Actualité > Editeurs >

Chevin : les entreprises peuvent améliorer la gestion des accidents par une analyse anticipée des risques

Chevin


Lyon, le 9 mai 2017

« L’établissement de profils de risques fondés sur les données probantes de conduite constitue une étape importante pour améliorer la gestion des accidents », affirme Chevin

Chevin, leader mondial du logiciel de gestion de parc et matériels roulants, affirme qu’aujourd'hui les entreprises peuvent améliorer la gestion des accidents et la sécurité des conducteurs par une analyse anticipée des risques concernant leur flotte grâce à des indicateurs issus de données terrain.

Bien que les technologies progressent en matière de sécurité automobile et que l'accent est mis sur la formation et la sensibilisation à la sécurité, notamment dans le cadre des programmes “Vision Zéro” de l’UE qui vise l’élimination totale des accidents du transport routier sur les routes européennes d’ici 2050, ou actuellement “Route plus sûre” de la Sécurité Routière ces progrès restent néanmoins mesurés. Une première étape dont l’échéance est fixée par l’UE à 2020, vise la réduction de 50 % des décès sur route. Or, selon les dernières statistiques sur la Sécurité Routière, 25 500 personnes sont décédées lors d'accidents routiers l'année dernière, soit seulement 600 de moins que l'année précédente.

« Bien que la sécurité des conducteurs et des véhicules soit de plus en plus prioritaire, les accidents mortels sur les routes européennes continuent de persister. La tendance montre que si l'industrie reconnaît la nécessité de réduire les risques, elle n’en fait pas assez pour identifier activement les causes des accidents et prendre des mesures préventives adéquates », analyse Jean-Charles Martin, directeur commercial France de Chevin.

Selon Chevin, la constitution de profils de risques basée sur l’analyse de données concrètes sur la flotte offre de réelles opportunités aux gestionnaires d’améliorer la gestion quotidienne de l’accidentologie. Chevin estime que de nombreuses organisations disposent déjà d’une vaste quantité de données liées à la flotte qui, si elles sont exploitées et évaluées de manière efficace, doivent aider les gestionnaires dans leur décision.

Le profilage des risques généré par les données - y compris la mesure continue et la réévaluation du risque par véhicule et conducteur - permet de réduire la probabilité d'accidents. Il peut également aider à mieux gérer les conséquences et à réduire les coûts de traitement lorsque des incidents surviennent. Par exemple, le logiciel de gestion de flotte Chevin FleetWave peut être utilisé pour créer des profils avancés de risque de conducteur en fournissant une visibilité en temps réel sur les antécédents d’accidents et les amendes des conducteurs, la validité des permis, la formation des conducteurs, le suivi de la maintenance ou encore les données télématiques liées au comportement Communiqué de presse de conduite. Le logiciel peut également enregistrer les informations de différents véhicules, tels que les carnets d’entretien, les contrôles techniques, l'utilisation et le kilométrage. L'analyse des risques pour différents conducteurs et véhicules permet également de réduire les coûts, comme ceux des primes d'assurance par exemple.

Lorsque des accidents se produisent, FleetWave identifie les véhicules de remplacement appropriés et planifie les travaux de réparation auprès des fournisseurs ou du garage interne. Le logiciel stocke également les données relatives aux accidents, y compris les informations conducteur, véhicule, date, heure et lieu, des informations sur les dommages, y compris les photos nécessaires aux assurances et demandes de réparation.

Chaque année les accidents représentent des millions d’euros de dépenses. Ils entrainent des domamges corporels voire des décès. Les profils de risques issus de l’analyse des données peuvent être extrêmement bénéfiques pour aider à réduire l’accidentologie sur les routes et mieux gérer les sinistres”, observe Jean-Charles Martin.


 

A propos de Chevin :

Leader mondial du logiciel de gestion de parc véhicules (en nombre de véhicules gérés), Chevin a été fondée en 1990 par un développeur anglais toujours à la tête de l’entreprise et bien impliqué dans l’opérationnel. Le siège mondial se situe à Belper, dans les Midlands. Avec 107 collaborateurs et 350 clients dans 180 pays, Chevin a ouvert plusieurs filiales dans le monde : aux Etats-­‐Unis en 2002, en Australie en 2008, en Belgique en 2011 et en France en 2016. Le siège Europe est situé en Belgique.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe