Notions > Méthodologies Logistiques > Kaizen ou la méthode des 5 S


Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Par opposition au reengeneering, le kaizen (ou méthode des 5 S) est basé sur le credo de la démarche continue de progrés.

Au lieu de repartir de zéro, on cherche à améliorer au fur et à mesure les différents processus de l’organisation en appliquant les 5 types d’actions suivants (les fameux 5 S) :

Ranger
(SEIRI)
Mettre de l’ordre dans l’espace ou poste de travail. Comme par exemple : éliminer les outils et matériaux qui ne sont pas utiliser pour accomplir les missions quotidiennes.
   
Mettre en ordre
(SEITON)
Chaque objet a une place unique, dédiée et complètement adaptée à sa fonction et forme.
   
Nettoyer
(SEISO)
La propreté fait partie de la qualité de l’environnement de travail. Une fois tous les objets bien rangés et positionnés, l’entretien du poste de travail est primordial pour l’opérateur qui occupe le poste et pour favoriser la productivité.
     
Soigner
(SEIKETSU)
Il s’agit d’être rigoureux dans l’application des 3 étapes précédentes. Le Seiketsu cherche à standardiser le poste de travail, permettant à n’importe quel employé de pouvoir s’approprier le poste. Ceci se traduit par la non personnalisation du poste.
   
Respecter les procédures
(SHITSUKE)
Cette dernière étape de la méthode 5S a pour objectif d’assurer que les règles citées ci-dessus sont appliquées et respectées. Il se peut qu’une personne ou une équipe soit nommée responsable de veiller sur le bon respect des procédures.

Les techniques d’amélioration continue, comme le Kaizen, ne sont pas incompatibles avec les logiques de remise à plat d’un processus / produit dans son intégralité (amélioration par percée). Cependant, il a été constaté que les résultats sont largement plus efficaces lorsqu’une refonte globale est mise en oeuvre. C’est ce que propose la méthode Six sigma par exemple.

L’objectif doit donc être d’orienter la démarche vers un équilibre entre l’amélioration continue et l’amélioration profonde ou intégrale. Cette alliance permettra d’une part de ne pas négliger les petites actions correctives (car de manière isolée, elles ne seront pas très efficaces, mais leur addition en nombre important, créera des synergies positives).

Un avantage clair du Kaizen par rapport au Six sigma repose sur son faible coût voire son absence de coût. Les actions Kaizen, correctement orientées, peuvent contribuer à la réduction des coûts au sein d’un processus et à la minimisation des gaspillages ou fuites d’énergies (temps, mouvements, matériaux…).




Ressources également disponibles:



Logiguide GCL

Les 5S : la base de l’amélioration continue

Le 5s est une stratégie qui consiste à organiser et à maintenir les postes de travail propres afin d’augmenter la qualité et la productivité. Cette philosophie s’applique aussi bien aux bureaux qu’aux usines et aux entrepôts. Historiquement, les ateliers ont été les premiers à voir les bénéfices de cette méthodologie. L’application dans le domaine de la distribution est encore embryonnaire bien que les bénéfices qui s’y rattachant soient bien réels. L’implantation consiste en cinq étapes et est relativement facile à mettre en place. Les employés s’opposent rarement à avoir un environnement de travail plus propre, plus organisé et plus sécuritaire.



Logiguide GCL

Les 5 zéros de la chaîne d’approvisionnement

Une autre philosophie qui gagne du terrain est très certainement le « juste à temps (JAT) ». Dans cette philosophie, on y retrouve un concept un peu moins connu, mais qui y très étroitement lié : l’objectif des 5 zéros. En fait, il s’agit de cinq éléments de la chaîne d’approvisionnement qui devraient tendre vers une valeur nulle. Bien sûr, l’obtention du chiffre zéro est utopique; c’est plutôt l’adoption de l’idéologie qui compte. Les items à surveiller sont les suivants : erreur, bris (panne), délai (retard), rupture et papier.





Conseils de lecture:



Guide pratique des 5S et du management visuel : Pour les managers et les encadrants
de Christian Hohmann

Présentation de l’éditeur
Les 5S font partie des meilleures pratiques fondamentales que doivent maîtriser les entreprises. Le principe des 5S est facile à comprendre et sa mise en oeuvre ne requiert ni savoir-faire particulier ni investissement financier important. Pourtant, derrière cette apparente simplicité, se cache un outil puissant que peu d’entreprises ont réussi à appliquer pleinement pour en tirer tout le bénéfice possible. Les principes des 5S sont universels et s'appliquent aussi bien dans une usine ou un atelier, que dans une boutique, un entrepôt, un bureau, la cuisine d’un restaurant, et même chez soi ! Pédagogique et opérationnel, ponctué de nombreuses anecdotes, l’ouvrage fournit des exemples concrets et des illustrations pour différents secteurs d’activités. Il invite le lecteur à s'intéresser également aux exemples qui ne relèvent pas de son secteur d’activité, pour y puiser des idées à transposer dans le sien.

Biographie de l’auteur
Christian Hohmann est directeur associé au sein d’un cabinet conseil en performance opérationnelle. Avant de conseiller, former et suivre de nombreux cadres et personnels opérationnels dans des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, il a accumulé une expérience significative en industrie. Il est l’auteur de Audit combiné - Qualité / Supply Chain et de Techniques de productivité, aux Editions d’Organisation.

Gestion des approvisionnements et des stocks dans la chaîne logistique
de Gilles Lasnier

Présentation de l’éditeur
Cet ouvrage est consacré aux méthodes d’approvisionnement et à la gestion des stocks dans les entreprises. A l’époque de la chaîne logistique globale et des systèmes ERP, il est nécessaire d’optimiser les niveaux des stocks et des en-cours sur l’ensemble du flux amont-aval, du fournisseur au client. L'ouvrage expose les règles à appliquer pour bien gérer le processus d’approvisionnement et la gestion des stocks dans un contexte de zéro rupture.

Les thèmes suivants sont abordés les fonctions et les coûts d’un stock, le calcul de la quantité économique de commande, l’optimisation des coûts de stock, les méthodes d’approvisionnement, les classes homogènes de gestion, le stock de sécurité, le processus d’achat-approvisionnement, le système d’approvisionnement en juste-à-temps et la méthode Kanban, la valorisation des stocks et les mouvements de stocks, les calculs de prévisions, les concepts e-logistique pour l’optimisation des approvisionnements et des stocks.

Ce livre, illustré par de nombreux exemples, est destiné aux professionnels, à la formation et aux écoles d’ingénieurs.

Biographie de l’auteur
Gilles Lasnier est docteur en gestion spécialisé en gestion industrielle et auteur de différents ouvrages aux éditions Hermes Science. Après avoir exercé des fonctions de direction dans d’importantes entreprises privées, il intervient comme consultant, formateur et enseignant en France et à l’étranger, notamment pour des entreprises de Belgrade en Serbie dans le cadre de la reconstruction du pays.

Contactez notre équipe