Actualité > Editeurs >

Ocean Insights met en évidence la congestion portuaire et l'augmentation des retards de navires

SDCom'

Ocean Insights


Le 23 mars 2021

Alors que les taux de fret atteignent des sommets historiques, les données sur les expéditions maritimes recueillies par Ocean Insights, une société de project44, mettent en évidence les retards d'acheminement maritime dans les principaux ports à conteneurs du monde.

Pour l'économie en général, les performances des compagnies maritimes et des ports déterminent la rapidité avec laquelle les produits importés atteignent leurs marchés de destination. Actuellement, les navires empruntant les principales routes commerciales continuent de subir des retards pouvant aller jusqu'à deux semaines.

Evolution des retards de navires entre Shanghai et les ports nord-européens (janvier 2020 - février 2021)

Evolution des retards de navires entre Shanghai et les ports nord-européens (janvier 2020 - février 2021)
Source : Ocean Insights


Ocean Insights définit les retards comme le nombre médian de jours entre la date initialement prévue et la date réelle d'arrivée du navire. Les données calculées montrent que certains ports sont plus performants que leurs voisins, ce qui suggère que le manque de capacité n'est pas la seule explication.

Par exemple, en février 2021, les marchandises arrivant à Anvers en provenance de Shanghai ont subi un retard de quatre jours de plus qu'au port voisin de Rotterdam. De même, sur la route commerciale Shenzhen-Los Angeles, les conteneurs ont été retardés de quatre jours de plus qu'à Long Beach, où le retard médian était de plus de six jours en février 2021. Si l'on compare les données sur une année, Anvers et Rotterdam ont reflété la même situation que sur la côte ouest des États-Unis. Les retards moyens de Shanghai vers Anvers sont passés de 2 à 9,2 jours, de février 2020 à février 2021. Dans le port voisin de Rotterdam, le retard moyen est passé de 2,1 à 5,2 jours.



Les différences de retards dans les ports de destination que sont Rotterdam et Anvers en Europe, et Los Angeles et Long Beach aux États-Unis, suggèrent des causes diverses d'un port à l'autre. Les statistiques d'Ocean Insights ne permettent pas de déterminer si cela concerne l'efficacité des liaisons intermodales intérieures de chaque port ou les niveaux de disponibilité de la main-d'œuvre en raison de la pandémie. Ce qui est clair, c'est que certains ports s'en sortent mieux que d'autres, et que ces données par port peuvent servir de base pour les négociations contractuelles.

Si le coût a toujours été le principal objet des négociations contractuelles entre les chargeurs et les compagnies maritimes, les discussions de cette année devraient également porter sur les niveaux de service. En effet, les données d'Ocean Insights, qui détaillent des performances inégales de qualité de service, permettent aux expéditeurs de constater une fiabilité historiquement faible. Comme les négociations impliquent des engagements, pour les expéditeurs sur les volumes et, pour les compagnies maritimes sur le service fourni, les deux parties sont soumises à des pénalités liées à la performance.

Josh Brazil, Chief Operations Officer d'Ocean Insights, explique les implications pour les chargeurs : « Avec de telles données issues des analyses d'Ocean Insights, les chargeurs comprennent réellement les problèmes et leur manifestation. En d'autres termes, ils peuvent s'appuyer sur des données fiables et objectives qui leur permettront d'accéder à une plus grande transparence et à des meilleurs niveaux de service. »

"Le fret maritime est un pilier de la Supply Chain. Pour les organisations qui effectuent des transports internationaux, le manque de visibilité des transports maritime peut provoquer un effet domino coûteux tout au long de la Supply Chain", a déclaré Jett McCandless, fondateur et directeur général de project44. "Ocean Insights a dominé le marché de suivi des conteneurs et nous sommes impatients de fournir à l'industrie non seulement les meilleures capacités océaniques, mais aussi la plateforme de visibilité la plus complète".

"Chez Ocean Insights, notre mission a été de rendre les données de la chaine d’approvisionnement visibles et exploitables au moyen de meilleurs logiciels et de notre équipe d'experts", a déclaré Felix Richter, PDG et directeur technique d'Ocean Insights. "Rejoindre project44 était la prochaine étape naturelle pour construire la solution de visibilité multimodale dont le monde de la Supply Chain a besoin. En combinant l'expertise mais aussi la technologie de project44 et d'Ocean Insights, les expéditeurs et les prestataires de services logistiques pourront obtenir des informations prédictives à travers le monde entier".

"Nous avons connu un énorme succès chez Ocean Insights en faisant croître notre entreprise, et nous avions plusieurs options pour une sortie stratégique", a déclaré Robin Jaacks, directeur de la clientèle d'Ocean Insights. "Cependant après avoir rencontré Jett et l'équipe de project44, nous avons été impressionnés par la vision, l'intégrité et la culture de l'équipe. Il est donc devenu évident que project44 était le bon partenaire pour nous".

Aujourd'hui, project44 offre le plus grand réseau de transporteurs routiers avec des connexions à plus de 800 appareils ELD/télématiques. Grâce aux solutions de visibilité aérienne, ferroviaire et routière de project44, cette acquisition permettra d'étendre ses capacités de visibilité maritime et d'offrir la solution de visibilité de Supply Chain la plus complète, soit globale, multimodale et de bout en bout.

Pour en savoir plus, inscrivez-vous dès aujourd'hui à Transform 2021, la conférence sur la visibilité de la Supply Chain de project44, qui aura lieu les 9 et 10 mars prochain.


 

À propos d'Ocean Insights

Ocean Insights est spécialisée dans la traçabilité et l'analyse prédictive du fret maritime. En s'appuyant sur les big data, ses équipes d'analystes de données assistent les professionnels du shipping dans leurs opérations quotidiennes et leurs stratégies opérationnelles. Ils peuvent ainsi conforter leurs prises de décisions en se basant sur des historiques de données, des ETA prévisibles et des informations de traçabilité et de visibilité en temps réel sur les conteneurs.
Pour en savoir plus : https://www.ocean-insights.com



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe