Actualité > Editeurs >

Smurfit Kappa assure la Gestion des Créneaux Horaires avec Transporeon

SDCom'

Transporeon

Chez Smurfit Kappa, à Hoya en Allemagne, tout le monde bénéficie de la Gestion des Créneaux Horaires de Transporeon


Saint Germain en Laye, le 19.12.2013

Alors qu'une hausse importante de la production était planifiée, les camions s'amoncelaient chaque jour sur le site de l'usine.

Afin d'améliorer fondamentalement la situation, Smurfit Kappa, basé à Hoya, en Allemagne, a décidé de mettre en place le système web de Gestion des Créneaux Horaires de Transporeon. Ce qui a été décisif, entre autres, fut l'expertise de l'éditeur dans le secteur du papier. Outre la solution e-logistique, Smurfit Kappa a pris des mesures en matière d'infrastructures et d'organisation. Aujourd'hui, tout fonctionne sans problème et l'usine bat des records pour ce qui est des temps de passage et de chargement.

« Il n'y a plus de problème chez vous, au service expédition ? », a récemment demandé un collègue du service administratif à Volker Wollschläger.

Une question qui réjouit sincèrement le responsable logistique de Smurfit Kappa. En effet, faire disparaître la file d'attente de camions sur le site était un objectif important pour le service logistique de Smurfit Kappa Hoya Papier und Karton GmbH. Où l'on pouvait voir attendre jusqu'à 20 véhicules auparavant, aujourd'hui seuls quatre ou cinq attendent d'être chargés. En outre, les temps de passage ont été réduits de 120 minutes en moyenne à 52 minutes aujourd'hui. Le temps de chargement prend aujourd'hui 17 minutes (niveau octobre 2013).

Avant : avant la mise en place de la Gestion des Créneaux Horaires et des modifications en matière d'infrastructure, les camions formaient des embouteillages sur le site de Smurfit Kappa, à Hoya, en Allemagne. (Source : Smurfit Kappa)

Après : un non-averti pourrait croire qu'il n'y a plus d'activité sur ce site. Pour Volker Wollschläger, le parking vide signifie toutefois que le système de Gestion des Créneaux Horaires fonctionne parfaitement et que les temps d'attente des véhicules seront encore quasi inexistants ce jour là. (Source : Smurfit Kappa)




Projet pilote malgré le scepticisme

Pour atteindre ces chiffres remarquables, Smurfit Kappa, s'appuie depuis 2010 sur la Gestion des Créneaux Horaires de Transporeon. Le premier contact avec le prestataire e-logistique a eu lieu en 2006 puis, deux ans plus tard, avait lieu une visite de référence chez un client de longue date de Transporeon. « Nous avons été immédiatement conquis, de telle sorte que nous avons décidé de tester la Gestion des Créneaux Horaires de Transporeon. Toutefois, nous exploitions alors deux entrepôts externes en plus de notre entrepôt central. Je pensais que la Gestion des Créneaux Horaires ne pouvait pas fonctionner chez nous », se souvient Volker Wollschläger.

Malgré le scepticisme régnant, Smurfit Kappa a réalisé un projet pilote. Pendant deux mois, les six transporteurs les plus importants, correspondant à 40% des chargements, ont réservé leurs créneaux horaires à l'aide de Transporeon. Les résultats ont été tellement satisfaisants que la Gestion des Créneaux Horaires a été étendue tout d'abord à la totalité des enlèvements sur le site de Hoya puis, plus tard, à la réception des matières premières. Les réactions des transporteurs ont également été convaincantes : quatre des six participants au projet pilote connaissaient déjà Transporeon de par leurs autres clients et Smurfit Kappa a pu s'appuyer dès le départ sur un haut niveau d'acceptation. La mise en place a été activement accompagnée par Transporeon avec, entre autres, une réunion d'information destinée aux transporteurs.


Un changement devenu nécessaire

Les perspectives d'évolution du site de Hoya furent le déclencheur pour la recherche d'une meilleure solution : sur le site, se formaient de longues files de camions, tout particulièrement pendant les heures de pointes, entre 11 et 14 heures. Les temps d'attente étaient élevés et les chauffeurs passaient le temps en discutant. Les nombreuses personnes qui stationnaient à proximité pendant le chargement étaient soumises à de hauts risques de sécurité. Simultanément, certains camions attendaient leur livraison de matière première et formaient des embouteillages pendant la préparation de l'expédition. À cela, il faut ajouter les prévisions futures : aujourd'hui, ce sont déjà plus de 400 000 tonnes de papier et d'étuis en carton qui sont produites à Hoya. Dans les années à venir, la quantité produite doit augmenter à 500 000 tonnes. Il est vrai qu'une grande partie est transportée par voie ferroviaire. Même en ce qui concerne le trafic par camions, il s'agit surtout de chargements complets - pour ce qui est du papier, la proportion est de presque 100%, alors que pour les étuis en carton, ce pourcentage est encore situé entre 80 et 85% de remplissage. Cependant, il faut qu'une telle mise en place soit préparée en conséquence du point de vue logistique.

Une mesure importante a été la construction d'un nouvel entrepôt, de façon à ce que les deux entrepôts externes disparaissent et que tout puisse être préparé sur un seul et même site. Dans ce cadre, la Gestion des Créneaux Horaires a permis une mise à disposition rapide des produits finis. « Nous savons à l'avance, quand un camion va arriver et quelle est sa destination. C'est un énorme avantage pour nous, car nous pouvons tout commissionner à l'avance », déclare Volker Wollschläger. Il nous le dit clairement : « Transporeon est simple à utiliser et nous aide à améliorer nos processus. Mais il ne résout pas tous les problèmes. Il faut, bien entendu, être prêt à des changements sur site, par exemple en ce qui concerne l'organisation ou les horaires d'ouverture. »

Outre la Gestion des Créneaux Horaires, Smurfit Kappa a aussi mis en place à Hoya le call off par SMS des chauffeurs via Transporeon. Système grâce auquel un SMS est envoyé au conducteur pour l'appeler du nouveau parking vers le bon site de chargement ou de déchargement. Ceci permet de minimiser les échanges entre les entrepôts et les camions. Le résultat de la réservation des créneaux, du pré-commissionnement et de l'amélioration des processus est que le déchargement proprement dit est d'à peine 17 minutes en moyenne (état octobre 2013).


La discipline comme facteur de succès

Afin d'atteindre ce niveau d'efficacité lors du déchargement, Smurfit Kappa s'est appuyé sur des règles contraignantes lors de la réservation des créneaux horaires. Tous les chargements et livraisons à réaliser doivent être réservés via la plateforme SaaS par créneau de 30 minutes - sans exception. Ceci permet à Smurfit Kappa de garantir la mise à disposition pendant le créneau donné, lorsque les camions arrivent à l'heure sur site. Si un camion est en avance, tout est fait pour le traiter le plus rapidement possible. En cas de retard, le conducteur doit attendre le créneau libre suivant. En moyenne, 70 % des véhicules arrivent à l'heure ou en avance. Ceci permet de compenser les retards dus à la circulation routière qu'il n'est pas toujours possible d'éviter.


Les transporteurs bénéficient de très courts temps d'attente

Transporeon apporte des avantages sensibles pour les transporteurs. C'est pour cela que Smurfit Kappa n'a pas eu besoin de faire de gros efforts pour convaincre les utilisateurs lors de la mise en place du système. Il est vrai que les transporteurs doivent payer un faible montant lors de la réservation d'un créneau. En contrepartie, ils bénéficient de temps d'attente et de passage écourtés. Tout particulièrement pour ce qui est des rotations, très fréquentes chez Smurfit Kappa, il devient possible d'adapter bien plus précisément la livraison et l'enlèvement. C'est pour ces raisons qu'actuellement, ce sont presque 11 000 créneaux qui sont réservés chaque mois - et la tendance est à la hausse.


La logistique est bien planifiée

Après le scepticisme du début, Volker Wollschläger est aujourd'hui persuadé que la Gestion des Créneaux Horaires est un pas en avant. Ceci a commencé pour lui par de petites améliorations : « Aujourd'hui, nous pouvons avoir des réunions de service pendant les heures ouvrables. Il nous suffit de bloquer le créneau correspondant, pour que tout le monde ait le temps de participer. Ceci était impossible auparavant. »

En outre, il est important, à ses yeux, que les files d'attente aient disparu du site et que la sécurité soit renforcée. Les équipes de déchargement et chargement sont occupées au même niveau. Grâce au processus fluide, Smurfit Kappa Hoya est devenu aujourd'hui un partenaire de qualité pour les transporteurs. Volker Wollschläger a présenté ces résultats au sein du groupe. Outre Hoya, ce sont aujourd'hui cinq autres sites de Smurfit-Kappa qui ont mis en place Transporeon en Allemagne et aux Pays-Bas. Un sixième est également intéressé. Il est crucial aujourd'hui pour Volker Wollschläger de pouvoir regarder vers l'avenir sans crainte grâce à la mises en place simultanée de mesures en matière d'infrastructures, d'organisation et la gestion des créneaux horaires : «Nous allons sensiblement augmenter la production et nous sommes déjà prêts aujourd'hui du point de vue logistique ».


 

À propos de Transporeon Group

Transporeon Group connecte les industriels et les distributeurs avec les prestataires de services logistiques. Originaire d'Ulm et Kempten en Allemagne, le groupe gère la plateforme logistique Transporeon, la plateforme d'e-sourcing Ticontract et la plateforme logistique pour les distributeurs Mercareon. Les plateformes du groupe connectent actuellement plus de 850 chargeurs, 40 000 transporteurs et 100 000 utilisateurs dans plus de 80 pays. Ces solutions web et conviviales facilitent la gestion des appels d'offres, l'attribution d'ordres de transport, la gestion des créneaux horaires et le suivi des expéditions. Créé en 2000, Transporeon Group est aujourd'hui le leader européen du segment e-logistique et augmente ses parts de marché en Asie et aux Etats-Unis. En 2012, avec environ 270 employés, le groupe avait généré un chiffre d'affaires de 28 millions d'euros. Le groupe compte aujourd'hui plus de 300 collaborateurs dans le monde.

www.transporeon.com



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe