Actualité >

Lancement de la Commission Systèmes d'Information ASLOG

SDCom'

Aslog


27/04/2009

C'est au milieu des années quatre-vingt-dix que l'ASLOG mettait en place la Commission Informatique dont les travaux étaient fortement marqués par la montée des progiciels de gestion intégrée (les ERP : Enterprise Resource Planning), puis des APS (Advanced Planning and Scheduling), et par l'application de normes sectorielles d'échanges automatisés et d'interfaces opérationnels dans l'industrie automobile, les produits de grande consommation (fabrication et distribution) et l'industrie pharmaceutique, soutenues par des échanges de données informatisés.

Son objectif était (et reste) la mise à disposition et le partage d'information des adhérents de l'ASLOG sur les fonctionnalités et les technologies nouvelles susceptibles d'avoir un impact sur la performance logistique des entreprises : la Commission est un carrefour d'échange d'informations afin de permettre la confrontation de bonnes pratiques, d'expériences acquises et nourrir la formalisation de livres blancs et autres publications de l'ASLOG sur des thèmes d'intérêt commun comme le DRP, le CPFR… et alimenter la Web Bibliothèque disponible sur la partie du site ASLOG consacrée à cette Commission.

« Compte tenu du rôle croissant des systèmes d'information dans la performance logistique, et en parallèle du lancement de son nouveau site (www.aslog-network.com) en mars dernier, l'ASLOG a décidé de dynamiser cette Commission, rebaptisée "Commission Systèmes d'Information" », explique Jean-Luc LEBASCLE (directeur associé de MBET Consultants) qui en assure la présidence depuis la fin 2008 : « Il s'agit de favoriser les échanges et le partage d'informations, et de promouvoir l'interactivité avec les adhérents en s'appuyant sur les nouvelles fonctionnalités du site ».




La Commission Systèmes d'Information

Cette Commission réunit des personnes physiques adhérentes de l'ASLOG : Supply Chain Managers et Responsables de Systèmes d'Information d'entreprises utilisatrices (Industriels, Distributeurs, Prestataires Logistiques), maîtres d'œuvre et fournisseurs de solutions logistiques et Supply Chain (logiciels de gestion d'entrepôt et de gestion des transports, ERP, de traçabilité, de planification des flux, d'ordonnancement, de planification des ressources, etc.).

Outre Jean-Luc LEBASCLE, elle compte plusieurs animateurs permanents : Olivier VIDAL (Vice Président Exécutif de l'ASLOG) et Jean DAMIENS (président de la Commission Compétences, Métiers et Salaires de l'ASLOG), Philippe Salvi (consultant chez Oracle), ainsi que, ponctuellement, Jean-Marie Le BIZEC (STEF-TFE) et Pascal COURTHIAL (ex-Directeur de Systèmes d'Information chez Mory).

La Commission Systèmes d'Information intervient de manière transversale dans des actions menées en synergie avec la Commission Supply Chain Agile présidée par Pierre Fournet, la Commission Compétences, Métiers et Salaires présidée par Jean Damiens, et ponctuellement avec d'autres Commissions de l'ASLOG (Benchmarking, Logistique Hospitalière…). Elle va naturellement contribuer au Congrès annuel de l'ASLOG, à Lille (17 et 18 novembre 2009), au travers de la présentation d'une étude de cas.

« Le fonctionnement de cette Commission, bénéficie comme l'ensemble des autres Commissions ASLOG, des nouvelles fonctionnalités et services de son nouveau site Web », insiste Jean-Luc LEBASCLE, « en particulier des forums libres et thématiques, qui permettent aux Commissions d'échanger en permanence avec les adhérents sur les sujets qu'elles développent et aux adhérents de créer leur propres forums de discussion si les thèmes qui les concernent n'étaient pas traités dans les forums existants, de la Web Bibliothèque au travers de laquelle des études et des livres blancs sont mis à leur disposition, du Glossaire, des publications, des informations sur la tenue des réunions, des séminaires et des conférences… ».

La Commission travaille sur la rédaction pour 2010, d'un livret sur les bonnes pratiques et sur les méthodes de modélisation des processus. Il y sera question des plans d'urbanisme, de l'alignement des systèmes d'information et des processus métier, de l'aide à la démarche de choix de progiciels, ainsi que de l'impact des nouvelles technologies sur les performances logistiques…


La gestion de la demande au cœur des débats du 9 avril

Une première soirée d'échanges a été organisée par la Commission, le jeudi 9 avril dernier, sur le thème de la gestion de la demande. Elle a réuni une quinzaine de personnes, des représentants de divers secteurs industriels : secteur des produits frais et ultrafrais, des produits cosmétiques et des produits pharmaceutiques, des systèmes et équipements pour le marché ferroviaire, des composants électroniques, de la distribution électrique, ainsi que de grandes structures de transport public, des prestataires logistiques spécialisées de taille européenne, et des éditeurs de systèmes d'information.

Au cours de cette réunion, après un indispensable "nettoyage sémantique" (la gestion de la demande ne se ramène pas à la seule prévision des ventes) et la définition du périmètre et des activités du domaine concerné (consommation des prévisions par les commandes fermes, gestion opérationnelle des commandes, gestion des reliquats, besoin de réapprovisionnements dans des réseaux logistiques complexes, prévisions de flux moyen : long terme, options, réservations, appels sur programmes, etc.), divers thèmes ont été évoqués :

  • La confrontation des processus et des outils de la prévision de ventes avec les remontées de ventes. Les prévisions sont trop souvent établies à partir de l'exploitation des historiques, et beaucoup moins à partir de l'exploitation des données de ventes et leur projection sur les ventes futures.
  • Le rôle clé de l'écoute des responsables de ventes, tant du côté des industriels que de celui de la distribution dans les processus de gestion de la demande,
  • La différence entre les ventes de produits (permanents) de fond de rayon et les opérations promotionnelles,
  • Le soin à apporter aux processus et données concernant les lancements et retraits de référence et les interfaces entre les flux de demande et la gestion des référentiels produits (PDM, PLM, MDM).
  • L'importance des aspects de gestion de la demande dans les flux à moyen et à long terme (travail réalisé en amont et pendant le processus S&OP, Sales and Operations Planning, Plan Industriel et Commercial), de façon à disposer de plans de la demande actualisés,
  • Le raccourcissement des périodes de référence : alors qu'autrefois, on établissait le Plan Industriel et Commercial avec une révision mensuelle, aujourd'hui, nombre d'entreprises procèdent de même, mais avec des révisions hebdomadaires,
  • La propagation de la demande dans les processus industriels (notamment ceux d'approvisionnement),
  • La capitalisation des connaissances,
  • L'effet de la météo sensibilité sur la demande,
  • Les flux de demande erratique, lorsque la fréquence de ventes est très faible et le nombre de pièces vendues lui-même très faible. Ceci s'apparente au phénomène baptisé : "long tail" (ou longue traîne) par Chris Anderson : collectivement, la vente de certains produits à fréquence faible ou de faible amplitude peut représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers, si les canaux de distribution (Internet notamment) permettent de les découvrir. Des techniques et des modèles mathématiques (modèles de Croston et Bootstrap), ont fait leur apparition pour traiter ces flux.
  • La prise en compte du phénomène d'annulation de commandes fermes prend de l'ampleur. Elle conduit à décider de la réaffectation du stock de composants et de matières premières à d'autres ordres de fabrication, de la remontée du niveau de généricité dans les nomenclatures de façon à pouvoir réutiliser des pièces dans d'autres ordres de fabrication (c'est ainsi qu'Airbus fabrique des avions en blanc, avec possibilité de différenciation retardée).

D'autres réunions sont prévues au cours du second semestre 2009. La seconde réunion aura pour thème « la planification étendue » prévue le 26 Mai de façon à parvenir à élaborer une garantie de disponibilité de moyens et de ressources sur l'ensemble de la Supply Chain.

La troisième réunion se déroulera à l'automne : elle sera consacrée aux nouvelles technologies du Web : SOA (Service Oriented Architecture), logiciels libres, RFID, interopérabilité des systèmes d'information, etc.

« L'accès à ces réunions d'échanges est volontairement limité afin de permettre une réelle interactivité avec les participants. Cependant, ceux qui ne peuvent se rendre physiquement aux réunions, mais souhaiteraient s'associer au débat, peuvent accéder aux documents de la Commission publiés sur le site Internet et nous rejoindre à travers le forum électronique présent sur ce thème. En intensifiant l'offre de moyens d'échanges et de partage, nous souhaitons véritablement associer nos adhérents à la conduite de nos travaux, et répondre à leurs attentes de solutions opérationnelles et concrètes » insiste Jean-Luc LEBASCLE


 

À propos de l'ASLOG :

L'Association française pour la logistique est une organisation neutre et indépendante. Elle représente plus de 1500 membres sur le territoire national issus du milieu industriel, distribution, prestataire et universitaire, et est multisectorielle.

Notre mission est de soutenir les entreprises dans leur recherche de performance logistique et de compétitivité.
- Réseau méditerranéen, européen et international dédié à la libre circulation des techniques (ELMED, ELA, Aslog Maroc, Aslog Brésil)
- Maillage national au travers de nos Délégations Régionales
- Commissions thématiques d'experts lieu de partage d'idées et de réflexion
- Sphère d'échanges et de travail collaboratif sécurisée
- Création d'outils opérationnels, d'études de guides pour les entreprises (Référentiel, Etudes Benchmarking et sectorielles)
- Echanges de bonnes pratiques (visite d'entreprises/conférences/dîners débats….)
- Veille technologique, d'informations et prospective
- Evaluation de la Performance Logistique (Trophées de la Performance Logistique)
- Formation et accompagnement à l'audit logistique

Pour tous renseignements complémentaires, rendez-vous sur www.aslog-network.com



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe