, allant de la gestion de la chaîne d'approvisionnement à la vente et l'après-vente sur site, en passant par l'intégration dans un ERP (planification des ressources de l'entreprise).



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe