Actualité > Equipementiers >

MAN eTGE : l’utilitaire électrique à la conquête du marché

MAN


17/09/2021

Un peu plus de trois ans après l’arrivée des premiers MAN eTGE dans le réseau MAN, un bilan encourageant s’impose.

Le fourgon électrique MAN eTGE apporte aux spécialistes de la livraison urbaine un outil de travail parfaitement adapté aux nouvelles zones à faible émission (ZFE). Le marché ne s’y trompe pas et les ventes de MAN eTGE décollent.

  • Le MAN eTGE est particulièrement adapté à la distribution dans les ZFE.
  • Les ventes de MAN eTGE décollent depuis le second semestre 2020.
  • Le MAN eTGE ambitionne 25 % du marché utilitaire électrique en 2021.

MAN eTGE : l’utilitaire électrique à la conquête du marché


En ville, le MAN eTGE est prêt pour les ZFE

« Pour MAN, l’utilitaire électrique eTGE est un véhicule crucial car les livraisons urbaines s’orientent clairement vers le zéro émission » commente Paul de Saxcé, directeur commercial VUL chez MAN Truck & Bus France. Dès sa conception, le TGE a été conçu pour être électrifié. Le MAN eTGE n’est donc pas une adaptation d’un véhicule thermique, mais il est l’une des versions d’une plateforme conçue dès l’origine pour s’adapter à plusieurs énergies. « Nos clients sont satisfaits par l’autonomie du MAN eTGE. Ils nous disent qu’elle est meilleure que celle de certains de nos concurrents en usage réel. Avant de choisir l’eTGE, nos clients nous interrogent à propos des infrastructures de charge, de l’autonomie réelle et des transformations possibles sur le véhicule. Beaucoup d’explications sont nécessaires avant de conclure que le passage au véhicule électrique peut être accompli assez simplement »

Toutes marques confondues, 600 grands fourgons électriques ont été immatriculés en France en 2020. MAN a conquis 18 % de ce marché avec son eTGE dont 110 unités ont été vendues en 2020, plutôt au cours de la seconde moitié de l’année. Cette situation annonce le virage du marché VUL vers les véhicules électriques. Ces ventes ont également été portées par l’explosion des livraisons à domicile et de la logistique du dernier kilomètre en contexte Covid. « La dynamique des ventes de l’eTGE amorcée en 2020 se poursuit en 2021. Nous sommes en train de franchir un cap » constate Paul de Saxcé.




L’avenir appartient au MAN eTGE

En 2021, environ 1000 grands fourgons électriques (3,5T) devraient être vendus en France. MAN a l’ambition de fournir le MAN eTGE à 25 % de ce marché. Et sur ce point, « C’est bien parti » annonce le directeur commercial VUL. L’une des évolutions majeures de l’eTGE est l’arrivée d'autre version que le fourgon, unique version actuellement disponible. Cela est stratégique si l’on considère la proportion des TGE thermiques vendus qui ne sont pas des fourgons. L’eTGE pourra dès lors accueillir une caisse, un plateau ou une benne.

« Pour l’instant, les transporteurs du dernier kilomètre représentent 80 à 85 % des ventes de MAN eTGE car leur métier est très visible en centres urbains. Une autre raison de leur conversion au véhicule électrique est la relative facilité d’installation de bornes de charge dans leurs dépôts. Enfin, les appels d’offres auxquels répondent ces acteurs du marché incluent de plus en plus fréquemment l’emploi de véhicules zéro émission. Après ces transporteurs, les collectivités locales se convertissent à l’utilitaire électrique, suivies par les professionnels indépendants, y compris parmi les métiers de bouche ». La clientèle du MAN eTGE s’élargit et couvre désormais le second œuvre et les espaces verts. Et ce n’est qu’un début. « Je pense que de nombreux clients n’ont pas encore intégré ce qu’implique la mise en place des ZFE » commente Paul de Saxcé.

« Comparé à ses concurrents, le MAN eTGE offre un équipement de base plus riche. Ce qui est une option chez d’autres est monté en série sur l’eTGE. Caméra de recul et GPS sur grand écran participent au confort pour le travail intensif en centre-ville ». Pour la sécurité, le MAN eTGE, dispose du freinage d’urgence EBA, de la détection d’obstacles latéraux et du maintien actif dans la voie.

Le mode d’acquisition ou de détention de l’eTGE est au choix du client (crédit classique, crédit-bail, LLD). Prochainement, une évolution réglementaire devrait tenir compte de la masse des batteries et permettre de récupérer 350 kg de charge utile tout en restant dans le périmètre du permis B. D’autre part, l’arrivée d’une version 14M3 du fourgon eTGE s’apprête à multiplier ses domaines d’emploi.

L’eTGE est équipé d’un moteur électrique de 136 ch (290 Nm) alimenté par batteries lithium-ion dont la charge est possible depuis une prise domestique ou depuis une borne (jusqu’à 7,2 kW en courant alternatif et jusqu’à 40 kW en courant continu). L’eTGE est bridé à 90 km/h afin de favoriser son autonomie (115 km WLTP ou 173 km NEDC).

Grâce à sa qualité de construction, à l’efficacité du réseau qui assure son support, et l’arrivée prochaine de la version en châssis-cabine, le MAN eTGE est en passe de devenir une référence du marché VUL électrique.


Le choix du client : un véhicule vertueux pour des produits bios - exemple des Etablissements Gas

Installés près d’Avignon, à Althen-des-Paluds (Vaucluse), les établissements Gas conditionnent et livrent des légumes bio au profit des restaurateurs et de la grande distribution. Ils traitent 6000 tonnes de carottes par an, soit 20 tonnes par jour.

Olivier Bunel, gérant des Ets Gas a fait le choix d’un MAN eTGE au dernier trimestre 2020, en complément d’un poids lourd d’une marque du groupe Traton. Il charge trois palettes au sein du eTGE.

« Pour nous c’est une réelle cohérence dans le discours. Nous faisons du bio depuis 1989, et avons des panneaux photovoltaïques depuis 15 ans. Il faut montrer l’exemple pour la planète. » explique M Bunel.

Parce qu’elle est également amenée à conduire le MAN eTGE, l’épouse de M. Bunel a essayé le véhicule avant son acquisition. Elle en a immédiatement apprécié la maniabilité et le confort, ainsi que ses aides à la conduite. En série, l’eTGE les a toutes : radar anticollision, assistance au recul, détection latérale et caméra qui reconnaît les panneaux et détecte les franchissements de lignes blanches.

« L’ambiance de conduite n’a rien à voir avec un véhicule thermique. Le silence est la caractéristique la plus surprenante, à la fois pour les passants et pour le conducteur. C’est reposant. À la moindre sollicitation, le véhicule libère tout son couple et vous permet de vous insérer facilement dans la circulation. » complète Olivier Bunel.

Parmi les autres facteurs qui ont orienté le choix vers l’eTGE, Olivier Bunel cite la proximité le distributeur MAN (GRM, Groupe Régis Malclès) et la relation de professionnel à professionnel qu’assure le réseau d’une marque poids lourd.

Commercial chez GRM, Olivier Sanchez souligne « Le réseau Poids Lourds dispose d’ateliers habitués à apporter des réponses immédiates avec des prises en charge le jour-même lorsque c’est nécessaire. La fourniture d’un véhicule de remplacement pendant une immobilisation fait également partie des services apportés aux professionnels. »

Au cours de ses six premiers mois, le MAN eTGE a déjà permis une économie sur le poste carburant évaluée à 4000 euros par Olivier Bunel quand il le compare à son précédent véhicule thermique. Il estime le coût mensuel des recharges de l’eTGE à 20 euros par mois.

« La recharge n’est pas une contrainte. Nous avons fait installer une borne de recharge en 32A (7 kW). On y branche le MAN eTGE dès qu’on revient de livraison et en fin de journée. »

Pour acquérir un MAN eTGE, les établissements Gas ont profité d’aides de l’Etat (3 k€ pour le passage au véhicule électrique, 5 k€ pour la mise à la casse de l’ancien véhicule) et de la région Paca (6 k€ d’aide à l’achat, 1 k€ pour la borne), soit 15 k€ au total. A cela s’ajoutent les avantages fiscaux en termes d’amortissement.


 

À propos de MAN Truck & Bus

Avec un chiffre d’affaires annuel d’environ 9,5 milliards d’euros (2020), MAN Truck & Bus compte parmi les principaux constructeurs de véhicules utilitaires et fournisseurs de solutions de transport européens. Sa gamme de produits s’étend des utilitaires légers, camions, bus et moteurs au gaz/diesel aux services de transport de personnes et de marchandises. MAN Truck & Bus est une société de TRATON SE et emploie plus de 37 000 personnes dans le monde.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe