Actualité > Editeurs >

Ci5 premier Cargo Community System au monde à intégrer la technologie Blockchain

Publication de CP
WMS, TMS, etc. Trouvez la bonne solution en 3 clics
Newsletter FAQ Logistique

MGI

Ci5 premier Cargo Community System au monde à intégrer la technologie Blockchain


13 juin 2019

MGI s’appuie sur Thales pour intégrer la technologie blockchain dans son Cargo Community System Ci5. Objectif : permettre aux clients du système d’agir en tant que tiers de confiance lors de la validation des statuts clés permettant d’enlever la marchandise sur un terminal maritime.

Ce module innovant permet aujourd’hui à MGI d’être le premier fournisseur au monde de Cargo Community System (CCS) à proposer la technologie blockchain intégrée à son nouveau Cargo Intelligent System : Ci5. A travers un système de validation en consortium composé des clients du système, les transactions, qui conduisent à la génération des statuts de suivi de la marchandise, sont vérifiées par ledit consortium.

Concrètement, à l’import la Final Release dans Ci5, qui permet de sortir la marchandise du terminal maritime, est obtenue lorsque les statuts Shipping Release (relâche de l’agent maritime), Forwarder Release (relâche du transitaire) et Customs Release (dédouanement/ autorisation douanière) sont validés. Ces statuts ont été « blockchainés » dans Ci5 afin que le consortium garantisse leurs obtentions et agisse ainsi en tant que tiers de confiance. Chaque événement conduisant à la validation du statut est par conséquent tracé, immuable et non falsifiable. La technologie blockchain permet ainsi de rajouter une strate supplémentaire de suivi et de sécurisation des événements de la chaîne logistique via Ci5.



Alain Perez, DSIO (Directeur des Systèmes d’Informations et de l’Organisation) de MGI, souligne « L’expertise de notre partenaire Thales en la matière nous a permis d’intégrer la technologie blockchain à notre Cargo Intelligent System Ci5. C’est à ce jour une innovation inédite pour ce type de système. Outre le renforcement de la sécurisation et la traçabilité des transactions, la blockchain confère implicitement le rôle de tiers de confiance à l’ensemble des opérateurs utilisateurs de Ci5 ».

Selon Joël Derrien, Directeur délégué général en charge des services numériques chez Thales, « les technologies de blockchain sur lesquelles travaille Thales permettent la création de registres numériques décentralisés, infalsifiables et sécurisés. Le Cargo Community System, que nous avons développé avec MGI, est un parfait exemple du bénéfice que peut apporter la blockchain à des acteurs recherchant des échanges collaboratifs fluides sans compromis sur la sécurité et la fiabilité des données ».

Aujourd’hui, une quinzaine de métiers échangent et partagent des informations dans Ci5. L’option blockchain permettra d’intégrer de nouveaux intervenants dans le périmètre tels que les banques et les assureurs. D’autres événements dans Ci5 vont être « blockchainés » courant 2019 et viendront enrichir l’offre.


 

À PROPOS DE MGI

Expert reconnu en Cargo Community Systems (CCS), nous innovons pour fluidifier et accélérer les échanges d’informations sur la marchandise entre tous les acteurs privés et publics. Notre vision « Connecter les supply chains à travers un système intelligent permettant la visibilité et la fluidité door-to- door de la marchandise » a guidé le développement du Cargo Intelligent System.

Solutions :
- Ci5, Cargo Intelligent System représentant la nouvelle génération de CCS. Bâti sur une architecture moderne et des technologies open source, Ci5 intègre les innovations issues du Big Data, de l’IoT, de l’IA, de la blockchain et du smart container.
- Channel 5 : canal d’information et système d’aide à la décision intégrant de l’intelligence artificielle pour la gestion de la marchandise en milieu portuaire.

Partenariats : Thales pour le développement de Ci5 et l’intégration des technologies de blockchain, le CEA Tech pour le moteur d’intelligence artificielle dans Channel 5, et l’ANSSI pour l’accompagnement sur les méthodologies de gestion de la cybersécurité.

Distinctions :
- Gold IT award, IAPH, Indonésie, mai 2017, projet Smart Port 2.0 avec les solutions Neptune Port et Ci5.
- Trophée Port du futur, Paris, septembre 2017, dans la catégorie logistique avec Channel 5.
- Coup de cœur au concours Med’Innovant, novembre 2017, pour Channel 5.
- Trophée de la Transformation numérique, Paris, mars 2019, reçu avec Thales, pour la mise en place de Ci5 sur le port de Marseille Fos

www.mgi-ci5.com

À PROPOS DU GPMM

Idéalement situé sur les rives de la Méditerranée, le port de Marseille Fos, 1er port français, est la porte d’entrée naturelle de l’Europe. Il se positionne comme l’alternative Sud aux ports du Nord de l’Europe pour l’accès aux marchés français et européens.

Sur une zone aussi étendue que la ville de Paris, il dispose d’espaces et d’infrastructures pour accueillir à la fois des activités maritimes, logistiques et industrielles.

Port généraliste, il traite tout type de marchandise : hydrocarbures et vracs liquides (pétrole, gaz et produits chimiques), marchandises diverses (conteneurs et autres conditionnements), vracs solides (minerais et céréales).

Il accueille des entrepôts sur deux zones logistiques à proximité des terminaux à conteneurs de Fos (Ikea, Maisons du Monde, Geodis/ Mattel…) ainsi que des industries (raffineries, sidérurgie, industrie chimique).

Comme tout port de niveau mondial, il assure une activité de réparation navale avec 9 formes de radoub dont la plus grande de Méditerranée, la « forme 10 ».

C’est aussi un port qui répond aux standards internationaux requis pour les activités de passagers, croisière et ferries. Près de 3millions de passagers transitent par le port de Marseille Fos chaque année. En moins de dix ans, il est devenu le 1er port de croisières de France.

Le port en chiffres

• 1er port de France et 2ème de Méditerranée (en tonnages marchandises)
• 1er port de croisières de France, top 5 des ports de Méditerranée
• 1 bassin portuaire adossé à la ville de Marseille - 400 hectares
• 1 zone industrialo- portuaire à Fos - 10 000 hectares soit la surface de la ville de Paris
• 41.500 emplois directs ou indirects (hors intérimaires ou non-salariés) représentant 7,5% des emplois des secteurs marchands
• 500 ports mondiaux desservis
• 22 escales de navires par jour en moyenne
• 81 millions de tonnes de marchandises, dont 1,4 million d’EVP (conteneurs) traités en 2018
• 3 millions de voyageurs en 2018

La stratégie du Port

Les principaux axes de la stratégie du GPMM s’articulent autour de la transition énergétique, de la transition numérique et du positionnement international du port, à travers la poursuite de l’excellence environnementale.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe