Publications > GTF > Pour Xyric « La version 4.0 d’INOVERT améliore l’automatisation des processus »




GTF – Group of Terrestrial Freight Forwarders


Grâce à la version 4.0 des messages INOVERT, Rémi Vallet, Directeur des Opérations de l'éditeur Xyric, témoigne de l'automatisation des processus et des avantages opérationnels pour ses clients.

GTF - INOVERT


En quoi les nouveaux messages développés par le GTF sont-ils en phase avec l'évolution de votre logiciel de gestion du transport (TMS), et correspondent-ils mieux aux besoins de vos clients ?

D'une manière globale, depuis une dizaine d’années, notre TMS PROXYLOG a évolué pour permettre à une société de transport de traiter l’ensemble de ses activités : messagerie, lots partiels, lots complets, citernes, vrac avec un outil unique. Parallèlement, les messages INOVERT, à l’origine très orientés sur le métier de la messagerie, se sont enrichis pour couvrir toutes les activités de transport.

Dans le domaine spécifique du transport de matières dangereuses, par exemple, tous les documents édités via nos logiciels (récépissés, bordereaux de chargement de traction vers les plateformes et bordereaux de tournée) comportent les données légales dans le cadre de l’ADR (Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route).

Jusqu’à présent, beaucoup de transporteurs ne transmettaient pas correctement ces informations. Cela obligeait nos clients à contrôler manuellement ces informations et à les compléter si nécessaire. La version 4.0 d’INOVERT permet l’automatisation de ce processus. Cela rend un grand service aux réseaux indépendants (messagerie ou palettes), en particulier, pour lesquels nous éditons automatiquement les récapitulatifs ADR des tractions au chargement sur les plateformes de cross-dock, qui doivent correspondre aux flux physiques réellement pointés.

Un autre exemple : avec la mise en place d’une facturation centralisée entre prestataires associée à une compensation de règlement, nos clients effectuent de la gestion de services complémentaires (montée à l’étage, dépotage de palettes, livraison dans un créneau horaire particulier, course, etc .). Le principe est de définir un prix de transport enrichi de grilles tarifaires, en fonction des besoins du donneur d’ordre ou du destinataire. La nouvelle version INOVERT 4.0 nous permet maintenant de gérer automatiquement ces prestations additionnelles avec notre TMS.



Tout cela influe positivement sur la facturation, mais aussi sur la qualité de service…

Tout à fait. Nos logiciels (PROXYLOG et Gestion de réseaux) analysent en permanence la qualité et les délais de nos clients, mais également de leurs sous-traitants. Nous fournissons ainsi des indicateurs aux transporteurs, qui peuvent eux-mêmes les opposer à leurs chargeurs. Jusqu’à présent, seuls les délais et la qualité de livraison pouvaient être mesurés. Avec la nouvelle version INOVERT 4.0, l’ajout de tous les statuts de collecte et d’enlèvement induit une meilleure communication, donc une meilleure fiabilité.

Dans le monde du transport frigorifique, en particulier, la nouvelle version des messages du GTF prend en considération les spécificités de nos clients avec l’ajout de certains statuts comme la « livraison refusée cause mauvaise température », ou encore la possibilité de scanner et d’identifier la preuve de livraison avec la Lettre De Voiture Globale (LDVG).


Comment les informations recueillies par de l'informatique mobile participent-elles à améliorer la chaîne logistique ?

Les flottes dotées de notre solution sur smartphone ont accès à tout un ensemble d’informations, auparavant réservées aux transporteurs équipés d’informatique embarquée. De nouveaux statuts permettent de mesurer les temps d’attente, ainsi que les arrivées et les départs de site. Tous ces éléments précisent le calcul du délai de livraison auprès des chargeurs. Jusqu’à présent, seule la date de livraison était disponible.


Le monde du transport étant en pleine évolution technologique, de nouvelles fonctionnalités logicielles et de nouvelles intégrations voient le jour chaque année. Quel est le rôle du GTF dans cette mouvance ?

En effet, les réseaux de transport créent régulièrement de nouveaux produits ou fonctionnalités que nous intégrons dans nos propres solutions. La nouvelle version INOVERT 4.0 nous permet de nous interfacer avec les TMS des adhérents de ces réseaux, non équipés de PROXYLOG. En particulier, l'ajout des détails du colisage facilite la transmission de certaines informations indispensables aux groupements spécialisés dans les marchandises de longueur importante.

Il faut préciser que notre participation active au sein du groupe de travail du GTF nous permet de remonter les besoins de nos clients et d’échanger avec les éditeurs informatiques et les professionnels du transport. L’ensemble des membres du groupe technique est à l’écoute des problématiques de chacun. Nos logiciels s’adaptent en permanence à la standardisation préconisée par le GTF.


Contactez notre équipe