Actualité > Editeurs >

Lyon Terminal signe avec MGI

Publication de CP
WMS, TMS, etc. Trouvez la bonne solution en 3 clics
Newsletter FAQ Logistique

MGI

17 avril 2014

Lyon Terminal et MGI viennent de signer le contrat d'utilisation de la Procédure Ferro/Fluvio Maritime (PFM) à travers Inland+, module pre post acheminement qui s'interface avec les Cargo Community Systems dont AP+.

Ce contrat entérine l'utilisation de la PFM de façon performante qui satisfait autant aux exigences règlementaires de la douane qu'à l'efficacité économique des opérateurs de transport.

Il a été signé le 2 avril lors de la SITL entre Pierre Jean Grangette, Président de Lyon Terminal et François Mahé des Portes, Président du directoire de MGI, en présence de Christine Cabau Woehrel, Présidente du directoire du GPMM, Patrice Vernet, Directeur Régional des Douanes de Marseille et Noël Comte, Président du Comité des Ports.

Une signature qui renforce le transport fluvial
Cette signature marque l'aboutissement d'une démarche entreprise depuis plusieurs années dont l'objectif est de fluidifier les échanges d'information entre le port de Marseille Fos et son hinterland.

Lyon Terminal est la première plate-forme multimodale de la région lyonnaise à se connecter à Inland+ et représente aussi le port avancé de Marseille.

Marseille-Lyon, de porte à porte
La PFM dans Inland+, qui a été complètement dématérialisée, permet de procéder aux opérations de dédouanement durant le trajet et rend possible le door to door, c'est-à-dire d'assurer l'acheminement depuis le port de départ jusqu'à la livraison dans les locaux du chargeur. Cette intégration permet aussi une transmission plus rapide des informations, une réduction des frais de gestion et une suppression des surcoûts de stationnement sur les quais.

Une intégration concertée
L'intégration de la Procédure Fluvio-Maritime dans le module a été réalisée en partenariat avec Lyon Terminal, Logirhone, Greenmodal pour les transporteurs massifiés, ainsi qu'avec la douane. Tous ont activement participé au développement et au déploiement de la procédure.

Des avantages partagés Inland +
- Les opérations de dédouanement de 45 jours accordées au port maritime sont transférées jusqu'au terminal intérieur.
- Les opérateurs massifiés bénéficient d'opérations administratives et logistiques réduites, quel que soit le nombre de conteneurs transportés. Par exemple pour 100 conteneurs sous PFM, il fallait procéder jusqu'à 309 opérations pour les faire sortir du port maritime, avec Inland +, sept opérations suffisent maintenant quel que soit le nombre de conteneurs.
- Les terminaux intérieurs ont accès aux statuts douaniers anticipés. La douane bénéficie ainsi d'une meilleure connaissance des échanges et peut effectuer des contrôles ciblés.

De la fluidité pour tous les acteurs, publics et privés
« La mise en oeuvre d'Inland+ à Lyon-Terminal est bien plus qu'un symbole, souligne François Mahé des Portes, c'est un outil interrégional de fluidité, au service des acteurs privés et publics du commerce extérieur du grand Sud-Est de la France ». Lyon Terminal est le premier port de l'hinterland marseillais à concrétiser cette démarche.
Pierre Jean Grangette, Président du Directoire de Lyon Terminal, a ajouté : « Avec ce partenariat, Lyon Terminal poursuit sa logique de développement du transport multimodal en permettant aux clients sous PFM de bénéficier d'avantages concurrentiels importants. Le rôle de l'hinterland dans la chaine logistique globale est maintenant incontournable. »

Pour Christophe Reynaud, chef de produit Inland + chez MGI : « Passer d'un concept ou d'une idée à la réalisation et à la mise en oeuvre effective a apporté une réelle satisfaction à tous les acteurs de ce succès ».

Inland+ est voué à intégrer encore de nouvelles fonctions, pour simplifier et fluidifier toujours davantage les échanges entre le port et les plates-formes intérieures.

À PROPOS DE MGI
Près de 30 ans d'expérience dans la création de Cargo Community Systems (CCS) destinés aux opérateurs publics et privés au sein d'un hub logistique portuaire ou aéroportuaire.
Véritable partenaire de développement, l'entreprise se revendique avant tout comme une équipe d'infologisticiens offrant une expertise logistique/ métiers/ douane et informatique.

Concepteur, développeur et opérateur de solutions innovantes
MGI a fait évoluer le CCS AP+ (guichet unique portuaire pour la marchandise) vers la trimodalité en développant AirPort+, module aérien, et Inland+, module pré-post acheminement qui s'interface avec les CCS.
MGI est expert :
- auprès des administrations publiques et des organisations internationales, notamment l'Organisation Mondiale des Douanes, le ministère des transports (DGITM), le ministère des finances (DGDDI), la commission européenne (projets de R&D).
- auprès d'associations nationales et internationales parmi lesquelles l'Union Maritime pour la Méditerranée, l'AIVP, l'IAPH, le Cluster PACA Logistique, Novalog, Via Marseille Fos.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe