Les Dossiers Thématiques > Transport > Transport : concilier productivité et service   >Interview de Jérôme GABALDE, Directeur Commercial d’Acteos



Transport : concilier productivité et service

INTERVIEW

‘‘Le prédictif et le temps réel pour des opérations transport performantes’’ J. GABALDE, ACTEOS


Jérôme GABALDE, Directeur Commercial d’ActeosInterview de Jérôme GABALDE, Directeur Commercial d’Acteos.
Réalisée le 22/09/2017 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique « Transport : comment concilier productivité et service ? ».


Quelle évolution avez-vous pu constater dans la gestion des opérations de transport ces dernières années ?

Le périmètre de l'organisation du transport s'est sensiblement élargi. Il ne s'agit plus uniquement de charger de la marchandise et de la livrer, mais aussi de planifier, optimiser les tournées de livraison et suivre finement l’exécution du transport en temps réel (Track & Trace) pour s’assurer de sa performance et de sa compétitivité.

  Autres contributions

Jérôme BOUR, Directeur de DDS Logistics
‘‘Permettre la visibilité de la réalisation des opérations de transport à travers une solution de type réseau social ’’

Alexia NARVOR, Marketing Manager Transporeon
‘‘La qualité des opérations de transport par leur digitalisation’’

Grégoire GARCIA, Responsable développement commercial chez KLS TRANSPORT
‘‘Une solution informatisée pour tenir les objectifs de coûts et de service  ’’

Olivier SCHULMAN, Responsable du Développement TMS d’a-SIS
‘‘Le service transport est devenu un centre de profit pour l'entreprise ’’

Nathalie TAILLEFER, Directrice Générale de Clovis Location
‘‘La location du moyen de transport pour assurer la continuité de service ’’

Tout cela nécessite le recours à de nouvelles compétences et à de nouveaux outils.

Les systèmes d’informations disponibles sur le marché doivent à ce titre permettre de simplifier la tâche des opérateurs.

Ceux proposés par Acteos couvrent en particulier des périmètres de plus en plus larges fonctionnellement :

  • Les achats : sélection sur chaque flux des prestataires pour optimisation du budget transport de l’entreprise.
  • L’organisation du transport : planification, optimisation des tournées, prise des rendez-vous en entrée et en sortie d'entrepôt, etc.
  • Le suivi des livraisons : tracking et tracing en temps réel
  • La facturation et la préfacturation : contrôle des factures émises par les transporteurs par rapport aux conditions négociées et aux flux réellement opérés. Les bénéfices sont évidents dans le contexte d’une relation chargeur / transporteur, mais c’est aussi le cas pour les refacturations entre entités d’un même groupe (départements, filiales, etc.) en particulier lorsque la gestion du transport est centralisée.

Quels conseils pourriez-vous donner à un chargeur en quête d’opérations de transport performantes ?

Pour performer, il convient à la fois d’anticiper et de pouvoir réagir rapidement, ce qui revient également à avoir prévu en amont les décisions correctives à appliquer à chaque situation.
Pour y parvenir, Acteos propose aux chargeurs des systèmes prédictifs et temps réel.

  • Systèmes prédictifs

Le moteur prédictif vise à mieux anticiper  la charge de travail et les commandes de transport.
Il devient alors possible de fonctionner en flux tiré, c'est-à-dire que la prévision va descendre vers l’entrepôt pour que ses équipes puissent elles-mêmes s’organiser.

  • Temps réel

Grâce en particulier au Track & Trace mobile, l’organisateur de transport peut désormais être informé au plus tôt de l’émergence d'un problème. Le chauffeur renseigne des statuts qui sont remontés et peuvent selon les cas générer des alertes prédéfinies. Dans le sens inverse, la communication vers le chauffeur est simplifiée. Il est possible de le prévenir pour qu’il puisse adapter sa livraison en fonction des informations reçues.




Revenons sur votre moteur prédictif. Comment fonctionne-t-il ? Quelles données d’entrée utilise-t-il ?

Cette solution prédictive intervenait initialement dans un module de prévision des approvisionnements.

Le moteur a été dissocié pour être utilisé sur les différents maillons de la supply chain :

  • La prévision des ventes et des approvisionnements pour réaliser des économies d'immobilisation de stocks.
  • L'entrepôt pour effectuer de la prévision de ressources humaines afin de bien calibrer ses équipes de préparation
  • Le transport pour prévoir au plus fin les besoins en moyens et ressources

Le moteur utilise plusieurs types de données d’entrée.

D’abord bien entendu les historiques d’activité. Au démarrage d’un projet, nous alimentons généralement l’algorithme avec la ou les deux dernières années d'activité. Le moteur est par la suite alimenté en continu.

Ensuite des données exogènes ayant une influence sur la consommation sont considérées (météo, social). Elles permettent de tenir compte de la volatilité de la clientèle.

L’utilisation du moteur facilite l’adoption d’une organisation très flexible en mesure de s’adapter aux variations de flux.

Il fonctionne sur une notion de machine learning, d'apprentissage automatique et continu. Des corrections peuvent ainsi être apportées lorsque l'outil constate des pics anormaux qui ne seront pas amenés à se répéter dans le temps.

L’opérateur dispose également de la liberté de modifier les résultats des prédictions.


Comment un chargeur peut-il mesurer la qualité de service de son prestataire ?

Nous associons quasiment systématiquement à notre TMS un outil de business intelligence.

Cet outil va permettre de gérer des indicateurs de performance qui seront utilisés à différents niveaux de l'entreprise :

  • Opérationnel,
  • Middle management
  • Top management

Ces indicateurs peuvent être adaptés par les utilisateurs en fonction de leurs besoins. Nous leur remontons à ce titre l’ensemble des données disponibles.

À partir de ces indicateurs, l’entreprise est en mesure de piloter ses transporteurs et son activité et éventuellement de faire appliquer des clauses tarifaires liées à la performance (SLA).


Quels types d’indicateurs le chargeur peut-il alors utiliser ?

Cela dépend de ce que le chargeur veut superviser.

Pour les rendez-vous par exemple, il mesurera la ponctualité de prise en charge de la marchandise et le respect des créneaux de livraison aux clients.

Sur la partie attribution, des indicateurs permettront de vérifier quels sont les transporteurs qui ont été les plus utilisés ce qui, en fonction des règles de gestion appliquées, peut avoir un impact sur les coûts (attributions en automatique à partir d’un tarif négocié ou ventilées au mieux disant). Il est également possible d’effectuer un suivi de la consommation du budget transporteur

La qualité de service des transporteurs peut être mesurée notamment via la mise en place d’indicateur permettant la supervision temps réel des informations de tracking ainsi que par un suivi des litiges transport.


Comment l’information est-elle remontée au chargeur ?

Plusieurs solutions techniques existent :

  • La remontée d’information peut s’effectuer par EDI si le transporteur dispose lui-même d’un outil opérationnel. Les statuts sont dès lors directement injectés dans le TMS du chargeur
  • Le matériel embarqué dans le véhicule peut également permettre de remonter l’information à travers des interfaces entre les systèmes
  • Des outils de tracking de mobilité peuvent enfin être utilisés. Acteos propose en particulier la solution Track Mobile. Celle-ci permet de finement remonter des indicateurs sur le nombre de livraisons effectuées, la date, l'heure, le tracking au colis par livraison (litiges, manquants, colis abimés, etc.).
    Il s’agit d’une application sur Smartphone destinée aux chargeurs qui utilisent une flotte en propre, qu’elle leur appartienne ou qu’ils la louent. La solution est aujourd’hui en fonctionnement chez une demi-douzaine de clients et nous travaillons actuellement à l’équipement d’un gros distributeur.

Vous avez donc évoqué le prédictif comme élément différenciant de votre offre transport. En existe-t-il d’autres ?

Une des particularités du TMS d’Acteos est de savoir gérer les fonctions de planification et d’optimisation aussi bien pour de la flotte propre que pour de la flotte sous-traitée.
Nous avons également la capacité de planifier très finement les tournées : qu’il s’agisse des prises de rendez-vous en amont sur la plate-forme, en aval chez le client, mais aussi tout au long du parcours afin de permettre d’optimiser une tournée en alternant entre opérations de collecte et de livraison.

Enfin, le mode collaboratif constitue un point majeur de notre offre. Nos solutions sont modulaires et viennent se compléter au fur et à mesure des besoins du client par l'injection de fonctionnalités supplémentaires. Je pense notamment à la plateforme de prise de rendez-vous qui peut aussi bien se plugger à une activité existante qu’à une bourse de fret tierce. Elle permet d’obtenir en temps réel les retours des transporteurs sur leur capacité à répondre à une demande.

Cette plateforme qui est proposée en mode SaaS peut se plugger sur le TMS d’Acteos ou sur celui d’un confrère.


Revenons sur la planification de tournées, quels types d’arbitrages votre solution permet-elle d’effectuer ?

L’outil est paramétrable. C'est-à-dire qu’il est possible de prioriser certains objectifs par rapport à d’autres
L’entreprise peut par exemple souhaiter privilégier le taux de service client quitte à mettre au second plan l'optimisation de sa flotte. Ce seront alors plutôt des flux directs qui seront opérés, ceux-ci nécessitant cependant l’utilisation d’un nombre de véhicules plus important.
L’entreprise peut au contraire souhaiter limiter le recours à une flotte en propre, mais plutôt s’appuyer sur des transporteurs proposant des services à valeur ajoutée à destination de clients particuliers (livraison à l’étage, double équipage, installation de matériel, formation du client, etc.).

Des contraintes vont également être prises en compte dans l'affectation des chauffeurs (en fonction de leurs aptitudes à manutentionner certaines typologies de marchandises par exemple) et des véhicules (camions avec hayon ou avec équipements spécifiques).


Quels sont les grands secteurs adressés par Acteos ?

Acteos est aujourd'hui présente physiquement sur 3 pays, mais œuvre sur plus de 100 pays auprès de ses clients avec une solution globale sur la supply chain.

Nous avons en particulier une forte présence dans le retail.

Nous avons par exemple installé notre TMS dans plusieurs centrales d’achat du groupe E.Leclerc que nous équipons également d'autres softwares et de hardware.
Nous sommes fortement présents dans l’agroalimentaire avec des références comme Messageries Laitières (Groupe Savencia), Sodiaal, Gastronome, LDC, SICA, Maïsadour, Depleyrat.

Nous adressons également la distribution spécialisée et le publipostage avec par exemple Mondial Relay et Adrexo.Nous avons ainsi équipé Mondial Relay de notre TMS et de notre offre mobilité à travers la fourniture de 7.000 terminaux et d'un service de Mobile Device Management (MDM).


Quels sont les objectifs du MDM ?

Aujourd’hui, avec l’expansion sans précédent des technologies sans fil et de l’IoT, la logistique et le transport ne peuvent plus être imaginés sans les solutions mobiles (ordinateurs portables, tablettes, téléphones portables, etc.) pour : améliorer le service à la clientèle, démarrer un ordre d’exécution, réduire les coûts, accroître la productivité, etc.

Les objectifs d’une solution MDM sont multiples :

  • Gérer et administrer un parc de matériel mobile et des solutions IoT.
  • Assurer un déploiement massif d’applications mobiles
  • Suivre le cycle de vie du matériel peut donc depuis un point unique.
  • Contrôler à distance et suivre l'activité de ses équipements de mobilité
  • Régler les dysfonctionnements, prendre le contrôle du matériel, effectuer les mises à jour de ses utilisateurs, des droits d'usage, etc.

Bio Express :

Jérôme GABALDE a évolué au sein de 3 prestataires logistiques pendant une douzaine d’années (Heppner, Mory Group puis DHL). Il y a exercé des fonctions opérationnelles, d’affrètement international, et commerciales aussi bien sur les métiers transport que sur ceux de l’entrepôt.

En 2008, il rejoint l’éditeur allemand Transporeon pour en monter la filiale française.

En Avril 2017, il devient Directeur Commercial d’Acteos.

Site Internet d’Acteos : www.acteos.fr

Contactez notre équipe