Actualité > Manifestations >

Aéronautique : vers une supply chain collaborative

Publication de CP
Trouvez un fournisseur (éditeur, prestataire, conseil, entrepôt, etc.)
Newsletter FAQ Logistique
SC Event 2013
Salon partenaire de FAQ Logistique

Avril 2013
Supply Chain Event 2013

Pour sa 2ème édition, Supply Chain Event attend plus de 3.000 visiteurs Fort du succès rencontré lors de sa première édition, le salon Supply Chain Event attend cette année 80 exposants et plus de 3.000 visiteurs. Au programme de cette manifestation, 40 conférences de haut niveau autour d'un thème central : « Le Supply Chain Management, un vecteur de rentabilité ». Supply Chain Event entend plus que jamais s'imposer comme le rendez-vous européen des Managers de la Supply Chain.

Aéronautique

Déploiement de grands projets dans le secteur aéronautique : comment les constructeurs et les sous-traitants collaborent-ils ? Où en est le Supply Chain Management dans un secteur à forte dominante achat et production ? Quels sont les principaux défis auxquels sont confrontés l'ensemble des acteurs ?



Aéronautique : vers une supply chain collaborative

Des sous-traitants aéronautiques sont à la limite de leur capacité à faire face à la montée en puissance de la production. D'autres fournisseurs accusent une situation financière tendue. Dans ce contexte de supply chain fragilisée, les enjeux technologiques, industriels et commerciaux du secteur pourraient être menacés. Des mesures sont prises pour maîtriser la chaîne logistique.

Une logistique moins mature que celle de l'automobile

L'industrie aéronautique est globalement en retard par rapport aux autres secteurs industriels comme l'automobile. « La focalisation sur le développement de produit à haute technologie, le « sur mesure » et les petites séries ont longtemps limité l'intérêt des responsables de ce secteur industriel à investir dans l'amélioration de leur chaîne industrielle » explique Jean-François Michel, associé de Freelog.

Les acteurs principaux du secteur aéronautique ont focalisé leurs relations avec les Fournisseurs sur les achats plus que sur des démarches collaboratives, même si, çà et là des initiatives commencent à émerger dans le co-développement de produits ou la Supply Chain. Pour autant, la notion de protocole logistique n'existe à peu près pas dans ce secteur.

De cruciaux enjeux

Airbus est confronté à une série de défis : technologiques (c'est l'année du premier vol A350), industriels (rattraper le retard accumulé sur livraison du A400M et réaliser la montée en cadence de l'A350) et commerciaux (faire décoller les commandes de l'A380).

Ces défis sont importants et reposent pour beaucoup sur la maîtrise de sa chaîne de soustraitance. « Certaines entreprises peinent à suivre la cadence attendue par l'avionneur», déclare l'associé de Freelog. C'est, par exemple, le cas de l'américain Spirit, à Saint Nazaire, un des sous-traitants incontournables pour les aérostructures en composite de l'A350. Parfois, ces difficultés de montée en charge sont d'autant augmentées que ces fournisseurs doivent mettre en oeuvre plusieurs programmes simultanément pour plusieurs avionneurs. C'est le cas des fabricants d'aérostructures. Ce peut aussi être le cas de systémiers pour les trains d'atterrissage ou les moteurs par exemple.

Mise en place de solutions

Sécuriser la supply chain est un objectif prioritaire. L'industrie aéronautique s'est ainsi dotée d'un hub numérique global. Créé en 2011, opérationnel depuis moins d'un an, AirSupply doit simplifier les échanges entre donneurs d'ordre et l'ensemble des fournisseurs communs à EADS, Airbus, Daussault Aviation, Thales et Safran. Ce nouveau portail est développé par SupplyOn, spécialisé dans l'industrie automobile. Il s'inscrit dans le projet BoostAero, premier maillon de plateformes collaboratives.

Dès 2006, les standards d'échanges de données entre clients et fournisseurs de l'industrie aéronautique, relatifs aux plan d'approvisionnement, programme de livraison, commandes, avis d'expédition, réception, factures, étaient réalisés en suivant les meilleures pratiques internationales de standardisation.

« Au delà d'initiatives menées par des groupements comme SPACE, la collaboration avec les fournisseurs est l'autre tendance qui se dessine, sachant qu'elle représente comme elle l'a représenté pour l'Automobile des marges de progression significatives dans l'efficience d'ensemble», confie Jean-François Michel.

Il veut voir dans la création par Airbus de l'entité Purchasing Operation (P.O.), bras armé du service des achats pour optimiser la relation avec ses fournisseurs., un véritable mouvement dans ce sens. En tous les cas, cette création semble s'inscrire dans les déclarations de Fabrice Brégier quant à la nécessité pour l'ensemble des Partenaires industriels de s'adapter aux besoins de croissance à venir.



FAQ logistique est un média relayant les actualités des secteurs transport, logistique et supply-chain. Les communiqués de presse publiés sur FAQ Logistique ne sont pas rédigés par nos équipes mais directement par les sociétés qui souhaitent les diffuser sur notre site.

FAQ logistique ne peut donc en aucun cas être considéré comme responsable de leurs contenus. Pour toute question relative à un communiqué, nous vous invitons à vous rapprocher directement de la société concernée.



Contactez notre équipe