Questions Flash > WMS, quels critères utiliser pour comparer les solutions ?



Questions Flash : les experts répondent

La question des critères de sélection de son futur WMS est régulièrement abordée dans le cadre des dossiers thématiques FAQ Logistique. Retrouvez des éléments de réponse à travers les témoignages que nous accordent les experts du secteur.


Toutes les entreprises utilisent-elles les mêmes critères de sélection ?

Agnès VINCENDEAU, Directrice Commerciale - BK Systèmes
Dossier Entrepôt / WMS > WMS: les critères de choix > (16/09/2016)

« Les critères vont différer en fonction des sociétés, de leurs besoins, de leurs objectifs et du contexte dans lequel elles évoluent.
Par exemple, un groupe international qui souhaite implanter un WMS sur plusieurs filiales privilégiera un éditeur disposant d’une structure adaptée à des déploiements sur des périmètres multinationaux. 

La démarche sera totalement différente pour un e-commerçant en pleine croissance qui cherchera plutôt un outil agile avec un coût moindre et un ROI le plus rapide possible. »


Quels critères reviennent régulièrement ?

Agnès VINCENDEAU, Directrice Commerciale - BK Systèmes
Dossier Entrepôt / WMS > WMS: les critères de choix > (16/09/2016)

« Le marché des WMS est mature. Il devient assez difficile de distinguer une solution d’une autre. Ce qu'il convient avant tout d’étudier, c'est l'agilité de l'outil, sa capacité à s'adapter aux processus cibles de l’entreprise et les facilités d’interfaçage avec les systèmes existants.
Au-delà de ces prérequis, il est également nécessaire de comparer les éditeurs sur les aspects :

  • Offre commerciale,
  • Démarche projet,
  • Et support.

L’offre commerciale concerne bien entendu la tarification proposée (coût / jour et nombre de jours estimés), mais aussi le dynamisme de l’éditeur, c'est-à-dire son aptitude à participer à des événements, à développer du partenariat, etc.

La démarche projet conditionnera le succès de l’implémentation du WMS. Le prospect doit donc s’assurer qu’elle est clairement définie par l’éditeur avec une durée et des étapes bien identifiées, des livrables de qualité et des équipes bénéficiant de suffisamment d’expérience.

La qualité du support est également cruciale. En fonction de la taille de l’entreprise cliente, les attentes vis-à-vis de celui-ci ne seront pas les mêmes. Un groupe international aura besoin d'une hotline multilingue disponible sur une large plage horaire, tandis qu’une société plus modeste disposera de peu de ressources projet en interne et aura tendance à s'appuyer sur la hotline pour formuler ses demandes fonctionnelles. »


Comment comparer les différents WMS ?

Hélène KERJEAN, Chef de marché - AKANEA Développement
Dossier Entrepôt / WMS > WMS: les critères de choix > (12/09/2016)

« Dans la recherche d’une solution WMS, il s’agit en premier lieu de bien définir ce qui est attendu de l’outil : simplicité, profondeur fonctionnelle, gains de temps et financiers grâce à l’automatisation des process, etc.
Une fois ces grands objectifs dressés, les critères principaux qui guideront le prospect dans le choix de son futur WMS sont les suivants :

  • La typologie d’éditeur consulté

L’entreprise a le choix entre la consultation de deux types d’éditeurs : les éditeurs/SSII dédiés uniquement à la logistique et les éditeurs dédiés supply-chain qui couvrent un périmètre plus large que celui du seul entreposage.
C’est le cas d’Akanea dont la vocation est d’adresser l'ensemble de la supply chain. Notre WMS a ainsi des connexions importantes avec nos autres systèmes d'informations (Douane, TMS, etc.). Cela a des avantages certains en particulier lorsque le client évolue dans un secteur avec des contraintes fortes sur les produits (exemple les procédures douanières GAMMA liées aux déclarations au niveau des alcools).

  • La notoriété et l'aspect prescription

Les prospects aiment vérifier ce que donne l’utilisation du WMS sur le terrain. Ils sont rassurés de pouvoir se rapprocher d’un client chez lequel la solution est déjà installée. Ils pourront ainsi discuter avec les opérationnels, recueillir leur ressenti quotidien et mesurer l’utilisation du WMS dans la réalité, face au métier. La possibilité de telles prises de contact constitue donc un vrai critère.
Chez Akanea, nous disposons de clients référents dans chaque région et sommes ainsi en mesure de proposer à nos prospects des démonstrations partout en France.

  • L’expérience de l’éditeur

Bien entendu le savoir-faire et la pérennité de l’éditeur sont importants. Un prospect aura tendance à privilégier un acteur qui est sur le marché depuis une vingtaine d’années par rapport à un confrère présent depuis seulement un an.

  • Le prix de la solution

C’est un critère qui reste important en particulier pour les petites sociétés. Néanmoins, ce n’est plus le principal. En effet, le prix annoncé lors de l’initialisation du projet est très souvent revu à la hausse lors du démarrage. Une fois l’étude menée et les process métiers analysés, le budget sera automatiquement révisé par rapport à des prestations et à certains services souscrits. Le prix donne une tendance, mais ne sera donc pas forcément déterminant.

  • Les modes de commercialisation

Un éditeur doit pouvoir proposer plusieurs modes de commercialisation et en particulier le mode SaaS. Cela atteste de sa capacité à s'adapter aux problématiques du logisticien.
Il est d’ailleurs assez fréquent que les prospects souhaitent que nous réalisions nos propositions en chiffrant à la fois les modes licence et SaaS.  

Le SaaS est très demandé sur des petits dossiers ou des entrepôts qui se montent. Il permet à l’entreprise de bénéficier d’un investissement de base moins élevé et d’être ainsi financièrement moins impactée. »





Comment s’assurer de retenir la bonne solution WMS ?

Jean-Pierre GAUTIER, Directeur des Métiers - ACSEP
Dossier WMS / TMS > Comment réussir son projet ? > (03/01/2019)

« Aussi bizarre que cela puisse paraître, il n'existe pas à mon sens de grille universelle qui permettrait de comparer les solutions et d’identifier la bonne.
Cela tient, selon moi, au fait que plusieurs facteurs de décision sont finalement subjectifs et culturels.
D’abord, plusieurs entrepôts d'une même enseigne n'utiliseront pas forcément les mêmes logiciels ou bien les mêmes paramétrages.  
Ensuite, les points d'intérêt en termes de sélection diffèreront selon les profils des décideurs. Si c’est la Direction Informatique qui a le plus de poids dans le choix, elle aura tendance à insister sur les aspects de sécurité, de redondance, de support, etc.
Si c'est au contraire la Direction des Opérations qui a le dernier mot, elle privilégiera la solution qui propose le temps de formation le plus court.
Ainsi, en fonction des acteurs, l’attention ne sera pas portée sur les mêmes critères et la grille décisionnelle évoluera donc naturellement.
Enfin, dans nombre de cas le projet WMS vise à remplacer une solution existante qui ne convient plus. Elle n’est plus maintenue, la maintenance coûte trop cher, la solution n'est plus adaptée pour se connecter avec de l’EDI, de la mécanisation ou avec des objets connectés, etc.
Souvent, la solution existante est un WMS maison qui a été construite sur 10, 15 ou 20 ans. Elle est donc parfaitement adaptée aux besoins de l'entreprise, le problème étant qu'à chaque nouveau développement, les autres services subissent des effets collatéraux pénalisants. La solution n’est plus stable.

Ainsi, en fonction du poids de l'Histoire dans l'organisation et des « cicatrices encore ouvertes », les centres d'intérêt vont différer. »


Quels sont les principaux facteurs à considérer ?

Christophe TRAMOY, Directeur de l'Intégration - A-SIS

Dossier WMS / TMS > Comment réussir son projet ? > (08/01/2019)

« Préalablement, il existe des critères généraux qui concernent la pérennité financière de l'éditeur, le nombre de références dans le même secteur que le client, la capacité de l'éditeur à l'accompagner à l'international pour les grands comptes, avoir une gamme complète pour la SCE (WMS, OMS, TMS, WCS...) en particulier pour les organisations multi-canal ou avec des sites très mécanisés. Depuis quelques années, une consultation WMS s'accompagne de demandes sur le TMS.
Les clients souhaitent de plus en plus s'équiper de solutions SaaS afin de confier à l'éditeur l'administration complète de son application et la gestion de ses montées de version. Au sein des PME par exemple, le taux de demandes en solution SaaS constaté chez A-SIS est de 50% environ. Les grands comptes sont encore un peu réticents.
Les clients regardent également les capacités d'innovation de l'éditeur et la compatibilité de sa solution avec les technologies des outils de la logistique : Android, solution vocale, capacité à piloter des équipements type afficheurs ou Led.
Concernant la couverture fonctionnelle souhaitée, il existe un certain nombre de critères classiques.
Au-delà des critères, je pense que c’est le poids accordé à chacun d’entre eux qu’il convient de précisément définir. Ceux-ci diffèreront grandement d’une entreprise à une autre en fonction des besoins et contextes dans lesquels évolue chaque organisation.
Prenons l’exemple d’un module de gestion des ressources humaines dans l'entrepôt. Si 500 personnes y travaillent, le critère correspondant sera primordial. Si au contraire, l’entrepôt ne compte que 5 opérateurs, la première question à se poser est : « en ai-je vraiment besoin ? »
Attention également à bien prendre conscience que chez les éditeurs, les commerciaux qui répondent aux cahiers des charges ont suffisamment d’expérience pour savoir identifier les « questions éliminatoires », celles auxquelles il convient d'apporter une réponse positive pour passer à l’étape suivante, quitte à trouver plus tard un moyen de contournement.

Bref, une sélection par critère revêt selon moi plusieurs limites. Elle peut en particulier amener à écarter des solutions qui auraient finalement tout à fait répondu aux besoins. Il n’est d’ailleurs pas rare de se rendre compte, a posteriori, que des demandes décrites dans le cahier des charges initial ne sont plus d’actualité une fois la phase de mise en place activée. »


Dans le cas où l’entrepôt à équiper est mécanisé, à quels éléments faut-il particulièrement prendre garde ?

Christophe TRAMOY, Directeur de l'Intégration - A-SIS
Dossier WMS / TMS > Comment réussir son projet ? > (08/01/2019)

« Dans ce cas, le WMS devra pouvoir s'interfacer avec des sous-systèmes mécanisés plus ou moins complexes (machines de tri, goods-to-person, préparation à gare, etc.). Il convient de s’assurer que la future solution de gestion d’entrepôt est à même à la fois de maitriser les concepts liés à ces solutions mécanisées et de s'interfacer avec le WCS. Étant une marque de l’intégrateur et ingénierie de solutions intra-logistiques SAVOYE, les logiciels édités par A-SIS ont été pensés pour intégrer ces différents aspects dès l’origine. Ce n'est pas forcément le cas de tous les WMS. »


Comment adaptez-vous vos offres aux PME en termes de budget ?

Evelyne RAYNAUD, Directeur Développement France et International, Directeur Produit et de Mr. Philippe MARQUES Responsable BU TMS - A-SIS
Dossier TMS / WMS > WMS - TMS PME > (22/07/2013)

« Evelyne RAYNAUD : Il convient en effet de proposer des tarifs adaptés.
La tendance actuelle est la proposition de solutions SaaS. Soit au sens de l’abonnement soit au sens de la proportionnalité par rapport à des unités d’œuvre.

Par exemple le tarif peut être proportionnel :

  • au nombre de colis traités dans le cas d’un WMS
  • au nombre des ordres de transport dans le cas d’un TMS.

Ce mode est favorable aux PME. Dans des situations où elles ont moins de flux et donc généralement moins de CA, elles bénéficient de prix proportionnels à leur capacité d’investissement.
C’est bien ce système de « on demand » qui permet à des PME d’accéder à des fonctions riches respectant leurs budgets.

C’est en particulier ce que nous avons fait avec les acteurs du e-commerce, secteur dans lequel nous avons accompagné beaucoup d’entreprises en phase de démarrage il y a quelques années. Ces sociétés ont longtemps eu des taux de croissance de l’ordre de 20%. A l’époque, nous avons décidé de les accompagner dans leur développement avec des tarifs progressifs. »


 

Contactez notre équipe