Actualité > Editeurs >

Supply chain : Gfi, au service de ses clients durant l’épidémie de Covid-19

SDCom'

Gfi

Questions adressées à Olivier CHUPE
Directeur Service Clients – Division Supply Chain BL Software – Gfi


24/06/2020

La crise sanitaire actuelle pousse les entreprises à repenser leurs modalités d’organisation, notamment dans le secteur du négoce et de la logistique.

Olivier Chupé, Directeur Service Clients chez Gfi revient sur la manière dont la Division Supply Chain accompagne ses clients en assurant un service et un suivi optimal.

Olivier CHUPE, Directeur Service Clients – Division Supply Chain BL Software – Gfi



  1. Comment l’épidémie de Covid-19 a-t-elle affecté le secteur du négoce et de l’industrie ?

Les PME et ETI subissent la crise de manière très différente. Pour les entreprises dans l’agroalimentaire, collaborant avec la grande distribution, l’impact est plutôt positif car elles doivent faire face à une demande en forte croissance. Pour celles produisant ou distribuant des produits d’hygiène ou de première nécessité, l’activité est aussi au beau fixe.

En revanche, les entreprises en lien direct avec les commerces fermés jusqu’à présent (restaurants, garages, etc.) ont vu leur chiffre d’affaires considérablement diminuer et ont même, pour certaines, dû fermer quelques semaines.

Enfin, nos clients internationaux, pour qui les répercussions sont assez variables par pays et surtout étalées sur des périodes différentes (exemple de la Chine ou les US par rapport à l’Europe), éprouvent d’importantes difficultés pour la planification des ressources et des approvisionnements.




  1. A quelles problématiques les clients de la division Supply Chain de Gfi ont-ils été confrontés ?

Comme exprimé précédemment, les problématiques sont différentes en fonction du secteur d’activité. Certaines entreprises doivent faire face à un manque de travail et avoir recours au chômage partiel. Pour d’autres, l’augmentation de l’activité et la mise en place des mesures barrières nécessitent la réorganisation des plages de travail.

D’une manière générale, les entreprises s’adaptent à leur situation et réagissent très rapidement dans la prise de mesures.

Au début de la crise, les transporteurs étaient réquisitionnés pour les denrées alimentaires et les denrées de première nécessité ce qui mettait en difficulté les autres secteurs d’activités pour leurs approvisionnements et leurs expéditions de marchandises.

Puis les flux logistiques se sont régulés mais ce sont les matières premières qui ont commencé à manquer dans tous les secteurs en forte croissance, les délais d’approvisionnement n’ont pas été respectés et les ruptures de stocks furent nombreuses.

La difficulté est de concevoir des plannings de production sans être certain des approvisionnements avec par ailleurs une activité très au-dessus de la moyenne qui ne laisse aucune place aux baisses de rendement.


  1. Comment Gfi a répondu à ces problématiques ?

Gfi est à l’écoute de ses clients et est encore plus attentif pendant cette période difficile. Un prestataire en système d’informations doit être un partenaire sur qui compter.

Nous sommes très réactifs pour répondre aux nouveaux besoins et aux nouvelles problématiques de nos clients liés à la crise.

Avec Minos, l’ERP historique de Gfi dédié aux métiers de la distribution, nos clients ont pu anticiper les approvisionnements pour répondre à la demande des secteurs en forte croissance.

Minos aide à optimiser le stockage des marchandises approvisionnées grâce à ses grandes capacités de paramétrage et à son adaptabilité.

Il assure par ailleurs la traçabilité de bout en bout par lecteur optique, de la préparation jusqu’à l’expédition et la facturation. Il traite aussi l’ensemble des flux EDI. Chez tous nos clients en très forte activité, Minos a su répondre à la demande et à leurs attentes légitimes.

Par ailleurs, notre solution collaborative OptiDock simplifie la planification des rendez-vous des réceptions et des expéditions de marchandises, particulièrement dans cet environnement plus tendu qu’habituellement et qui réduit très souvent la disponibilité des quais. OptiDock s’est avéré être une aide précieuse pour tous nos clients contraints par cette période inédite de confinement.


  1. Quel dispositif Gfi a mis en place pour accompagner ses clients durant cette période ?

Nous étions déjà très performants sur l’accompagnement à distance de nos clients. Ceux-ci ont pu s’appuyer sur nos équipes via de nombreux outils collaboratifs tels que Skype, Teams ou encore nos portails de maintenance. Le changement majeur a été pour nos équipes internes mises en télétravail. Il fallait conserver la cohésion et les échanges entre les collaborateurs.

Pour entretenir cette dynamique, nous réalisons plusieurs fois par semaine des réunions vidéo autour d’une thématique, comme nous le faisions auparavant en présentiel. Le modèle est un succès grâce également à l’implication et l’adaptabilité de nos équipes qui a rendu cette nouvelle organisation performante.


 


FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe