Actualité > Editeurs >

L'Etude benchmark 2014 sur les prévisions met à jour un accroissement de la complexité qui limite les résultats de la planification de la demande

Publication de CP
WMS, TMS, etc. Trouvez la bonne solution en 3 clics
Newsletter FAQ Logistique

Terra Technology

La technologie Demand Sensing confirmée dans son rôle de catalyseur du changement

Norwalk (Connecticut), le 9 décembre 2014

Selon l'étude benchmark 2014 sur les prévisions de Terra Technology, publiée récemment, les stratégies de croissance par l'innovation continuent à accélérer la complexification de la supply chain, ce qui fait obstacle aux capacités de prévision des entreprises. Les données démontrent que la planification de la demande a atteint un plafond en matière de performance, les résultats de la méthode Forecast Value Added (FVA) étant en baisse pour une deuxième année.

EUROPE IS MORE COMPLEX AND HARDER TO FORECAST THAN NORTH AMERICADans sa cinquième étude annuelle, Terra analyse la planification de la demande de treize multinationales de produits de consommation. Ces sociétés totalisent des ventes annuelles de près de 200 milliards de dollars en Amérique du Nord et en Europe, avec sept milliards de cas et 800 000 combinaisons article-emplacement.

« Il s'agit d'une période passionnante pour le secteur de la supply chain, qui se dirige vers une révolution technologique. A l'heure où les véhicules sans conducteurs et les livraisons par drones mobilisent l'attention du media, la planification de la supply chain commence enfin à évoluer, commente Robert F. Byrne, PDG de Terra Technology. Avec l'ajout régulier de nouveaux produits, allié à la volatilité de l'économie et à l'évolution des goûts des consommateurs, les méthodes de prévision classiques sont désormais dépassées. Notre étude confirme que la technologie de demand sensing donne les moyens de crever le plafond en matière de planification de la demande. »

Voici les principales conclusions concernant l'Amérique du Nord:

  • La complexité du réseau continue à augmenter à un rythme rapide. Le nombre d'articles destinés à la vente a grimpé de 30 % depuis 2009. Au cours de la même période, les envois ont augmenté de 2 %, ce qui a réduit les ventes moyennes par article de 22 %.
  • Le pourcentage d'ajout de nouveaux produits est bien plus élevé : deux fois plus de produits ont été ajoutés sur cinq ans qu'il en existait en 2009, et 85 % de ces derniers ont été abandonnés.
  • Les tendances en matière de la méthode FVA sont à nouveau à la baisse et ont diminué de 1 % pour atteindre une moyenne de 12 %. FVA mesure l'impact des démarches de planification de la demande en vue d'améliorer les prévisions statistiques non spécialisées.
  • La longue traîne reste un défi pour les sociétés de produits de consommation dont les 50 % de produits les moins dynamiques ne génèrent que 1 % des ventes tandis que les 10 % les plus dynamiques en génèrent 75 %.
  • Dans l'essence, la planification de la demande est bloquée, avec une marge d'erreur d'environ 50 % depuis le début de l'étude.
  • Demand Sensing permet d'amorcer un virage radical dans la performance en réduisant l'erreur de prévision moyenne de 38 % pour tous les articles inclus dans l'étude et de 34 % pour les nouveaux produits.

Les exigences régionales propres à l'Europe imposent la présence de supply chains plus complexes. Le volume moyen des ventes par article est deux fois inférieur à celui de l'Amérique du Nord, ce qui signifie un niveau d’erreur élevé et des erreurs de prévision supérieurs.

CHANGE IN NETWORK COMPLEXITY BY YEAR

L'étude de cette année englobe également les résultats en matière de productivité. Tous les participants sans exception signalent que les planificateurs passent trop de temps à des tâches banales de calcul alors qu'il serait vraiment profitable qu'ils se consacrent à des activités plus stratégiques. Il n'est donc pas surprenant que 65 % des sociétés dont les résultats (moyennes) de FVA sont  supérieures aient des charges de travail allégées en ce qui concerne le nombre de produits attribués à chaque planificateur de demande à temps plein.

« Nous sommes ravis de l'intérêt que nos clients manifestent envers l'étude, déclare M. Byrne. La perspective qui y est abordée leur permet de comparer leur performance à celle de leurs concurrents et des autres d'unités opérationnelles individuelles, de marques ou d’articles spécifiques au sein de l'entreprise. Cette étude a incité des sociétés membres à mettre sur pied un certain nombre d'initiatives concrètes pour réduire la complexité de la supply chain, améliorer le service et baisser les coûts. »

CUMULATIVE RATE OF PRODUCT INTRODUCTION AND CHURN RATE

La version publique de l'étude benchmark dresse le portrait de la planification de la demande en Amérique du Nord, ce qui permet aux lecteurs de comparer leur performance en matière de prévisions par rapport à la moyenne du secteur et aux entreprises les plus performantes. En publiant ces données, Terra souhaite faire avancer la planification de la supply chain et encourager l'excellence en matière de prévision dans tous les secteurs de l'industrie.

Demandez une copie de l'Etude benchmark sur les prévisions de Terra Technology.


A propos de Terra Technology

Terra Technology utilise de meilleurs calculs mathématiques pour détecter la demande, optimiser les stocks et prévoir les besoins en transport et en entreposage pour certaines des entreprises les plus connues au monde, dont Shell, Procter & Gamble, Unilever, Mondelēz, Kimberly-Clark, AkzoNobel, Kraft Foods, ConAgra Foods, General Mills, Kellogg, Campbell Soup et bien d'autres. Terra a inventé demand sensing en 2002 et a proposé les toutes premières solutions utilisant systématiquement les données des détaillants pour accroître l'efficacité de la supply chain, améliorer le service, réduire les stocks et diminuer le gaspillage. Les solutions de Terra sont actuellement utilisées dans plus de 160 pays. Vous pouvez vous renseigner sur la manière dont Terra met en place une supply chain réellement intégrée sur terratechnology.com


FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe