Les Dossiers Thématiques > TMS / WMS >WMS/TMS : une frontière en voie de disparition ? > Tribune de Jean-Christophe HENRY, Directeur Général d’INFFLUX



WMS/TMS : une frontière en voie de disparition ?

  INTERVIEW

‘‘Associer WMS et TMS permet de transformer la promesse commerciale en réalité opérationnelle’’ J-C. HENRY, Infflux

Jean-Christophe HENRY, Directeur Général d’INFFLUX

Tribune de Jean-Christophe HENRY, Directeur Général d’INFFLUX

La logistique en silos n’a plus de sens aujourd’hui, à l’heure du développement de l’e-commerce qui privilégie les flux poussés à J+1, la massification de la distribution voire la mutualisation des affrètements.



Cette tendance logistique se généralise à tous les secteurs d’activité, qui doivent transformer la promesse commerciale au client en réalité opérationnelle, tout en optimisant les coûts de sa chaîne de distribution.

  Autres contributions

Isabelle BADOC, Generix Group
‘‘ La frontière entre WMS et TMS n’est pas étanche ’’

Evelyne RAYNAUD et Bruno LACOSTE, a-SIS
‘‘ Contrairement au marché du WMS, le marché des TMS est hétérogène ’’

Jérôme BOUR, DDS Logistics
‘‘ Dans nombre de cas, le TMS va piloter le WMS ’’

Ottavio RIVELLI, inconso
‘‘ Contrairement au marché du WMS, le marché des TMS est hétérogène ’’

Patrick REHEL, Negsys
‘‘ Les marchés du WMS et du TMS sont de plus en plus liés ’’

En effet, le délai de livraison, « nerf de la guerre » de la relation client, incluant les temps de préparation et de transport, en est la parfaite illustration ; les frontières entre les processus de l’entrepôt et du transport sont indissociables. Désormais, les nouvelles technologies libèrent et décloisonnent l’entrepôt & les transports et la gestion des flux s’harmonise avec la gestion des données. A cela s’ajoute le fait que les clients doivent être rassurés et attendent des informations fiables sur la réception de leurs produits. Une promesse commerciale qui ne peut être honorée sans une logistique et des transports parfaitement « huilés », orchestrés par un système d’information transverse, soit une solution WTMS.


Réaliser des optimisations transverses pour plus de rentabilité

Lier WMS et TMS, c’est l’assurance de fluidifier les flux physiques & administratifs et de réaliser des optimisations transverses entre les fonctions. Il en découle les arbitrages les plus pertinents entre le volume de stock, les délais de préparation et la fréquence des envois pour chaque canal de livraison. Ainsi, l’association de ces deux solutions s’inscrit dans le défi de tout département logistique & transport, d’optimiser les coûts et le temps de disponibilité des produits, à toutes les étapes de la Supply Chain. A nos yeux, regrouper TMS et WMS répond simplement aux contraintes opérationnelles et à la réalité du pilotage des flux physiques. La direction logistique, les opérateurs, les transporteurs, les sous-traitants exploitent le même système global, gage d’une vision plus fine et d’une analyse aisée des points de progrès à réaliser sur les flux physiques pour plus de rentabilité et pro activité.



Concrétiser la promesse commerciale et réduire les couts cachés liés aux réclamations

Qu’ils s’agissent des internautes, des professionnels, plus ils sont informés de l’avancée de leurs commandes, de la préparation à la livraison ; plus la qualité perçue est importante. A l’heure où l’externalisation logistique et la sous-traitance transport ne cessent de prendre de l’ampleur, l’entreprise doit pouvoir garder « la main » sur les flux d’informations pour s’assurer du respect des délais de préparation et de livraison par ses différents prestataires ; le traitement du dernier kilomètre étant souvent au cœur de la qualité perçue de la relation client. Preuve en est, la FNAC.com s’est fait fort de mettre des indicateurs de respect de la ponctualité à toutes les étapes de sa livraison, en particulier dans le cadre de sa nouvelle offre d’abonnement EXPRESS. Il en va de même pour les retours clients, plus ils sont accélérés, plus les coûts liés aux réclamations diminuent. Seule une solution commune TMS/WMS offre la possibilité d’avoir une chaîne complète d’information, à toutes les étapes, pour délivrer l’« information fiable» sur le délai et les conditions de livraison et de ce fait, corriger plus rapidement les dysfonctionnements.


Abolir la frontière TMS et WMS, effet de marketing ou réalité

Dans les faits, de plus en plus d’éditeurs ont fait le choix comme INFFLUX de construire des solutions modulaires, WMS et TMS, qui couvrent l’ensemble des besoins d’une Supply Chain. Elles s’inscrivent dans la démarche des entreprises de tendre vers la meilleure marge logistique possible et le coût global le plus juste. De la réception au stockage en passant par la préparation et la livraison, une solution unique, quel que soit le modèle ou les process logistiques, assure les meilleures pratiques et des indicateurs communs de performance à diffuser. Condition sine qua none, la solution sélectionnée doit s’appuyer sur une forte compétence « métier » et une connaissance « sans faille » de l’organisation transport et logistique opérationnelle, tout en s’adaptant aux particularités de l’entreprise.


La gestion des flux prend-t-elle le dessus sur celle des données ?

– Nullement selon notre perception, les flux de données et les flux physiques ne peuvent être dissociés. Le respect de la promesse commerciale repose sur les procédures les plus adéquats et les engagements les plus réalistes, qui se doivent se conjuguer en quasi-tems réel. Pour les contraintes physiques selon les canaux de commercialisation ou de livraison, les processus y répondent, nul ne peut en faire abstraction, les informations, quant à elles, représentent les engagements. Donc, La gestion des flux et la gestion des données s’avèrent d’importance égale, elles se complètent et ne s’opposent pas, bien au contraire.

L’association du WMS et du TMS tend aujourd’hui à se généraliser. Elle s’inscrit idéalement dans la stratégie des entreprises de faire de la supply chain un axe d’amélioration de leurs coûts et bilan, via le stock le plus juste et les process les plus performants. En outre, l’émergence de nouvelles technologies comme les drones, la réalité augmentée vont dans les prochaines années considérablement accélérer les flux logistiques, de l’entrée en stock jusqu’à la livraison effective. Ainsi, la solution modulaire WTMS s’impose comme incontournable. Au delà de la technologie et des process, les entreprises, face à l’accélération et la multiplication de leurs flux, s’engagent sur de nouvelles promesses « réalistes » aux meilleurs coûts. Somme toute, le système d’information se doit être aussi agile que l’exige la réalité de la chaine logistique opérationnelle.


A propos de Infflux groupe CFD

Dans le top 5 français des éditeurs de WMS et acteur reconnu dans la supply chain, l'éditeur Infflux groupe CFD couvre aujourd'hui la totalité des besoins des entreprises soucieuses de piloter et d'optimiser leur chaîne logistique étendue - fournisseurs, prestataires logistiques, transporteurs-, gage de toujours plus de produits et services à valeur ajoutée à destination de leurs clients. Outre une gamme logicielle, PENTA et BEXT, plébiscitée par les plus grands noms de l’industrie, de la Distribution et de l’Agro-Alimentaire, l’éditeur dispose d’une des équipes les plus aguerries dans l’optimisation des flux logistiques, avec plus de 200 projets menés. Fort de ces atouts et d’une implantation à Paris, Nice et Liège, Infflux groupe CFD ambitionne, d’ici deux ans, d’intégrer le Top 3 français des éditeurs de WMS et de rayonner en Europe dans le domaine des progiciels de gestion de la logistique. Penta-Infflux font partie du Pôle Informatique de CFD (Compagnie des Chemins de Fer Départementaux), groupe industriel français, fondé en 1881, ayant comme cœur de métier historique, la construction et l’exploitation ferroviaire.

Site Internet d'Infflux : www.infflux.com/


Contactez notre équipe