Actualité > Manifestations >

SITL Europe 2014 : Répondre aux enjeux maritimes et portuaires

Publication de CP
Trouvez un fournisseur (éditeur, prestataire, conseil, entrepôt, etc.)
Newsletter FAQ Logistique

SITL Europe
Salon partenaire de FAQ Logistique

Monsieur Philippe le Petit, représentant France du Port de Zeebrugge, s'exprime

Vendredi 31 janvier 2014

Sur fond de surcapacité de l'offre, la création annoncée de l'alliance P3 par Maersk Line, MSC et CMA CGM d'ici au printemps 2014 impactera sensiblement le marché du transport maritime conteneurisé.

"Cette évolution est également source d'opportunités pour les autres compagnies maritimes, les chargeurs et les ports", selon Philippe Le Petit, représentant en France du Port et de la Communauté portuaire de Zeebrugge. Pour les ports européens, le défi est double : "Dans un environnement instable marqué par une économie atone, l'enjeu est de croiser les attentes et les défis de leurs deux clients que sont les armements et leurs représentants, et les donneurs d'ordre composés des importateurs, exportateurs et organisateurs de transports tels que les commissionnaires et les transitaires". Il est à noter l'importance du Port de Zeebrugge dans les schémas de dessertes des navires du P3.


Nouvelle génération de navires

Avec un trafic de 43,5 MT et près de 2 MEVP, le port de Zeebrugge au cœur du range nord européen Le Havre - Hambourg accompagne ces deux catégories de clients. Pour les compagnies maritimes, Philippe Le Petit dresse une série d'enjeux appelés à croître dans les prochaines années : "Avec l'augmentation de la taille des navires, les qualités nautiques à travers l'accessibilité maritime directe et le tirant d'eau sont essentielles. Une fois au port, la rapidité et la fiabilité des opérations de manutention ainsi que les services au navire déterminent le choix des escales, tout comme la densité des réseaux desservant l'arrière-pays portuaire". Avec la fréquence, cette densité se définit par la diversité modale terrestre (rail pour plus de 33 pct des volumes traités, voie d'eau et route) mais aussi maritime avec les liaisons maritimes à courte distance ou shortsea. "Dans un monde d'informations, les systèmes de traitement des données et de traçabilité, ainsi que leur interopérabilité avec les systèmes d'information des armements est un autre enjeu de taille pour les ports".

Compétitivité et sur mesure

Pour les donneurs d'ordre, "l'offre maritime régulière en deepsea et shortsea est un critère de choix stratégique". A l'instar des armements, la rapidité et la fluidité interviennent dans la sélection du ou des ports de transit, "complétées par les facilités et simplifications douanières ainsi que par les capacités logistiques proposées. Gage de compétitivité et de concurrence, la pluralité des acteurs portuaires et leur adaptabilité face aux schémas logistiques font souvent la différence". A Zeebrugge, cette souplesse d'exploitation est à l'origine de logistiques intégrées englobant le transport maritime, la distribution et les opérations logistiques pour le compte de plusieurs grands clients. Tropicana, Stora Enso dans l'industrie papetière, Bridgestone, Seabridge spécialisé dans l'importation de café vert, ou encore Zespri qui a retenu Zeebrugge comme porte d'entrée européenne pour l'importation de kiwis en témoignent.


Défis réglementaires

Pour Philippe Le Petit, un autre défi des ports européens découle d'obligations réglementaires. A compter du 1er janvier 2015 par exemple, l'annexe VI de la Convention maritime internationale MARPOL abaisse les émissions de soufre des navires à 0,1 % dans certaines zones dont mer du Nord, Baltique et Manche. "Les ports doivent accompagner les choix technologiques des compagnies pour respecter ces normes comme mettre à leur disposition de nouvelles stations de soutage gaz ".



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe