Notions > Transport > Avantages et Inconvénients des modes de transport routier, ferroviaire et maritime


   Zoom sur : Le dossier Visibilité Supply Chain est paru le 2 Novembre dernier


Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Avantages de chaque mode de transport


Source ECG 2001
Transport Routier
Transport Ferroviaire
Transport Maritime

- Moyen de transport direct
- Moins de manutention
- Flexibilité
- "Door-to-door"
- Délais de transit plus courts
- Gros volumes
- Prix compétitifs
- Peu polluant
- Alternative à la route bénéficiant de mesures politiques et légales incitatives
- Convient aux longues distances
- Gros volumes
- Prix compétitifs
- Peu polluant
- Alternative à la route bénéficiant de mesures politiques et légales incitatives
- Convient aux longues distances


Inconvénients de chaque mode de transport

Transport Routier
Transport Ferroviaire
Transport Maritime

- Restriction sur les temps de conduite
- Saturation des infrastructures
- Moyen de transport polluant
- Pas recommandé pour les longues distances
- Augmentation des restrictions légales
- Prix moins compétitifs
- Besoins de manutention et ruptures de charge
- Dépendance vis-à-vis de la route pour la partie finale du transport
- Pas très flexible (pas "door-to-door")
- Infrastructures limitées et hétérogènes en Europe
- Temps de transit plus longs
- Taux d’avaries plus élevés
- Besoins de manutention et ruptures de charge
- Dépendance vis-à-vis de la route pour la partie finale du transport
- Pas très flexible (pas "door-to-door")
- Infrastructures limitées et hétérogènes en Europe
- Temps de transit plus longs

Ressources complémentaires

Transport : concilier productivité et service


Dossier thématique FAQ Logistique n°27 - Octobre 2017

Transport : concilier productivité et serviceChacun peut le constater dans sa vie de tous les jours, le niveau d’exigence des consommateurs a fortement augmenté ces dernières années. Disponibilité des produits, délais courts (et respectés), services à valeur ajoutée doivent désormais faire partie de la promesse client des entreprises sous peine de graves désillusions commerciales. Ces attentes issues initialement du monde du B to C se sont désormais largement étendues à celui du B to B. Ayant pris de telles habitudes dans leurs vies de consommateurs, les professionnels ne peuvent plus envisager de ne pas bénéficier d’un niveau de qualité de service équivalent dans leur activité quotidienne. Cette forte évolution du niveau d’exigence a naturellement un impact fort sur la supply chain et sur le transport, son dernier maillon. Un maillon sans filet pour lequel la moindre défaillance se constate « cash » et peut donc avoir des effets dévastateurs sur l’image de la société et sur son activité.

 

Performance transport : comment l'optimiser ?
Dossier thématique FAQ Logistique n°19 - Juin 2016

Performance transport : comment l'optimiser ?Quelles sont les composantes de la performance transport d’une entreprise ? Sur quels critères sélectionner ses transporteurs ? Comment ces critères évoluent-ils en fonction du secteur d’activité du donneur d’ordre ? Tels sont les principaux thèmes que nous avons souhaité aborder dans le cadre de ce nouveau dossier thématique consacré à l’optimisation de la performance transport.

 

TMS: les critères de choix
Dossier thématique FAQ Logistique n°21 - Décembre 2016

TMS: les critères de choixNous l’avons vu dans notre dernier dossier, le marché des WMS est désormais mature. Ce n’est pas encore le cas du marché des TMS. Aujourd’hui encore, nombre de solutions aux cibles et fonctionnalités très diverses sont incluses derrière le même terme. Comment dès lors distinguer les différentes offres et s’assurer de sélectionner une solution transport à la fois adaptée à son besoin court terme et à ses besoins futurs ? Sur quels critères baser sa recherche puis le choix final de son TMS ? Nos contributeurs répondent à ces questions. Ils évoquent également les risques rencontrés dans un projet de mise en place d’un TMS et proposent un certain nombre de recommandations pour s’en affranchir.

 

Les avantages logistiques du transport intermodal
d'Élie Le Du

Comment optimiser les coûts de revient transportAujourd'hui, la maîtrise des techniques intermodales peut apporter des avantages à ceux qui les mettent en oeuvre sous l’angle de la logistique. Si le conteneur est lié de façon indissociable à l’intermodal, il n’est plus seulement l’unité de transport intermodal (UTI) qui permet de combiner différents modes de transport (route, fer, mer, voie d’eau, air) il est devenu une unité logistique intermodale (ULI) qui permet d’accroître la performance globale en logistique, transport, stockage, entreposage, manutention.

On est passé du transport de conteneurs à des stratégies intermodales qui combinent des modes transports successifs, les capacités des voies, ports et aéroports, les retours à vide massifs dus au déséquilibre du commerce mondial...

 

Les Autoroutes ferroviaires n’ont pas fait leurs preuves

TL&ALa Cour de Comptes dresse un bilan plutôt négatif du dispositif d’autoroutes ferroviaires, estimant que les deux existantes en France n’ont pas fait leurs preuves.

 

Le fluvial, une alternative à la route ?

Supply Chain PlanetSi le fluvial a des atouts incontestables en termes de coût (poste carburants, perspectives de taxes diverses…) et d’environnement (bilan carbone, congestion routière, silencieux…) face à son concurrent et leader la route, la voie d’eau constitue-t-elle pour autant une alternative à court terme ?

 

Guide Pratique du Transport MultiModal

Guide pratique du transport multimodalEn France, les flux de marchandises sont responsables de plus de 40 % des émissions de CO2 du secteur des transports et de plus de 10 % des émissions totales de la France (tous secteurs confondus). Alors que les émissions de CO2 baissent dans les industries et dans l’agriculture, elles augmentent dans le domaine du transport puisqu’elles ont progressé de 29 % depuis les années 90 (soit 0,5 million de tonnes par an).

 

Réflexe fluvial : la voie d'eau est l'avenir de la logistique

Réflexe fluvial : la voie d'eau est l'avenir de la logistiqueAutrefois, la logistique était locale. Aujourd’hui, elle est internationale et la voie d’eau est une alternative complémentaire aux modes de transport routiers et ferroviaires. La France dispose de 8 500 km de voies navigables, dont 2 000 km à grand gabarit. « Le mode fluvial a considérablement évolué… », affirmait Patrick Lambert, directeur général adjoint de Voies Navigables de France, lors de la journée organisée avec l’ASLOG le 4 décembre 2007 à Lille, «… C’est un mode qui va encore beaucoup changer pour s’adapter aux attentes de ses clients ! ».

 




Nos conseils de lecture Transport

 

Le transport routier de marchandises
de Marc Aïdi et Christiane Errouqui

Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage propose une synthèse des concepts clés du transport routier à l’aide de résumés, de tableaux et/ ou de schémas pour faciliter l’acquisition des connaissances liées à ce secteur d’activité. Il réunit l’ensemble des techniques et compétences que doit maîtriser tout étudiant ou tout professionnel.

Des applications corrigées sont proposées après chaque synthèse pour s’auto-évaluer sur les compétences acquises. En fin d’ouvrage, un glossaire liste le vocabulaire essentiel à connaître.

 

Le transport maritime
de Nadine Venturelli et Hugo Po
ns

Présentation de l'éditeur
Ce livre présente en douze chapitres une synthèse du transport maritime. En sus de l'exposé des techniques d'exploitation, de nombreux schémas, exemples, illustrations et exercices permettent de mieux assimiler les contenus.

Conçu pour les étudiants de la filière transport ou logistique internationale, cet ouvrage s'adresse également aux personnes qui passent des examens ou des concours liés à ce secteur d'activité. Les corrigés des applications proposés sont joints en fin de l'ouvrage. En fin d'ouvrage, un glossaire liste le vocabulaire essentiel à connaître et définit les très nombreux acronymes utilisés en maritime.

 

Le transport ferroviaire
de Christiane Errouqui et Didier Janssoone

Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage inédit est conforme au référentiel de formation des apprentis et alternants de la filière ferroviaire préparant un Bac + 1 d'opérateur en circulation ferroviaire, une licence professionnelle (exploitation ferroviaire, infrastructures ferroviaires, logistique ferroviaire, management et conduite des unités de production automobiles et ferroviaires...), un diplôme d'ingénieur CNAM (exploitation ferroviaire et signalisation ferroviaire) ou un Mastère ferroviaire (ENSIAME...).

Il est également destiné aux étudiants des grandes écoles d'ingénieurs orientées transport (ESTACA...) ainsi qu'aux salariés des entreprises ferroviaires nouvellement recrutés, découvrant un milieu qui leur était inconnu jusqu'alors et, bien sûr, aux salariés de la SNCF préparant un examen ou un concours de promotion interne.

Des applications corrigées sont proposées après chaque synthèse pour s'auto-évaluer sur les compétences ou les savoirs mis en ½uvre.

En fin d'ouvrage, un glossaire liste le vocabulaire essentiel à connaître.

 

Le transport aérien
de Marc Aïdi et Christiane Errouqui

Présentation de l'éditeur
Cet ouvrage propose une synthèse des concepts clés du transport aérien à l'aide de résumés, de tableaux et/ou de schémas pour faciliter l'acquisition des connaissances liées à ce secteur d'activité.

Synthétique et didactique, il regroupe les techniques et compétences que doit maîtriser tout étudiant ou tout professionnel de la filière. Cet ouvrage s'adresse aussi aux personnes qui passent des examens ou des concours liés à ce secteur d'activité.

Les applications corrigées proposées après chaque synthèse permettent de s'auto-évaluer sur les compétences acquises.

En fin d'ouvrage, un glossaire liste le vocabulaire essentiel à connaître.


Contactez notre équipe