Actualité > Editeurs >

Celio* déploie Reflex WMS dans son nouvel entrepôt d'Ile-de-France

Publication de CP
WMS, TMS, etc. Trouvez la bonne solution en 3 clics
Newsletter FAQ Logistique

Hardis

Le spécialiste du prêt-à-porter masculin a regroupé l'ensemble de ses flux logistiques pour le nord de la France dans un nouvel entrepôt mécanisé de 32 000 m2. Le triple challenge de la construction, mécanisation et de l'informatisation a été relevé en 9 mois seulement.

Grenoble, le 5 juin 2014

Hardis, entreprise de services du numérique et éditeur de logiciels métiers, annonce que celio*, marque française de prêt-à-porter pour les hommes s'est appuyé sur Reflex WMS pour l'informatisation des processus logistiques de son nouvel entrepôt d'Amblainville en Ile-de-France. Bilan : la capacité de traitement a été augmentée de 50% et la qualité de service apportée aux magasins significativement améliorée.

Celio* : une marque familiale et internationale

Fondée en 1985 par Marc et Laurent Grosman, celio* est devenue en plus de 25 ans une marque internationale incontournable du prêt-à-porter masculin, avec près de 1 200 magasins répartis dans plus de 60 pays, deux enseignes (celio* et celio club), 35 millions de pièces vendues chaque année et près de 5 000 salariés.

Pour gérer l'ensemble de ses flux logistiques en France, celio* s'appuie, jusqu'en 2012, sur un entrepôt à Salon de Provence (13) pour tout le sud de la France, et sur trois entrepôts en Ile-de-France (Villetaneuse, Chambly et Croissy-Beaubourg) pour le reste du territoire. Mais avec une croissance de près de 10 à 15 % par an, les entrepôts situés en région parisienne sont saturés et nécessitent même l'utilisation d'entrepôts

Un nouvel entrepôt totalement mécanisé

L'enseigne décide, en 2011, de regrouper ses trois plateformes logistiques d'Ile-de-France dans un tout nouvel entrepôt de 32 000 m2, extensible à 42 000, à Amblainville (Oise).

La mécanisation de la nouvelle plateforme logistique est assurée par Knapp, associé à Dürkopp et CMC. Les deux types de pièces, sur cintres et pliées (dites à plat), sont traités différemment. Les pièces sur cintres sont gérées depuis une mezzanine, grâce à un convoyeur à case aérien qui assure leur transport, en entrée comme en sortie. Tandis que les pièces à plat, qui représentent plus de 80% des flux, font l'objet d'une ramasse quotidienne massifiée en colis complets. L'appoint étant réalisé par le biais d'une armoire de stockage automatisée (OSR) de dernière génération, comprenant 17 000 bacs sur 23 niveaux, pour la reconstitution des commandes magasins.

Pour la gestion de ses entrepôts, celio* utilisait Reflex WMS de Hardis depuis 2009. « Nous étions très satisfait de notre outil et nous n'avions aucune raison d'en changer, se souvient Wilfrid Leriche, Directeur Logistique de l'enseigne. Nous avons donc naturellement fait appel aux équipes Hardis pour nous accompagner dans la mise en œuvre de nos nouveaux processus logistiques. »



Un projet réalisé en seulement 9 mois

En août 2011, la construction du nouvel entrepôt débute. Les cinq cellules sont livrées par anticipation afin d'accélérer leur mécanisation. Pendant toute la durée du projet, les équipes de Hardis, Knapp et celio* ont travaillé main dans la main : « tout a été mené de front jusqu'à la livraison de l'entrepôt en mai 2012 : la construction de l'entrepôt, sa mécanisation et son informatisation », indique Wilfrid Leriche. Pour Hardis, le plus gros du travail a consisté à interfacer Reflex WMS avec le WCS (Warehouse Control System), selon les processus cibles définis au départ. « Une phase pilote d'un mois nous paraissait indispensable pour la réussite du projet. Elle nous a permis de tester tous les scenarii possibles, mais surtout de former nos équipes et les aider à appréhender le changement. », poursuit-il.

Pour celio*, les bénéfices attendus sont au rendez-vous : les flux ont été simplifiés avec un seul entrepôt au lieu de trois, notamment pour la logistique amont. La capacité de traitement a été augmentée de l'ordre de 50% du fait de la mécanisation, et le taux de fiabilité des préparations est aujourd'hui proche des 99,8%. Suite à la mise en œuvre des nouveaux processus, le coût de traitement à la pièce s'est stabilisé à la baisse, pour redevenir compétitif. Et enfin, avec la possibilité d'ajouter deux nouvelles cellules de 6.000 m2 chacune, le nouveau site va permettre à celio* d'absorber la croissance de son activité sur du long terme.

De la logistique à un projet global d'entreprise

Mais les objectifs de ce projet étaient aussi humains. « Les conditions de travail de nos salariés sont un élément essentiel dans nos prises de décisions. Nous souhaitions leur proposer un environnement de travail moderne, adapté et agréable, tout en conservant l'ensemble des collaborateurs des trois anciens entrepôts », précise Wilfrid Leriche.

Tous les postes de travail ont été conçus sur mesure pour celio* : poste d'injection trieur, poste mixtes, etc… Leur ergonomie a été poussée au maximum pour garantir la satisfaction des salariés. Outre un site moderne et beau, aux couleurs celio*, et lumineux, l'entreprise a installé des équipements destinés à favoriser le bien-être au travail et la cohésion d'équipe : zone cosy, ping-pong, babyfoot, TV, machine à café, boulodrome…

Des mesures d'accompagnement à la mobilité ont également été proposées aux collaborateurs, pour que le changement de lieu de travail ne représente pas un frein : navettes entre les anciens sites et le nouvel entrepôt, financement de permis de conduire, cartes essence…

« Simplicité, respect, écoute, envie et service impeccable font partie des valeurs qui composent l'ADN de celio*. Elles ont su nous accompagner tout au long de ce projet, et nous les avons partagées avec les équipes d'Hardis et de Knapp, faisant de ce projet une totale réussite. », conclut Wilfrid Leriche.

A propos du Groupe Hardis

Créé en 1984, le Groupe Hardis exerce le double métier d'éditeur de logiciels et de société de conseil et de services informatiques. La société propose aux entreprises un accompagnement global pour mener à bien leur transformation numérique, depuis la définition de leur stratégie de services digitaux jusqu'à leur développement informatique et à leur intégration au système d'information existant.

Son offre s'articule autour de quatre axes : la performance de la Supply Chain, la gestion et la transformation des SI, la digitalisation des services et l'optimisation de l'expérience client. Elle s'appuie sur les métiers historiques de Hardis : conseil et AMOA ; développement, tierce maintenance applicative (TMA), et intégration ; infogérance et Cloud ; éditeur de logiciels et décisionnel. Et cible principalement les secteurs de l'assurance, de la logistique et du transport, de la distribution et de l'industrie.

Depuis 30 ans, la société construit sa croissance sur une approche pragmatique ainsi que des valeurs de proximité et d'engagement fort, tant auprès de ses 2 500 clients que de ses 630 collaborateurs (25% de salariés actionnaires). En 2013, Hardis a réalisé un chiffre d'affaires de 57,2 millions d'euros. Le Groupe, dont le siège social est situé à Grenoble, dispose de quatre autres agences à Lyon, Paris, Lille et Nantes.

www.hardis-group.com



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe