Actualité > Editeurs > Avis d'expert >

Naviguer dans le labyrinthe des obligations de conformité commerciale


Descartes

Par Thomas Lobert, Senior Solution Consultant, Global Trade Intelligence, chez Descartes



16/05/2024

Dans l’économie mondiale actuelle, les entreprises cherchent constamment comment améliorer leur rentabilité et devancer leurs concurrents.

Les accords de libre-échange, qui jouent un rôle de plus en plus important dans la promotion des relations commerciales internationales, constituent un outil puissant à leur disposition.

Thomas Lobert, Senior Solution Consultant, Global Trade Intelligence, chez Descartes.
Thomas Lobert, Senior Solution Consultant, Global Trade Intelligence, chez Descartes.

Thomas Lobert, Senior Solution Consultant, Global Trade Intelligence, chez Descartes.


Pourquoi des accords de libre-échange ?

Ces traités entre pays visent à réduire ou à éliminer certains obstacles au commerce et à l'investissement pour faciliter le renforcement de leurs liens commerciaux. Ils ont également un impact direct sur la supply chain et les process de fabrication des entreprises, dans la mesure où ils permettent d’une part d’identifier des alternatives efficaces d’approvisionnement en matières premières ou en composants, et d’autre part d’évaluer de potentiels marchés cibles. La prise en compte systématique de ces accords influence les choix stratégiques d’une entreprise, notamment sur les sites de fabrication et les stratégies d’expansion de marché, qui contribuent à la rentabilité de l’entreprise et à la circulation transfrontalière des marchandises.

L’un des principaux avantages des accords de libre-échange est la réduction ou l’élimination des tarifs douaniers et autres « barrières » commerciales. Ils permettent souvent de supprimer ou de réduire les droits de douane sur les importations et les exportations entre les pays membres, ce qui signifie que les entreprises peuvent importer des matières premières et des composants à moindre coût, réduisant ainsi les dépenses de production, ou le coût des exportations de produits finis, augmentant en parallèle le potentiel de pénétration du marché et la rentabilité.

Ils permettent également aux entreprises de s’implanter sur de nouveaux marchés qui seraient autrement difficiles à pénétrer en raison de barrières commerciales. Grâce à un traitement préférentiel et des droits de douane réduits, les pays membres augmentent ainsi leur clientèle et leurs sources de revenus.




Les règles d’origine : un élément à bien maitriser

Les règles d’origine des accords de libre-échange déterminent l’origine du produit dans le cadre d’un accord commercial et indiquent si les produits peuvent bénéficier d’un traitement tarifaire préférentiel. Ces règles varient d'un accord à l'autre en raison des différentes objections et des priorités des pays participants. Les règles des accords constituent une garantie essentielle à l’égard des pays non-membres qui cherchent à exploiter les tarifs préférentiels établis dans le cadre des accords. Elles définissent précisément ce qui constitue une production locale ou une transformation substantielle au sein des pays membres et, ce faisant, garantissent que seules les marchandises répondant à ces critères peuvent bénéficier d'avantages tarifaires.

Ce processus de vérification rigoureux empêche le détournement des échanges commerciaux, par exemple lorsqu’une entreprise reroute sa marchandise vers un pays membre pour profiter de réductions tarifaires. Les règles d’origine protègent ainsi non seulement les avantages économiques pour les pays membres, mais favorisent également les échanges commerciaux entre eux afin d’encourager leur croissance économique mutuelle.

Mais attention, toute violation des règles d'origine des accords de libre-échange, qu’elle soit faite sciemment ou non, peut entraîner une augmentation des droits de douane, des pénalités et des dommages « image » ; un aspect critique qui est généralement négligé dans le commerce international.


Maximiser les profits tout en garantissant la conformité

Pour tirer parti de la réduction des droits de douane et des barrières offertes par les accords de libre-échange, tout en garantissant le respect des règles d'origine, les entreprises doivent prendre en compte plusieurs points stratégiques.

Premièrement, il est crucial d’évaluer et d’optimiser le réseau des chaînes d’approvisionnement afin de tirer parti de la baisse des coûts commerciaux. Par exemple, délocaliser ses usines de production ou s’approvisionner en matériaux plus près des pays membres peut aider les entreprises à profiter des réductions commerciales et d’une logistique performante, tout en optimisant les coûts et en améliorant la productivité.

Mais il est essentiel de garantir le respect des réglementations commerciales internationales. Un objectif devenu plus difficile à atteindre en raison de la complexification des supply chain, de l'émergence de nouveaux marchés et de la mise en œuvre de cadres réglementaires plus stricts. Bien maitriser les nuances des règles d’origine est clé pour garantir aux entreprises de prendre des décisions éclairées sans être pénalisées.

Deuxièmement, il faut comprendre les facteurs de diversification du marché. S’implanter dans des régions couvertes par les accords de libre-échange offre aux entreprises une opportunité d'exploiter de nouveaux marchés en adoptant des stratégies spécifiques alignées sur les préférences et les besoins des consommateurs locaux. Une étude de marché approfondie reste toutefois nécessaire pour comprendre les nuances culturelles, les comportements des consommateurs et les exigences réglementaires, avant que les entreprises puissent adapter leurs opérations en conséquence.

Troisièmement, investir dans la recherche et le développement en prenant en compte les implications des accords de libre-échange. Cela nécessite d’adopter une approche stratégique qui intègre étroitement le processus d’innovation aux décisions d’approvisionnement et de production. En alignant la R&D sur les opportunités présentées par les accords, les entreprises peuvent façonner de manière proactive l'innovation produits pour bénéficier de la réduction des droits de douane et des barrières commerciales. Cela implique non seulement de créer des produits qui répondent aux diverses préférences des régions couvertes par les accords de libre-échange, mais également d'optimiser l'ensemble de la supply chain pour garantir une intégration transparente de ces innovations dans la production. Cette stratégie interconnectée place les entreprises dans une position idéale pour maximiser les avantages des accords en favorisant l’agilité, la rentabilité et la réactivité au marché.

Enfin, s’assurer de bien comprendre les spécificités des règles d’origine des accords de libre-échange. L’idée que les accords de libre-échange ont des règles d’origine uniformes est une idée fausse assez répandue. Chaque accord est en effet distinct pour refléter les intérêts et les secteurs spécifiques de chaque pays membre. La diversité des règles régissant l’éligibilité aux avantages commerciaux préférentiels, incluant des facteurs tels que le pays d’origine, les processus de fabrication ou les critères de valeur ajoutée, complique les stratégies commerciales internationales. Pour faire face à cette complexité, les entreprises doivent bien comprendre les spécificités des accords et des produits qu’ils couvrent. Cela nécessite également une surveillance et une adaptation en continu pour en suivre les évolutions.


L’importance d’une veille stratégique pour rester en conformité et à jour

Les accords de libre-échange jouent un rôle essentiel dans le développement du commerce mondial, et leurs règles d’origine constituent un cadre crucial pour sauvegarder les avantages commerciaux des pays membres et favoriser la coopération économique. Cependant, il est de la responsabilité des entreprises de reconnaître le caractère unique des règles d'origine de chaque accord, de se tenir au courant de l'évolution des réglementations et d'adapter leurs efforts de conformité aux critères spécifiques de chaque produit.

Un partenaire de confiance peut aider les entreprises à rester informées des accords en vigueur et de leurs spécificités, en optimisant leurs stratégies commerciales et en garantissant le respect des différentes règles et préférences de chaque accord.

En suivant ces étapes essentielles, les entreprises peuvent non seulement réduire les risques de non-conformité, mais également tirer parti des taux tarifaires préférentiels, contribuant ainsi au succès et à la croissance de leurs opérations commerciales, au cœur d’une économie mondiale interconnectée et en constante évolution.


 

À propos de Descartes Systems Group

Descartes est le leader mondial des solutions SaaS (Software a a Service) sur mesure pour augmenter la productivité, les performances et la sécurité des entreprises de la logistique.

Descartes est spécialisé dans les solutions modulables pour :
▪ Acheminer, planifier, suivre et mesurer des livraisons ;
▪ Planifier, allouer les ressources nécessaires et gérer des expéditions ;
▪ Tarifer, vérifier et payer des factures liées au transport ;
▪ Accéder aux données sur le commerce mondial ;
▪ Déposer les documents de douane et de sécurité pour les importations et les exportations à l’international ;
▪ Fluidifier de nombreux autres process logistiques grâce à la communauté des utilisateurs Descartes du monde entier.

Le siège social de Descartes est situé à Waterloo, en Ontario (Canada) et l’entreprise a des bureaux à travers le monde.

Plus d’informations : www.descartes.com et sur LinkedIn



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe