Les Dossiers Thématiques > Entrepôt / WMS > Quel WMS pour quel secteur ? > Interview de François BIESBROUCK, Direc teur de BK Systèmes



Retail, santé, matières dangereuses… quel WMS pour quel secteur ?

INTERVIEW

‘‘À partir d’un WMS unique, nous adressons les secteurs en activant des pans de fonctionnalités spécifiques ’’ F. BIESBROUCK, BK Systèmes


François BIESBROUCK, Directeur de BK SystèmesInterview de François BIESBROUCK, Directeur de BK Systèmes.
Réalisée le 05/01/2018 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « Retail, santé, matières dangereuses… quel WMS pour quel secteur ? ».


Quels sont les principaux secteurs d’activité dans lesquels évoluent les clients de BK Systèmes ?

Nous comptons historiquement un nombre important de prestataires logistiques parmi nos clients. Ils représentent ainsi près de 70% de notre activité.

  Autres contributions

Thomas TSCHINSCHANG, Directeur Commercial de KLS
‘‘ KLS combine possibilités techniques de ses solutions et expertise sectorielle de ses chefs de projets ’’

Pauline POISSONNIER, Consultant REFLEX solutions logistiques
‘‘ Avec Reflex, nous avons fait le choix d’un logiciel unique en mesure d’adresser les spécificités sectorielles ’’

Philippe MARQUES (Responsable Produits) et Xavier LIBRE (Responsable Offre & Avant-vente Grands Compte), A-SIS
‘‘ Des fonctions dédiées à un secteur peuvent trouver un écho chez d’autres acteurs ’’

Sébastien SLISKI, General Manager Collaborative Supply Chain Solutions chez Zetes
‘‘Distribution pharmaceutique : assurer la conformité du digital et du physique ’’

Cela nous a amenés à gérer avec notre WMS Speed les flux de leurs propres clients qui évoluent dans des secteurs très divers.

En effet, au moment du choix de leur future solution, les prestataires auront tendance à privilégier un WMS qui leur permette de répondre aux besoins de leurs donneurs d'ordres actuels, mais également potentiels.

Ils retrouvent dans l'architecture de Speed la capacité à intégrer sur un même site de multiples clients à servir avec, pour chacun d’entre eux, l’utilisation de processus différenciés.

Les spécificités métiers que nous traitons sont donc diverses. Sans être exhaustif, on peut les répartir en :

  • Problèmes administratifs : gestion des matières dangereuses, des alcools, etc. Nous adressons ces aspects à travers des modules dédiés,
  • Contraintes liées à la traçabilité : gestion de lot ou numéros de série par exemple,
  • Contraintes d'acquisition ou de restitution de données. Par exemple dans la distribution, il convient de flasher des étiquettes EAN 128, de les décoder, voire de les produire. Toujours dans la distribution, mais cette fois-ci spécialisée dans le textile, il s’agit de réceptionner, par exemple sur certains sites, des articles avec des grilles de saisie en taille / coloris.

Ensuite, quelle que soit la nature de la marchandise stockée, nous devons traiter des problématiques d'organisation de flux. La préparation s’effectue-t-elle plutôt à la palette ou à l’unité ? En fonction des types de processus, le travail ne sera bien entendu pas le même.

Prenons l’exemple de la préparation de commandes pour le e-commerce. Les processus de ramasse ne seront pas fondamentalement différents entre des produits alimentaires ou des produits textiles.

Ce sont finalement plus la nature du flux d'expédition d’une part et la manière dont sont stockés les articles ainsi que la dimension de l'entrepôt d’autre part qui vont conduire à retenir tel ou tel processus.

Nous avons développé un tronc commun au fur et à mesure de nos 20 années d’existence. Grâce au nombre et à la diversité des cas que nous avons pu traiter nous sommes en mesure de proposer des solutions performantes, quelles que soient l'organisation du client et sa problématique métier. Notre WMS Speed permet ainsi de gérer toutes les natures d'objets et tous les modes de stockage.




Vous venez d’évoquer l’importance des prestataires logistiques chez BK Systèmes. Dans quels autres secteurs d’activité vos clients évoluent-ils et proposez-vous le même WMS à chacun d'entre eux ?

Nous bénéficions d’une belle présence dans beaucoup de secteurs comme par exemple le domaine de l'aéronautique, de la pièce détachée, du textile, de l’édition, de la cosmétique, des sports et loisirs et de l’électroménager.

Ce sont donc des univers pour lesquels nous proposons strictement le même logiciel de base. Il nous suffit pour les adresser d’activer des pans de fonctionnalités spécifiques. Nous disposons en effet de bibliothèques de fonctions dédiées à des natures de flux : la ramasse / répartition pour le e-commerce, la préparation en pick to light, etc.

Ensuite, nous faisons preuve d’une forte agilité en ce qui concerne les interfaces. Cela comprend évidemment les interfaces avec les ERP pour les échanges de flux, mais également avec la mécanisation. Nous allons en effet même jusqu'à piloter directement tous types de mécanisation (transtockeur, convoyeur, trieur…) à partir de Speed ce qui a l’immense avantage de pouvoir se passer de WCS et donc de limiter les coûts et les interfaces. Enfin, nous sommes à même de fournir des interfaces homme-machine performantes. C’est-à-dire que nous avons la capacité à personnaliser les transactions pour coller parfaitement aux besoins de l'utilisateur.

Finalement, quand nous approchons une problématique, nous analysons les contraintes de l’entreprise et proposons une organisation optimisée pour y répondre. Celle-ci peut d'ailleurs être multiple au sein du même entrepôt.

Nous avons par exemple des clients dans la distribution qui vont gérer sur un site unique du réapprovisionnement de leurs magasins, des grossistes et de la distribution e-commerce.

Nous sommes ainsi capables d'aligner des modes opératoires et des processus adaptés à chaque cas.


Pourriez-vous citer quelques références dans les secteurs d’activité de l’édition, du textile et de l’électroménager ?

Bien sûr. Dans l’édition nous travaillons pour France Loisirs et Chapitre.com. Le cas de cette dernière entreprise est particulièrement intéressant dans la mesure où ce spécialiste du livre d’occasion compte 7 millions de références en stock.

Dans le textile, je peux vous citer Spartoo. Chez un client de ce type, les flux sont très importants et les détails d’informations très précis. Il s’agit de gérer 800.000 références et 4 ou 5 millions de lignes de stock (car nous gérons une identification unique de chaque pièce en stock) sur un dépôt de 25 000 mètres carrés avec quatre niveaux de mezzanine…

Enfin, dans le secteur de l’électroménager, je peux également mentionner le prestataire Tegic pour Whirlpool qui utilise également notre WMS au Maroc sur 20 000 mètres carrés d’entrepôts. Il s’agit ici de gérer les stocks de masse et des numéros de série.


Quels sont les points différenciants de BK Systèmes par rapport à vos confrères éditeurs de WMS ?

Lorsque nous sommes interrogés dans le cadre d’un appel d’offres, le choix se porte sur Speed sur 3 points différenciants :

  • L’ergonomie de la solution
  • La satisfaction de nos clients
  • Notre capacité à repenser les organisations logistiques des entreprises
  • L’ergonomie de la solution

Par ergonomie, j’entends la capacité du système à traiter des processus complexes tout en présentant les choses de manière très simple.

Ainsi, nos clients choisissent la "vraie" ergonomie. J’incite d’ailleurs vos lecteurs à bien faire la part entre ce qui relève du design décoratif de la solution et de sa réelle efficience.

  • La satisfaction de nos clients

BK Systèmes peut s’appuyer sur un parc client très satisfait de ses prestations. Ainsi, lorsque nos prospects rencontrent nos clients actuels, ils ont des retours extrêmement positifs de l’utilisation de notre WMS

Si je reprends l’exemple de Spartoo qui a sélectionné Speed après avoir réinternalisé sa logistique, ce sont 50% de productivité qui ont pu être atteints. Nous avons en particulier conçu des processus qui se sont appuyés sur des technologies de type RFID. Ceux-ci ont pu facilement être intégrés dans le système pour arriver à une organisation extrêmement fluide avec un taux d'erreur pratiquement nul. Ainsi, au premier semestre 2017, sur 2 millions d’expéditions seules 2 erreurs de préparation ont été à déplorer.

  • Notre capacité à repenser les organisations logistiques des entreprises

Je viens de l’évoquer avec le cas de Spartoo, nos équipes disposent d’une forte capacité d’optimisation de l’organisation pour tirer pleinement profit de la puissance de notre WMS. L'aptitude à définir des processus en fonction de l'analyse du flux constitue un vrai point différenciant.

Nous proposons ainsi un conseil avisé dont l’objectif est de définir l’organisation des flux la plus simple et la plus efficace possible.

Je peux illustrer ce point par un deuxième exemple, celui d’un de nos clients, prestataire en charge de la distribution de box Internet. Il s’agissait de passer d’un système mécanisé à un autre (l’ancien prestataire est équipé avec le logiciel d’un de nos principaux concurrents). Nos équipes ont pu identifier que les processus à mettre en place étaient finalement plus proches de la fabrication que de la préparation logistique standard et ont donc proposé une organisation adaptée en ce sens.


Votre WMS permet-il de gérer pour partie les opérations de transport de vos clients ?

Speed comprend en effet des fonctions transport. Notamment en ce qui concerne le choix du meilleur transporteur. Leurs tarifs sont intégrés ainsi que les objectifs de délais et les engagements prestataires correspondants. À partir de ces éléments, Speed est en mesure de proposer la solution minimisant les coûts de distribution.

Nous avons ensuite des fonctions de type connexion avec les transporteurs pour produire les étiquettes d’expédition et pour intégrer ces données directement à l’outil.

Enfin, Speed peut en outre gérer l’organisation des chargements. Cette partie peut également être introduite en tant qu'inputs par interface si le client dispose d’un TMS, ce qui est généralement le cas lorsque le WMS est installé chez un prestataire de transport. Nous organisons alors la production de l’entrepôt en tenant compte des objectifs de chargement remontés depuis le système tiers.


Bio Express :

François BIESBROUCK a commencé sa carrière en tant que Responsable Informatique chez le prestataire logistique FDS (devenu entre-temps HAYS Logistique puis Kuehne + Nagel). Il y a acquis une forte expérience opérationnelle dans le domaine de la gestion d’entrepôt. Au début des années 1990, il propose à la SSII Hardis de s’engager dans une nouvelle voie en développant un WMS. À partir de cet accord, François Biesbrouck prend la direction du Département Logistique et développera le WMS Reflex. En 1998, il crée la société BK Systèmes et développe la solution Speed WMS.

Site Internet de BK Systèmes : http://www.bksystemes.fr/


Contactez notre équipe