Actualité > Editeurs >

Calculez et réduisez l'impact environnemental de votre chaîne de transport !

SDCom'

DDS Logistics

Le nouveau module de DDS Logistics sera présenté en avant-première
sur le salon SITL (24-26 mars 2009 - Paris), stand J46.


03/02/2009

Quel est l'impact de sa chaîne de transport de fret sur l'environnement ? Comment le limiter ? Le leader français du TMS « Transport Management System », DDS Logistics vient de développer un module « Gestion des émissions de CO2 » capable de calculer les émissions de gaz à effet de serre générées par une chaîne de transport multimodal.

Cet indicateur peut aussi simuler et proposer le schéma de transport le plus adapté écologiquement et économiquement en fonction des modes les moins polluants et les plus avantageux en termes de coût, délais et qualité de service.

Le secteur du Transport est, dans l'Hexagone, le premier consommateur de produits pétroliers et le premier émetteur de CO2 (34% des émissions nationales) avec plus de 141 millions de tonnes en 2005* ! Un chiffre qui a quasiment doublé depuis 1973, selon l'Ademe. Principal mis en cause, le transport routier. En 2003, il a généré à lui seul 130 millions de tonnes de CO2 sur le territoire. « Les véhicules sont aujourd'hui moins consommateurs et moins polluants, mais le trafic des marchandises, en termes de volumes et de distances parcourues, a beaucoup progressé ces dernières années. Limiter l'impact environnemental du transport est un enjeu pour le secteur », souligne Jérôme Bour, Président de DDS Logistics. « D'autant qu'à terme, la création d'un permis d'émissions de CO2 qui toucherait la chaîne de logistique pourrait se confirmer… »

L'une des solutions est de favoriser des modes de transport combiné (rail-route, maritime…), un rééquilibrage des modes de transport, avec la revitalisation du rail et la promotion du transport maritime et fluvial comme le préconise la Commission Européenne**.


Simulation économique et écologique avec le nouveau module DDS Logistics

Dans une logique d'anticipation, DDS Logistics a développé autour de DDS Shipper, son TMS pour les chargeurs, un module capable de simuler et de calculer les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre (N2O, O3) des chaînes de transport de fret. Quels que soient les modes de transport utilisés, et à toutes les étapes : des fournisseurs de pièces ou de matières premières jusqu'aux usines puis aux clients. « L'objectif est d'offrir aux utilisateurs de notre solution la possibilité de choisir leurs modes de transport et prestataires sur le critère environnemental, et de suivre de manière statistique le bilan écologique des opérations de transport, explique Jérôme Bour. Le but est de donner les moyens aux chargeurs de privilégier les schémas de transport de fret les moins polluants, tels que le combiné rail-route ou le transport maritime. »

Sur le plan économique, les utilisateurs y trouvent leur compte : le module peut intégrer les critères de coût, délai et qualité de service pour élaborer la proposition de schéma de transport. Le suivi et la gestion du fret s'en trouvent renforcés.




En résumé, le module permet de

  • Calculer les émissions de CO2 par type de transport utilisé. Le calcul est réalisé en équivalent tonnes de CO2, tous les gaz n'ayant pas le même effet. Ainsi, un kilogramme de méthane (Ch3) contribue 21 fois plus à l'effet de serre qu'un kilogramme de CO2, et un kilogramme de protoxyde d'azote (N2O) 310 fois plus. DDS Shipper attribuera ainsi une quantité équivalente de CO2 émise pour chaque t/km parcouru, en fonction du mode de transport. Le calcul des émissions relatives à chaque mode de transport s'appuie en particulier sur le guide des facteurs d'émission de l'Ademe, guide utilisé par la méthode Bilan Carbone®.
  • Calculer les émissions de CO2 dans une chaîne multimodale impliquant plusieurs modes de transport : L'objectif est de pouvoir évaluer la quantité totale CO2 émise sur les différents tronçons d'une chaîne de transport, par exemple à partir de fournisseurs de pièces jusqu'aux usines puis aux clients, en regardant tous les modes de transports utilisés. Pour cela, DDS Shipper s'appuie sur ses modèles de chaîne de transport, qui décrivent les étapes successives pour réaliser une opération de bout en bout.
  • Calculer les émissions de CO2 pour chaque marchandise transportée dans une chaîne multimodale, DDS Shipper permettant de suivre le détail des quantités de produits dans chaque transport.
  • Choisir automatiquement le mode et le schéma de transport selon une combinaison de critères : émission de CO2, coût, délai, qualité de service.
  • Réaliser le suivi statistique des émissions de CO2 sur l'ensemble du réseau de transport, en particulier pour mesurer sur une échelle annuelle l'effet des choix faits par le chargeur sur son plan de transport.
  • … Et de valoriser son image, ses produits et son métier.

Jérôme Bour, le Président de DDS Logistics, est à l'initiative de ce nouveau module « Gestion des émissions de CO2 », qui concilie enjeu environnemental et économique.

Pourquoi avoir développé ce nouveau module ?
DDS Logistics édite des progiciels de transport et de commerce international. Nous sommes leader français du TMS. Les chargeurs utilisent nos solutions pour optimiser l'organisation et la gestion de leur activité de transport. Un secteur qui est largement impliqué dans les émissions de gaz à effet de serre. Nous avons souhaité développer une solution qui concilie développement durable en offrant la possibilité de calculer et ainsi limiter l'impact de son transport sur l'environnement, mais aussi réalité économique. Les deux aspects ne sont pas incompatibles, mais l'arbitrage entre coût et impact environnemental appartient à chaque chargeur selon sa stratégie ou son marché. Ce que nous voulons est d'offrir aux chargeurs l'outil qui leur permettra d'appliquer cette stratégie aux transports et d'en mesurer l'effet.

Pouvez-vous nous donner un exemple de schéma de transport proposé par le module ?
Un cas typique est la comparaison entre un schéma routier direct et un schéma fluvial. En fait, le schéma fluvial comporte toujours un pré et un post-acheminement routier qui doivent aussi être pris en compte dans le calcul de l'émission CO2 et du coût total.

Le transport combiné est-il, selon vous, la solution pour réduire les émissions de CO2 ?
C'est en tout cas une alternative intéressante à envisager face au « tout route ». Le combiné rail-route ou le transport maritime s'avèrent moins polluants, que le seul transport routier. L'Ademe estime ainsi que « le transport combiné rail-route a permis d'éviter en France (…) environ 600 000 tonnes de CO2 sur l'année » en 2005 (site Internet de l'Ademe). Mais le rail n'est pas la seule alternative : nous constatons chez nos clients un retour certain du fluvial, aujourd'hui plus souple que le rail.


 

DDS Logistics

DDS Logistics est un éditeur de progiciels de transport et de commerce international. Leader français du TMS, il développe deux solutions : DDS Shipper et DDS Freight. DDS Shipper répond aux problématiques des approvisionnements et du transport pour les chargeurs, en assurant une gestion complète du commerce international et du transport multimodal (du référencement jusqu'à la livraison finale), en optimisant les flux et leur tracing, en offrant une vision globale de la supply chain et un suivi des flux financiers liés à ses opérations, en déterminant le coût rendu d'un produit. Destiné aux transitaires et aux 3 PL, DDS Freight permet une gestion complète des activités air, mer et route, et de l'organisation logistique internationale en assurant une intégration entre tous les acteurs. Il couvre à la fois les aspects transport (tracing des flux, gestion des documents de transport…) et douanes mais également toutes les opérations de vente et d'achat à l'export et à l'import.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe