Actualité > Editeurs Logistique >

Socalog migre sur Reflex WMS Web pour gérer ses trois entrepôts

SDCom'
Comment mettre de l'agilité dans votre entrepôt ? Les experts répondent.

Hardis

La migration de Reflex WMS C/S vers Reflex WMS Web, couplée à la mise en œuvre de Reflex Voice, solution de préparation par commande vocale, a permis à Socalog, prestataire logistique néo-calédonien, d’améliorer la productivité en préparation de commandes. Elle ouvre la voie à la mise en œuvre de nouveaux processus mécanisés et/ou robotisés, incontournables pour proposer de nouvelles solutions logistiques efficientes pour les secteurs industriels, de la distribution, du e-commerce et du commerce de gros.


Grenoble, le 12 novembre 2020

Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, annonce que Socalog, prestataire logistique basé en Nouvelle Calédonie, a migré ses trois entrepôts sur Reflex WMS Web.

La nouvelle solution apporte des gains de productivité pour la préparation des commandes, de réactivité pour ajuster l’activité en temps réel dans les entrepôts et d’agilité pour s’adapter aux besoins de ses clients. Par ailleurs, la prochaine mise en œuvre du module de gestion des matières dangereuses va permettre de gagner en fiabilité pour le suivi des stocks de ce type de produits dans des sites classés pour la protection de l'environnement (ICPE).

Socalog migre sur Reflex WMS Web pour gérer ses trois entrepôts


Une migration pour piloter la mécanisation à venir

Créé en 2015, Socalog est un prestataire logistique basé en Nouvelle Calédonie. La société dispose de trois entrepôts d’une surface totale de 18 000 m2. Elle compte une dizaine de clients, à 90 % dans le secteur alimentaire (sec et liquide) et DPH (droguerie, parfumerie et hygiène). Chaque année, elle réceptionne 1 700 conteneurs, gère le stockage de 9 000 références et livre 175 000 palettes aux grandes et moyennes surfaces, magasins de proximité, collectivités, hôtels et restaurants sur l’ensemble de la Nouvelle Calédonie.

Pour gérer ses entrepôts, Socalog s’appuyait depuis sa création sur Reflex WMS C/S, interfacé avec les ERP de gestion commerciale de ses clients. Dans le cadre de sa stratégie de compléter ses activités de préparation de commandes traditionnelles par des prestations logistiques pour e-commerce, et d’optimiser le stockage des produits de petite taille à gérer de manière unitaire, le prestataire souhaite mécaniser un de ses entrepôts. Reflex WMS C/S ne bénéficiait pas des toutes dernières évolutions du logiciel d’entrepôt d’Hardis Group pour orchestrer la mécanisation et aurait dû faire l’objet de développements spécifiques pour gérer les nouvelles activités. La décision est prise en février 2020 de migrer vers Reflex WMS Web et d’en profiter pour équiper les opérateurs de Reflex Voice, solution de préparation par commande vocale. « La version web de Reflex embarque de nouvelles fonctionnalités, offre plus de souplesse et est plus ergonomique du point de vue opérationnel et technique », indique Kévin Toumen, responsable méthodes et process de Socalog.

Le projet de migration débute en avril 2020, avec l’objectif de basculer l’ensemble des sites sur la nouvelle solution mi-juillet. « Cependant, la crise sanitaire a retardé l’approvisionnement des terminaux pour la solution vocale et a empêché l’équipe projet d’Hardis de se déplacer pour nous accompagner. Nous avons donc décidé de repousser la bascule à mi-septembre, qui a dû se faire à distance. L’ensemble des entrepôts et des activités ont été migrés en une nuit, sans aucun souci majeur », détaille Kévin Toumen.




Gains de productivité et pilotage en temps réel

Suite au déploiement de Reflex WMS Web, les gains ne se sont pas fait attendre. La productivité en préparation de commandes a été augmentée, grâce notamment à la nouvelle solution de voice picking. « Les terminaux Android sont connectés en Bluetooth aux casques des opérateurs, afin que ces derniers puissent avoir les deux mains libres pour préparer les commandes », explique Kévin Toumen. La gestion des quelque 23 000 palettes stockées a également été optimisée. Par ailleurs, le module Dashboard permet désormais à Socalog de piloter en temps réel les entrepôts, grâce à des tableaux de bord graphiques, et d’être ainsi plus réactif pour ajuster l’activité au fil de la journée afin de respecter les engagements de service (délais à respecter, cut-off transport…).

Suite au déploiement de Reflex WMS Web, les gains ne se sont pas fait attendre.


Dans les prochaines semaines, Socalog, dont les sites sont soumis aux exigences réglementaires des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE), va implémenter le module de gestion des matières dangereuses, lesquelles étaient jusque-là gérées avec un outil interne. « Le module de Reflex va nous permettre de fiabiliser nos données, de disposer d’une visibilité en temps réel sur le volume stocké et d’être alertés en temps réel en cas de dépassement du seuil », précise Marine Bouleau, responsable QHSE de Socalog.

Le projet de mécanisation d’un entrepôt pour optimiser l’espace de stockage et améliorer la préparation des commandes unitaires viendra dans un deuxième temps : « avec cette évolution, nous sommes désormais prêts pour intégrer de nouveaux modèles opérationnels robotisés et/ou automatisés, et proposer à nos clients de nouvelles solutions logistiques. » conclut Kévin Toumen.


 

À propos de Hardis Group

Société de conseil, ESN et éditeur de logiciels, Hardis Group s’est donné pour mission d’accélérer la transformation de la chaîne de valeur, des systèmes d’information et de la supply chain de ses clients.
Ses équipes accompagnent les transformations stratégiques, organisationnelles et technologiques des entreprises afin de développer leur compétitivité. Elles imaginent, développent et intègrent des solutions différenciantes, capitalisant sur les technologies les plus innovantes (cloud, platforming, intelligence artificielle, IoT, robotique…). Sa suite logicielle Reflex et son drone inventoriste Eyesee permettent à des entreprises internationales de relever les défis d’une logistique efficiente dans les entrepôts, les usines et les magasins, partout dans le monde.
Créée en 1984, Hardis Group cultive l’esprit d’initiative, la créativité et le développement des talents de ses 1 150 collaborateurs pour pérenniser sa croissance et la confiance de ses 2 500 clients. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 122 millions d’euros en 2019. Elle est implantée à Grenoble (siège social), Paris, Lyon, Lille, Nantes, Bordeaux, Madrid et Utrecht.
www.hardis-group.com
www.reflex-logistics.com
www.customer-platform.com



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe