Actualité > Prestataires >

Le groupe Deutsche Post DHL relève à nouveau ses objectifs à moyen terme après des résultats record

SDCom'

DHL

  • Poursuite de la croissance structurelle du commerce électronique et de l'augmentation des volumes d'expéditions dans l'activité colis nationaux et internationaux
  • Effet bénéfique attendu grâce à la reprise progressive du commerce mondial et des activités de la clientèle d'entreprises
  • Le résultat d'exploitation (EBIT) devrait augmenter à plus de 5,6 milliards d'euros en 2021 ; une amélioration à plus de 6,0 milliards d'euros est prévue pour 2023
  • Augmentation du dividende à 1,35 euro par action proposée, lancement du programme de rachat d'actions jusqu'à 1,0 milliard d'euros
  • Le nombre de salariés augmente de 20 000 pour atteindre 570 000 collaborateurs dans le monde
  • Frank Appel, président-directeur général, indique : « Cette réussite n'est pas venue par hasard. Elle est le résultat d'années d'efforts assidus de toute notre organisation. »

Bonn, 9 mars 2021

Le groupe Deutsche Post DHL, leader mondial de la logistique, a enregistré un record au cours de son dernier exercice malgré des défis importants.

Avec la publication de son rapport annuel, le groupe confirme les chiffres préliminaires de 2020 annoncés en janvier. Le groupe Deutsche Post DHL a augmenté son chiffre d'affaires de 5,5 % sur un an pour atteindre 66,8 milliards d'euros au cours de l'exercice 2020.

Frank Appel, président-directeur général, indique : « Cette réussite n'est pas venue par hasard. Elle est le résultat d'années d'efforts assidus de toute notre organisation. »

Monika Schaller, Frank Appel et Melanie Kreis


Après ajustement du portefeuille et des effets de change, la croissance organique du chiffre d'affaires a été encore plus importante pour atteindre 8,5 %. Cette croissance s'explique principalement par le boom mondial du commerce électronique, qui a entraîné une hausse significative des volumes d'expéditions dans l'activité colis et express. Le résultat d'exploitation (EBIT) s'améliore de 17,4 % en 2020 pour atteindre plus de 4,8 milliards d'euros. Le groupe a ainsi largement dépassé son objectif de résultat précédemment ajusté de 4,1 pour atteindre 4,4 milliards d'euros. Ajusté des effets ponctuels, l'EBIT sous-jacent est même supérieur à 5,4 milliards d'euros.

« 2020 a été une année exceptionnellement difficile pour le groupe Deutsche Post DHL. Nos services ont été plus que jamais demandés. Nous avons non seulement publié des résultats record, mais aussi créé 20 000 emplois dans le monde entier. Cette réussite n'est pas venue par hasard. Elle est le résultat d'années d'efforts assidus de toute notre organisation. Nous nous sommes concentrés sur nos activités logistiques principales et rentables en alignant constamment notre société sur le commerce électronique et en investissant dans notre réseau logistique et la digitalisation. Nous renforçons ainsi notre rentabilité et notre résilience face aux turbulences économiques mondiales. Le groupe Deutsche Post DHL est donc bien positionné pour continuer à croître de manière rentable dans les années à venir », a déclaré Frank Appel, président-directeur général du groupe Deutsche Post DHL.




Prévisions pour 2021 : poursuite attendue de la trajectoire de croissance rentable

Pour l'exercice 2021, le groupe anticipe une nouvelle hausse significative de l'EBIT à plus de 5,6 milliards d'euros. Ces prévisions reposent sur l'hypothèse que le commerce électronique continuera de croître pendant l'année en cours à partir d'un point de départ structurellement plus élevé, tandis que les taux de croissance devraient se normaliser au cours de l'année. Le commerce mondial devrait également se redresser encore en 2021, ce qui se traduirait par une hausse des volumes dans nos activités logistiques mondiales. Dans le même temps, les capacités de transport intercontinental devraient rester limitées en raison de la lente reprise des capacités de fret dans les aéronefs passagers.

Les dépenses d'investissement dans toutes les divisions s'élèvent à 3,0 milliards d'euros au cours de l'exercice écoulé. Le groupe Deutsche Post DHL a généré un flux de trésorerie disponible, en nette amélioration, de 2,5 milliards d'euros en 2020 (2019 : 0,9 milliard d'euros), renforçant ainsi la solidité financière du groupe. Pour 2021, la société prévoit un flux de trésorerie disponible d'environ 2,3 milliards d'euros et des dépenses d'investissement brutes d'environ 3,4 milliards d'euros. Ces investissements visent à moderniser la flotte d'avions d'Express et à élargir l'infrastructure des colis nationaux et internationaux pour gérer efficacement l'augmentation des volumes d'expédition ainsi que la transformation numérique continue.


Relèvement des objectifs à moyen terme renouvelables : forte croissance de l'EBIT prévue jusqu'en 2023

Comme annoncé lors de la présentation de la Stratégie 2025, le groupe Deutsche Post DHL met à jour chaque année ses objectifs financiers à moyen terme. Avec la présentation du rapport annuel, le groupe a désormais étendu ses prévisions à 2023 ; en janvier, la société avait relevé ses objectifs à moyen terme annoncés précédemment pour la période jusqu'en 2022, compte tenu de ses performances commerciales positives.

L'EBIT devrait atteindre plus de 6,0 milliards d'euros en 2023. Le groupe prévoit de générer un flux de trésorerie disponible cumulé de 7,5 à 8,5 milliards d'euros entre 2021 et 2023 (prévision précédente pour 2020 à 2022 : plus de 6 milliards d'euros). Les dépenses d'investissement cumulées (capex) sur la période 2021 à 2023 devraient se situer entre 9,5 et 10,5 milliards d'euros (prévision précédente pour 2020 à 2022 : environ 9,5 milliards d'euros).

« Les investissements stratégiques dans notre cœur de métier et la digitalisation du groupe Deutsche Post DHL sont payants. Notre position fondamentalement améliorée se reflète également dans le relèvement des objectifs à moyen terme. L'amélioration structurelle des flux de trésorerie accroît notre pouvoir d'investissement et notre capacité à verser des dividendes », a déclaré Melanie Kreis, directrice financière.

Melanie Kreis et Frank Appel

Melanie Kreis et Frank Appel


Après des résultats record : augmentation du dividende à 1,35 euro par action proposée, rachat d'actions décidé

Les résultats record de l'exercice écoulé se reflètent également dans l'amélioration du résultat net de l'exercice 2020. Le résultat net consolidé de la période après déduction des participations ne donnant pas le contrôle est porté à 3,0 milliards d'euros (2019 : 2,6 milliards d'euros). Le bénéfice de base par action s'élève ainsi à 2,41 euros (2019 : 2,13 euros). Comme prévu, le taux d'imposition a augmenté l'année précédente, pour atteindre 23,9 %.

Compte tenu de la bonne performance des résultats du groupe, le conseil d'administration et le conseil de surveillance prévoient de proposer à l'assemblée générale du 6 mai 2021 de porter le dividende de 1,15 euro par action de l'année dernière à 1,35 euro cette année. S'il est approuvé par les actionnaires, le paiement total serait d'environ 1,7 milliard d'euros, reflétant un taux de distribution ajusté de 48,9 % - dans la fourchette cible de distribution de 40 à 60 %.

Par ailleurs, le directoire et le conseil de surveillance ont décidé d'un programme de rachat d'actions pouvant aller jusqu'à 1 milliard d'euros et de l'utilisation d'actions rachetées, compte tenu de l'activité positive. La décision d'initier un programme de rachat d'actions s'inscrit dans le cadre de la politique de financement des entreprises du groupe et dans un contexte de forte génération de flux de trésorerie disponible de 2,5 milliards d'euros pour l'exercice 2020 et de nouvelles perspectives positives.


Durabilité : renforcement de l'engagement envers l'environnement et la société, efficacité CO2 accrue

Le groupe Deutsche Post DHL a réalisé des progrès significatifs en 2020 non seulement grâce à ses résultats financiers, mais aussi en matière de protection de l'environnement, d'efficacité CO2 et de responsabilité sociale.

  • Environnement : Le groupe a progressé vers son objectif d'augmenter son efficacité CO2 de 50 % jusqu'en 2025, notamment en modernisant la flotte d'avions intercontinentale de DHL Express. L'indice d'efficacité carbone est en hausse de 37 points d'indice en 2020 (2019 : 35 points d'indice) par rapport à 2007, année de base.

  • Social : Le groupe Deutsche Post DHL comptait environ 570 000 collaborateurs fin 2020. En sécurisant les chaînes d'approvisionnement, en maintenant les flux de marchandises et en transportant les vaccins COVID-19 dans le monde entier, elles portent la raison d'être du groupe - « Relier les gens. Améliorer le quotidien » - dans la vie quotidienne. La satisfaction des collaborateurs dans la catégorie d'engagement des collaborateurs a augmenté l'année dernière pour atteindre 82 % (2019 : 77 %). L'entreprise a une fois de plus été reconnue comme un employeur privilégié par « Top Employer » et « Great Place to Work ».

  •  Gouvernance : La direction du groupe s'assure que les activités commerciales respectent les lois et les réglementations nationales, les normes éthiques et les directives internationales. Des valeurs telles que l'intégrité, la transparence, l'égalité des chances et la responsabilité sont ancrées dans le Code de conduite du groupe et précisées dans le Code de Conduite des fournisseurs. L'application de ces politiques contraignantes continue de constituer le fondement des activités commerciales responsables.

Le reporting intégré dans la partie extra-financière du rapport annuel publié ce jour décrit les initiatives et les progrès du groupe en matière environnementale, sociale et de gouvernance. Le groupe Deutsche Post DHL donnera une vision détaillée de l'alignement futur de la stratégie de développement durable et des mesures envisagées pour atteindre les objectifs à moyen terme fixés le 22 mars 2021.


Performance positive dans l'ensemble des divisions : cap sur la croissance du commerce électronique

Express : L'EBIT de la division s'établit à 2,75 milliards d'euros (2019 : 2,04 milliards d'euros). La base du résultat record est la croissance réalisée dans les expéditions express internationales (TDI) à horaires définis. Après que les volumes TDI au second semestre ont systématiquement dépassé le niveau de l'année précédente dans toutes les régions du monde, la croissance pour l'ensemble de l'année s'est établie à 8,7 % dans les expéditions express internationales à horaires définis. La division a réussi à accroître encore l'efficacité de la manutention des expéditions et à obtenir une très bonne utilisation des capacités de vol dans son réseau mondial. Ces deux facteurs ont conduit à une marge record de 14,4 % (2019 : 11,9 %).

Solutions eCommerce : En 2020, les volumes d'expédition ont connu une croissance nettement plus rapide que prévu dans toutes les régions, notamment dans le commerce électronique B2C. L'impact de la pandémie étant très variable dans certaines régions, la division enregistre une croissance des volumes particulièrement dynamique dans plusieurs pays en Europe et aux États-Unis. Le réalignement des activités de colis internationaux du groupe porte ses fruits : au-delà de la très bonne dynamique des revenus, l'amélioration de la maîtrise des coûts a permis d'accroître l'efficacité. La marge d'EBIT de la division la plus jeune du groupe s'établit à 3,3 % (2019 : -1,3 %) en territoire positif pour la première fois.

Post & Parcel Allemagne : La forte croissance du chiffre d'affaires et des résultats est portée par une forte hausse des volumes des colis, avec un volume record de plus de 1,6 milliard de colis[1] (2019 : 1,4 milliard de colis). La tendance à long terme à la hausse des volumes des colis s'est nettement accélérée avec une croissance des volumes de 15,3 % en 2020 et se normalisera à l'avenir par rapport à cette base élevée. Les mesures de coûts et les ajustements du réseau dans l'activité postale compensent en partie la demande réticente des clients professionnels dans le marketing de dialogue. Au total, la division a augmenté sa marge d'EBIT à 9,7 % (2019 : 8,0 %).

Global Forwarding, Freight : Au cours de l'année, cette division a été confrontée à une baisse de la demande et à une pénurie de capacités de transport sur le marché. Cela s'est traduit, dans un premier temps, par des capacités d'espace de fret sur les avions de passagers intercontinentaux et sur certaines liaisons de fret maritime vers la fin de l'année. La réduction massive des capacités a entraîné une évolution correspondante des prix et des marges dans la concurrence pour les capacités de transport disponibles. Le réseau international et la position de leader sur le marché du fret aérien et maritime ont rendu possible le transport de fret sur un marché tendu. La tendance positive des marges qui en résulte a plus que compensé la baisse des volumes et a permis une amélioration du résultat opérationnel. La marge d'EBIT progresse pour atteindre 3,7 % (2019 : 3,4 %).

Supply Chain : Après une forte réduction de l'activité clientèle très cyclique immédiatement après la pandémie, l'activité clients a repris de la vigueur au quatrième trimestre. La division a intensifié son accent sur la normalisation et la discipline en matière de coûts l'année dernière. Ainsi, la chaîne d'approvisionnement est parvenue à atteindre une marge d'EBIT de 3,4 % (2019 : 6,7 %) malgré les lourdes charges causées par la pandémie, le chiffre de l'année précédente a bénéficié, entre autres, d'un effet ponctuel positif de la cession des activités en Chine. Positivement influencée par des solutions innovantes et flexibles, la conclusion de contrats supplémentaires avec des clients nouveaux et existants est passée à environ 1,3 milliard d'euros de revenus annualisés (2019 : 1,2 milliard d'euros).


 

À propos de DHL :

DHL – The logistics company for the world

DHL est le leader mondial de la logistique. Au travers de ses différentes divisions, DHL offre une gamme de services logistiques sans égal couvrant la livraison de colis nationale et internationale, les solutions d’expédition et de traitement e-commerce, l’express international, le transport routier, aérien et maritime, et la gestion des supply chains industrielles. Avec environ 380 000 collaborateurs présents dans plus de 220 pays, DHL connecte les personnes et les entreprises de manière sûre et fiable, au service de l’efficacité des flux mondiaux de marchandises. Proposant des solutions spécifiquement dédiées aux marchés en croissance et aux secteurs des technologies, des sciences de la vie et de la santé, de l’ingénierie, de la fabrication et de l’énergie, de l’automobile et du retail, ainsi qu’un engagement permanent en termes de responsabilité sociale et de soutien aux marchés en développement.

DHL fait partie du groupe Deutsche Post DHL. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaire de plus de 63 milliards d’euros en 2019. Grâce à des pratiques commerciales durables et à un engagement envers la société et l'environnement, le groupe contribue au progrès global. Le groupe Deutsche Post DHL vise à atteindre une logistique à zéro émission d'ici 2050.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe