Actualité > Editeurs Logistique >

Quels sont les KPI d’approvisionnement que chaque équipe devrait mesurer sans faute ?

SDCom'

le Portail Fournisseurs e-SCM


24/07/2020

Le tableau de bord paramétrable d’e-SCM permet de mesurer, d’évaluer et de surveiller l’efficacité des organisations pour la gestion des approvisionnements avec des indicateurs calculés selon des axes d’analyse et des mesures personnalisables.

EN SAVOIR PLUS SUR LA SOLUTION E-SCM


KPI de qualité : garantir la qualité des produits réceptionnés

« Taux de conformité »

La conformité contractuelle est essentielle pour assurer la fiabilité des approvisionnements et elle a un impact direct sur le taux de service en magasin. Si les taux de conformité diminuent, ils peuvent augmenter les dépenses indirectes.

Indicateurs à suivre :

  • Pourcentage des quantités conformes à chaque échéance clef du cycle (résultat contrôle qualité)
  • Différence entre les quantités réceptionnées et les quantités confirmées sur l’ordre d’achat

« Taux de défauts du fournisseur »

Le taux de défauts fournisseur est utilisé pour évaluer la qualité individuelle d’un fournisseur. Le taux et la typologie de défauts permettent d’évaluer la fiabilité d’un fournisseur pour mettre en place une amélioration continue. Celle-ci peut impacter le processus de fabrication mais aussi le dossier technique de conception du produit pour limiter le risque de non-qualité.

Indicateur à suivre :

  • Nombre et délais de retards à chaque échéance clés
  • Nombre de demandes de changement
  • Quantités non conformes à chaque Contrôle Qualité par typologie de défaut

« Respects des commandes »

Les KPI d’approvisionnement sont mesurés selon différents axes d’analyse (division, zone, segments produit, acheteurs, etc.). Cette mesure aidera les entreprises à garantir si les fournisseurs livrent ce qui a été commandé et s’il a été livré juste à temps.

Indicateurs à suivre :

  • Rapport produit / service livré en dehors de l’objectif de service prédéfini
  • Pourcentage de livraison erronée sur le nombre total de bons de commande dans une période définie
  • Rapport de suivi des litiges sur les quantités ou les prix engagés



KPI de livraison : améliorer la fiabilité des plannings de livraison

« Taux d’acheminement en urgence »

Les « acheminements en urgence » résultent de décisions imprévues pour empêcher des ruptures de stocks. Le suivi de cet indicateur permet de réduire les coûts des acheminements, de limiter le recours aux transports express impactant plus le bilan carbone et surtout de réduire les ruptures de stock en entrepôt par rapport aux objectifs d’expédition de commandes.

Indicateurs à suivre :

  • Evolution du nombre d’unités transportées en » AIR ou Express » versus les autres modes
  • Nombre de changements de mode de transport dans les XX jours précédant l’expédition

« Délai fournisseur »

Le « délai fournisseur », mesuré en jour, est le temps qui s’écoule entre le moment où un fournisseur confirme une commande et la date réelle à laquelle la commande a été mise à disposition (sortie d’usine) pour acheminement ou a été réceptionnée en entrepôt.

Indicateurs à suivre :

  • Différence entre la date de sortie d’usine (ou date de réception) et la date attendue et confirmée de sortie d’usine (ou de réception en entrepôt)

« Durée du cycle d’approvisionnement »

La durée du cycle d’approvisionnement est mesurée en jours, à partir du moment où une commande d’achat a été réalisée jusqu’à la date attendue de livraison. Ce KPI couvre le processus de commande de bout en bout qui constitue la totalité du cycle de commande. Il permet d’analyser les différentes natures de risques pour les anticiper ou améliorer le temps de réaction.

Indicateurs à suivre :

  • Analyse des écarts entre l’attendu et le réalisé pour chaque segment du cycle
  • Analyse des différentes causes possibles

« Disponibilité du fournisseur »

Ce KPI permet de mesurer la capacité d’un fournisseur à respecter les exigences et les contraintes attachées à chaque Ordre d’Achat et donc de déterminer le degré de fiabilité d’un fournisseur à satisfaire aux exigences d’approvisionnement.

Indicateurs à suivre :

  • Nombre de demande de changement en Confirmation de Commande
  • Respects des attendus en Quantité, Qualité et Délai analysés selon différents critères

KPI économiques : Optimiser la performance des acheminements

La qualification des indicateurs économiques permet d’encadrer la négociation avec les fournisseurs voir de mettre en place des seuils de pénalité. Un des indicateurs clés est la différence entre le coût réel facturé d’une commande réceptionnée pour un Ordre d’Achat et le coût validé en confirmation.

Il sera nécessaire de mettre en place des moyens de contrôles Qualité en amont dans une démarche d’amélioration continue avec les fournisseurs ou prestataires.

L’analyse des écarts de coûts mais surtout de la cause de ces écarts aux différents stades du cycle d’approvisionnement au niveau le plus fin de la SKU ou du Modèle/Couleur peut donner des indications importantes pour améliorer ou orienter la conception d’un modèle et limiter ainsi les risques techniques.

Indicateurs à suivre :

  • Coût facturé versus coût confirmé sur la commande
  • Respects des engagements financiers
  • Taux de litige par nature

Webinar sur les enjeux de pilotage de vos approvisionnements textiles

Vous manquez de visibilité sur la réception des colis en entrepôt ? Vous voulez anticiper les délais d’expédition de vos fournisseurs ? Vous ne parvenez pas à cadencer vos approvisionnements ? Vous subissez les aléas de production de vos fournisseurs ?

En quoi les indicateurs clés permettent-ils d’optimiser la performance de votre supply Chain Textile ?

En 30 minutes, nous vous proposons de découvrir notre outil de pilotage en temps réel permettant le suivi opérationnel de votre production.

VOIR LE REPLAY DE NOTRE WEBINAR


 

A propos d'e-SCM

e-SCM offre une vision à 360 degrés pour garantir la cohérence et la transparence des processus de suivi opérationnel tout au long des processus. Toutes les données sont disponibles avec l’historique de toutes les actions. Une interface intégrée permet de présenter et partagé graphiquement l’état des lieux et le détail des encours.

L’enjeu est de rapidement établir des corrélations entre les plannings de réception en entrepôt et les besoins commerciaux pour ajuster et arbitrer en concertation les actions à mener en fonction de priorités économiques.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe