Actualité > Manifestations >

Le Supply Chain Management, vecteur de rentabilité

SDCom'
Comment mettre de l'agilité dans votre entrepôt ? Les experts répondent.

SC Event 2013
Salon partenaire de FAQ Logistique

Novembre 2013
Supply Chain Event 2013

Souvent perçu comme garant de l'excellence opérationnelle d'une entreprise, quand il n'est pas cantonné à comprimer les coûts, le Supply Chain Management gagne progressivement ses lettres de noblesse au sein des grands groupes internationaux qui le voient davantage comme un facteur de rentabilité, de compétitivité et de support à l'innovation.

Néanmoins, tous les secteurs d'activités n'en sont pas à ce niveau de maturité. De même, certaines PME/PMI sont encore loin d'avoir intégré ce concept qui peut pourtant les aider à faire la différence dans un contexte économique difficile.

Le Supply Chain Management (SCM), c'est quoi au juste ? D'après l'APICS, on peut le définir comme « la gestion d'un réseau global utilisé pour délivrer des produits et services depuis les matières premières jusqu'aux clients finaux, à travers un flux élaboré d'information, un flux physique et un flux financier ». En d'autres termes, c'est la fonction dans l'entreprise chargée de coordonner des flux et des processus pour assurer que les bons produits et services soient mis à la disposition des clients au bon moment, au bon endroit et au moindre coût. Ainsi, compte-tenu des flux financiers associés aux flux physiques (déplacement et transformation de matières, de composants et de produits) et aux flux d'information (suivi de ces différentes étapes), on sent bien que l'efficacité de la gestion de cette chaîne logistique globale a un impact direct sur la performance financière d'une entreprise.


Tenir la promesse faite au client

Mais à quels niveaux plus précisément le SCM influe-t-il sur la rentabilité d'une entreprise ? Le premier porte sur la promesse faite par une entreprise à son client. A quoi bon inventer des produits débordant d'innovation pour créer un besoin chez des clients ou des consommateurs si c'est pour les frustrer en ne les leur mettant pas à disposition au moment opportun, là où ils le souhaitent et au meilleur prix ?

C'est en effet au SCM qu'incombe la coordination de toutes les fonctions en amont du client (livraison, expédition, préparation de commande, réception, fabrication, sourcing, traçabilité, planification, prévisions ...) qui concourent à le satisfaire. De ce point de vue, le SCM est garant du chiffre d'affaires facturé par l'entreprise et d'une part de sa marge. Cette dernière dépendant aussi de la capacité à minimiser, ou au moins à traiter de manière optimale, les retours et les litiges, en cas de non qualité ou d'annulation de transaction. En effet, certains intermédiaires n'hésitent pas à imposer des pénalités à leur fournisseur en cas de retard ou de problème de qualité. Mais bien pire, la sanction de consommateurs mécontents, vu la rapidité à laquelle ils échangent sur les réseaux sociaux, peut elle aussi être très cinglante en terme d'image, et donc d'impact financier (commandes perdues).




Réduire les capitaux investis et immobilisés

En plus d'avoir un impact sur les bénéfices engrangés par l'entreprise, le SCM joue sur les capitaux investis. Plus les marchandises circulent vite dans la chaîne, plus l'entreprise recouvre rapidement la marge sur ses capitaux investis en amont dans les matières premières et composants via le recouvrement du montant des commandes desservies. De même, plus les stocks sont ajustés, plus les capitaux immobilisés sont amoindris. Plus les actions sont anticipées, plus les surcoûts dus aux fluctuations de la demande (ajout d'une équipe, travail le week-end, heures supplémentaires...) peuvent être limités (lissage de l'activité, contrats cadres intégrant une flexibilité de horaires de travail, etc.). Bref, en évitant le gaspillage et en assurant une gestion optimisée des moyens et des ressources à toutes les étapes de la chaîne par une anticipation et une synchronisation des flux, le SCM garantit à l'entreprise à la fois de remplir son contrat vis-à-vis de son client et de le faire au moindre coût. Cette double efficacité (efficiency & effectivness) est gage de rentabilité pour l'entreprise sur la durée.


+ 30% de rentabilité pour ceux qui ont tout compris

« Les entreprises qui considèrent la SC comme un atout stratégique enregistrent + 30% de rentabilité ». C'est ce qui découlait d'une étude réalisée de mai à juillet 2012 par le cabinet d'audit et de conseil PWC auprès de 503 experts Supply Chain d'entreprises de toutes tailles en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Et ce constat ne cesse de se vérifier depuis, comme en atteste Joseph Roussel, Co-Auteur avec Shoshanah Cohen de la 2ème édition de l'ouvrage intitulé «Strategic Supply Chain Management, the five disciplines for top performance » qui vient de sortir.

«Une Supply Chain bien gérée est un contributeur majeur à une croissance profitable. Les recherches conduites par le PwC's Performance Measurement Group (PMG) pour cette seconde édition confirment cette hypothèse, démontrant qu'une performance supérieure de la Supply Chain est directement corrélée à une performance financière supérieure », déclarent les auteurs.

Et selon eux, la complexité du contexte économique (instabilité, volatilité des prix de l'énergie, concurrence accrue pour accéder aux ressources naturelles, hausse des salaires dans les pays émergents, aléas climatiques récurrents...) renforce encore cette assertion.

« Ces tendances ont contribué à rendre les Supply Chains globales plus critiques dans le succès des entreprises, mais aussi plus vulnérables aux perturbations. C'est pourquoi, les sociétés de par le monde ont changé de point de vue quant à leur Supply Chain. Elles en ont fait une priorité aussi bien pour ceux qui oeuvrent pour elle que pour tous les cadres de l'entreprise ».

C'est aussi ce qu'atteste une étude menée par Accenture auprès de 166 membres de l'Agora Fonctions au 1er semestre 2013 : « 44% des DG considèrent la fonction Supply Chain comme un facteur clé de compétitivité et 30% comme un facteur clé de réduction des coûts opérationnels ».


Investir dans une SC performante...

Ainsi, la perception de l'importance du rôle que joue le Supply Chain Management dans la performance financière des entreprises semble s'accroître ... même si le chiffre de 44% (sur un panel composé plutôt de grands groupes) laisse une bonne marge de progression.

(source : Cathy POLGE, Co-Fondatrice et Rédactrice en Chef de Supply Chain Magazine)


 

A propos de Supply Chain Event 2013

Fort du succès rencontré lors de sa première édition, le salon Supply Chain Event attend cette année une centaine d’exposants et plus de 3.000 visiteurs. Au programme de cette manifestation, 32 conférences de haut niveau autour d’un thème central : « Le Supply Chain Management, un vecteur de rentabilité ». Supply Chain Event entend plus que jamais s’imposer comme le rendez-vous européen des Managers de la Supply Chain.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe