Actualité > Editeurs >

Face à l'augmentation du coût du gasoil, l'informatique embarquée peut-elle aider les transporteurs ?

SDCom'

Une solution de gestion de flotte dédiée aux conducteurs de Poids Lourds est-elle une réponse efficace pour contenir cette augmentation ? ELOsystèmes, en fait la démonstration. Les transporteurs qui ont adopté cet équipement en témoignent.


Paris le 22 novembre 2007

Ces quinze derniers jours, l'augmentation de 10% du coût du carburant inquiètent les transporteurs routiers.

A juste titre, ces dépenses représentent 30% de leurs charges avant TIPP. Une telle situation pèse lourdement sur leurs comptes d'exploitation. Parmi l'ensemble des solutions envisageables, quels sont les avantages réels apportés par une solution de gestion des véhicules poids lourds et de géolocalisation ? Ces avantages sont-il suffisamment probants pour rentabiliser à court terme un tel investissement ?

ELOsystèmes en fait la démonstration sur son site web. L'entreprise a conçu un simulateur permettant de calculer les économies réalisées par un transporteur qui s'est équipé d'une solution de gestion de flotte et de géolocalisation, sur les dépenses de gasoil et les kilomètres excédentaires. Etant donné que le prix de revient au km est d'environ 0,60 € et que 25% de ce montant est constitué du coût du gasoil, sachant également qu'en moyenne un camion roule 12 000 km/mois, un transporteur qui possèderait 100 véhicules est susceptible de réaliser 43 000 € d'économies par camion et par an sur sa facture de gasoil.

Le simulateur de gains, présente d'autres résultats intéressants :

  • les gains annuels sur les km parasitaires
  • le retour sur investissement en nombre de mois

Dans l'exemple ci-dessus, le retour sur investissement est de 19 mois, les gains annuels sur les kilomètres parasitaires de 108 000 € et le gain total pour l'entreprise de 158 000 €. Comment de telles économies sont-elles possibles ?



Une solution de gestion de flottes de véhicules et de géolocalisation repose sur un ordinateur embarqué à bord du véhicule, qui échange les données sociales, moteur et ordres de missions vers une application de géolocalisation et de gestion de flottes. Le conducteur reçoit les missions sur cet ordinateur, accède à ses données sociales (temps de conduite…). En agence, l'exploitant gère la flotte en collectant les données sociales et techniques (temps de travail, temps de conduite, consommation, vitesse) et en localisant les véhicules en permanence. Si un conducteur emprunte un itinéraire mal optimisé, l'exploitant peut intervenir immédiatement. De même il s'efforce de rentabiliser l'utilisation du véhicule en évitant de faire rouler la remorque à vide. A travers l'exploitation des données moteur : coups de frein, régime moteur, consommation …etc, il compare les profils de conduite, plus ou moins consommateurs de carburant, ce qui incite les conducteurs à adopter un mode de conduite plus économique.

Philippe Hersand - PDG de la société éponyme, possède 116 camions. Il estime qu'ELOmobile aide les exploitants à mieux optimiser les itinéraires et donc à lutter contre les kilomètres parasitaires. « Nous ne pouvons facturer à nos clients ces kilomètres parasitaires. Ils représentent donc une perte pour notre chiffre d'affaires, dans la mesure où notre principale ressource, les camions, ne sont pas rentabilisés au maximum ».

Franck Leroy - DG de Le Roy Logistique qui réalise 70 millions d'euros de chiffres d'affaires a équipé toute sa flotte de véhicules « non pas tant pour réaliser des économies sur la consommation de carburant mais avant tout pour apporter un service différenciateur à ses clients : pouvoir l'informer à tout moment de l'état de sa livraison. Néanmoins les bénéfices en termes de consommation de carburant, de déplacements à vide, de kilomètres excédentaires sont évidents et immédiats. L'informatique embarquée permet également de réaliser des économies sur le montant des autoroutes. Car ELOmobile calcul un itinéraire optimisé en durée, en distance et en coûts ».

Louis Lavant - des Transports Bras-Lavanant confirme cette analyse. « Ne pouvant augmenter nos prix et subissant de plein fouet la hausse du gasoil, nous devons rationaliser plus que jamais nos activités : les tournées, l'utilisation du temps de conduite disponible de nos chauffeurs et le chargement des poids lourds ».

Les transporteurs sont d'avis qu'une solution informatique embarquée aide à contenir les coûts induits par la flambée des prix du gasoil mais plus globalement à augmenter la productivité des hommes et à optimiser les ressources utilisées. Ces économies passent également par une prise de conscience de la part des conducteurs de leurs responsabilités dans ce cercle vertueux.


 


FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe