Publications> Afilog > Livre Blanc de la Logistique Urbaine par AFILOG



Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

Le livre Blanc de la Logistique Urbaine

Par ses dimensions stratégique, économique, sociale, la logistique urbaine fait l'objet de très nombreuses études, réflexions, expérimentations tant en France qu'à l'étranger.

En 2012, Afilog contribue à cette question stratégique, en publiant le premier Livre Blanc de la Logistique Urbaine, qui contient 23 recommandations destinées à améliorer le transport, la circulation, les arrêts et les équipements logistiques.

Les membres d’Afilog ont porté un regard multi-sectoriel sur la problématique des livraisons urbaines.Si l’Inter-urbain a fait des progrès, l’urbain n’a pas progressé et donc les flux se sont amplifiés.

L'ambition est de permettre aux collectivités et au gouvernement d'ouvrir la voie à une profonde modification nécessaire, dans un contexte où le marché joue un rôle prédominant mais où l'intervention de l'État et des collectivités reste nécessaire pour l'organiser.


SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS



Recommandations générales


  1. La logistique urbaine : les produits à livrer au consommateur
  2. Importance et enjeux de la logistique du dernier kilomètre
    1. Mener des actions de sensibilisation auprès des élus, sur la nécessaire prise en compte de la logistique des approvisionnements des surfaces de vente, des administrations et industriels. Traiter notamment la logistique du dernier kilomètre à destination des particuliers en zone urbaine dense. p.13
    2. Nommer un représentant interministériel en charge de la logistique, qui revienne référent des collectivités et acteurs privés et qui mette en œuvre la politique proposée dans ce livre blanc. p.13
    3. Mener une véritable politique de transport de marchandises sur l’ensemble du territoire, en concertation avec les acteurs privés, en additionnant l’ensemble d’améliorations possibles. p.15


  1. Transport, véhicules, circulation et arrêt

    1. Encourager la professionnalisation des métiers du fret urbain, afin d’améliorer la productivité économique et l’efficacité environnementale par une politique incitative cohérente : véhicules en bon état et aux normes récentes, formation professionnelle des chauffeurs-livreurs, signature d’une charge de bonnes pratiques. p.16

    > Préconisation sur les véhicules
    1. En période diurne, ne pas fixer de surface maximale des véhicules de livraison autorisés en-deçà de 29m² (conformément à la norme des véhicules de pompiers). Harmoniser cette réglementation sur l’ensemble du territoire. p.17
    2. Encourager la modernisation du parc de véhicules de livraison, en fixant par exemple le seuil minimal des émissions de polluant des moteurs diesels à la norme Euro 5. p.19

    > Préconisations sur la circulation et les arrêts
    1. Harmoniser les réglementations marchandises, portant sur la circulation et les arrêts, les rendre cohérentes à l’échelle de la métropole, grâce à la concertation avec l’ensemble des parties prenantes. p.22
    2. Tirer les leçons d’exemples européens pour faciliter l’accès des professionnels au cœur des villes (accès gratuit aux véhicules propres, priorités pour l’usage des aires de livraison, autorisation des livraisons de nuit aux véhicules silencieux…) p.24
    3. Relever le montant des amendes des véhicules non autorisés sur les aires de livraison ou en arrêt illicite, ce qui permettrait de financer la création d’une brigade de contrôle spécialisé. p.26
    4. Sacraliser les aires de livraison, destinées à l’usage unique des professionnels du transport. p.26
    5. Généraliser à l’ens mble des métropoles, l’usage du disque d’arrêt qui permet d’augmenter la rotation des véhicules, en limitant à une demi-heure l’arrêt sur les aires de livraison. p.26
    6. Expérimenter les voieries à temps partagé comme à Barcelone (linéarisation des rues avec gestion de l’espace et du temps par activité), avec capteurs et panneaux à message variable indiquant l’usage de l’espace urbain. p.27
    7. Mener des actions de sensibilisation à l’égard des conducteurs / livreurs, afin que ceux-ci respectent les zones prévues à cet effet. p.28
    8. Mettre en place pour les conducteurs-livreurs, une formation professionnelle obligatoire concernant la sécurité, l’éco-conduite, l’usage des matériels de manutention, le respect des aires de livraison, la réduction des nuisances sonores la nuit…p.28

  2. Préconisations sur les espaces et sites logistiques

    1. Il est impératif de préserver les équipements logistiques existants en ville et lutter ainsi contre l’étalement urbain et préserver l’environnement. p.32
    2. 16. Pour planifier le développement urbain, préserver les sites qui on une vocation logistique, en rendant obligatoire leur inscription dans les PLU, SCOT et autres documents d’urbanisme. p.35
    3. Préalablement à l’élaboration ou la modification des documents d’urbanisme (notamment les PDU), mener une enquête des besoins du bassin de consommation, afin de dimensionner les équipements logistiques nécessaires (espaces à réserver, aires d’arrêt et livraison, …). p.38
    4. Prévoir à titre obligatoire des aires de livraison intégrées pour toute installation commerciale nouvelle à partir d’une certaine surface (exemple : 500 m² pour Paris). p.37
    5. Identifier les sites multi-modaux et les dédier aux activités logistiques susceptibles d’utiliser les modes de transport complémentaires à la route. La multi-modalité doit s’inscrire dans la concertation avec l’ensemble des parties prenantes et doit être fortement soutenue par les pouvoirs publics. p.38
    6. Alléger pour les équipements logistiques, la fiscalité issue de la Loi de Finances 2011. p.40
    7. Mener une politique d’accessibilité foncière, à des niveaux de prix acceptables pour permettre la réalisation d’espaces logistiques urbains ad hoc. p.41
    8. Envisager des montages publics-privés pour équilibrer les opérations d’immeubles mixtes (logistique, activités, bureaux, …) p.41
    9. Faire évoluer la réglementation ICPE pour permettre une cohabitation ICPE/ERP. p.41

Pour en savoir plus :

Le livre Blanc de la Logistique Urbaine
 

Livre Blanc de la Logistique urbaine

Par ses dimensions stratégique, économique, sociale, la logistique urbaine fait l'objet de très nombreuses études, réflexions, expérimentations tant en France qu'à l'étranger. En 2012, Afilog contribue à cette question stratégique, en publiant le Livre Blanc de la Logistique Urbaine, qui contient 23 recommandations destinées à améliorer le transport, la circulation, les arrêts et les équipements logistiques.

L'ambition est de permettre aux collectivités et au gouvernement d'ouvrir la voie à une profonde modification nécessaire, dans un contexte où le marché joue un rôle prédominant mais où l'intervention de l'État et des collectivités reste nécessaire pour l'organiser.



Contactez notre équipe