Les Dossiers Thématiques > Innovation > Innovation : la supply chain en pole position (2018) > Avis d'expert d'Antoine REDIER, Vice-président exécutif - solutions 4PL GEFCO



Innovation : la supply chain en pole position

INTERVIEW

‘‘Nous plaçons l’innovation au centre de notre stratégie de développement futur ’’ A. REDIER, GEFCO


Antoine REDIER, Vice-président exécutif - solutions 4PL GEFCOAvis d'expert d'Antoine REDIER, Vice-président exécutif - solutions 4PL GEFCO.
Avis d'expert soumis dans le cadre du dossier thématique « Innovation : la supply chain en pole position ».


Quelle est la place de l’innovation chez GEFCO ? Comment est-elle favorisée ?

Nous plaçons l’innovation au centre de notre stratégie de développement futur. Notre environnement évolue de plus en plus rapidement, les besoins et les attentes de nos clients changent, nos marchés se déplacent, de nouvelles exigences dans le domaine social et environnemental voient le jour, les technologies numériques bouleversent les manières de produire et de consommer et impactent le marché de la logistique. Ce sont de nouveaux défis à affronter, qui représentent autant d’opportunités de croissance.

  Autres contributions

Isabelle BADOC | GENERIX GROUP
‘‘ Les plateformes collaboratives sont une véritable révolution pour la supply chain ’’

Didier GRIS et Philippe MARQUES | A-SIS
‘‘ La robotisation marquera certainement la supply chain dans un futur proche ’’

Jérôme BOUR | DDS LOGISTICS
‘‘La manière de considérer le transport a changé ’’

Sébastien SLISKI | ZETES
‘‘La technologie est un facilitateur, pas LA solution ’’

L’innovation n’est pas une idée récente chez GEFCO, car nous avons toujours su déployer notre créativité pour répondre aux besoins de nos clients. Cela fait par exemple déjà un certain temps que nous utilisons des technologies comme l’Internet of Things pour apporter des services à valeur ajoutée, notamment en termes de traçabilité. Ou, autre exemple, pour rester dans des technologies plus traditionnelles, nous avons récemment développé un design de wagon avec un double étage réglable de haute capacité qui permet d’embarquer des voitures de grande taille de type SUV.

Mais aujourd’hui, l’enjeu en matière d’innovation, c’est pour nous de passer d’une culture de la réactivité à une culture de l’anticipation. Ainsi, nous prenons en compte des phénomènes d’évolution sociétale dans notre approche de l’innovation, comme celui de l’ultra-personnalisation et de l’individualisation des produits et services que souhaite de plus en plus le consommateur. Par exemple, nous avons développé le concept My car is there, un service de transport de véhicule unitaire acheminé vers le client final via une ‘app’ sur smartphone.

Et pour répondre à la deuxième partie de votre question, nous pratiquons une politique d’innovation partagée. On ne peut pas adopter « Partners Unlimited » comme signature de marque et penser que nous allons développer l’innovation en solitaire.

Il y a bien sûr une démarche interne qui vise à stimuler l’esprit innovation, sur laquelle je reviendrai, mais aussi une approche partagée avec l’ensemble de nos partenaires, à commencer par nos clients. Nous avons ainsi conçu un projet pilote de traçabilité complète en temps réel du circuit d’acheminement de motos, fondé sur une technologie de réseau basse fréquence, en partenariat avec un grand constructeur britannique. Et nous avons reçu l’année dernière un PSA Award pour notre démarche innovante mené en commun au sein d’un Lab GEFCO-PSA. Nous avons également développé une activité de pré-assemblage innovante utilisant le concept d’AGV (Automated Guided Vehicles) pour un client industriel.

Cette politique d’innovation ouverte, nous la menons également en partenariat avec nos fournisseurs mais aussi avec des accélérateurs et des incubateurs d’entreprise ou directement avec des startups, des écoles et des laboratoires. Nous avons par exemple un accord avec School Labs, une structure de coopération qui nous permet de travailler en coopération avec Centrale Paris, l’ESSEC et le Strate College of Design.

Ces types de coopération vont nous permettre de nous développer dans des domaines aussi divers que le car pooling (gestion de véhicules partagés avec un système de cartes électroniques), la gestion d’entrepôts robotisée, ou les plateformes de services de maintenance et réparation de véhicules on line pour des particuliers.




Quelles sont les principales évolutions qui ont marqué le marché automobile ces dernières années ? Quels ont été les impacts sur votre offre et sur la façon dont vous opérez la distribution des véhicules ?

En ce qui concerne le passé récent, l’une des évolutions les plus importantes a été le changement de géographie du marché de l’automobile, qui s’est déplacé nettement vers l’Europe de l’Est et l’Asie, un changement auquel nous nous adaptons sans problème grâce à notre présence dans environ 60 pays.

Seconde évolution fondamentale, l’externalisation de plus en plus importante de métiers pratiqués auparavant par nos clients constructeurs, qui nous a permis d’enrichir notre offre, que ce soit avec la gestion 4 PL de la supply chain, les activités d’assemblage que nous pratiquons au sein même des sites industriels de nos clients, ou, comme je l’ai évoqué, la préparation et l’acheminement des véhicules jusqu’à l’utilisateur final. 

Les évolutions du marché automobile sont passionnantes. De l'adoption plus généralisée des véhicules électriques aux voitures autonomes et au transport en tant que service, nous pouvons être sûrs que nos routes en 2040 seront très différentes de nos routes actuelles. La Californie pourrait autoriser des véhicules totalement autonomes dès le mois d’avril et on peut être sûr que tout va aller désormais très vite.

Même si ces changements ne vont pas impacter immédiatement la supply chain, il faut que nous les anticipions car ils vont représenter une opportunité énorme pour GEFCO. Nous serons à même de répondre aux besoins du marché, qu'il s'agisse de la distribution de batteries à haute tension ou de l’assemblage de véhicules électriques.

Compte tenu de notre position de leader en logistique automobile, de notre très faible endettement et de notre modèle asset light, nous sommes très bien placés pour en tirer parti.

"Les évolutions du marché automobile sont passionnantes. De l'adoption plus généralisée des véhicules électriques aux voitures autonomes et au transport en tant que service, nous pouvons être sûrs que nos routes en 2040 seront très différentes de nos routes actuelles"


Sur quels domaines comptez-vous concentrer vos efforts d’innovation en 2018 ?

En interne, nous allons lancer un Innovation Contest sur 4 pays pour libérer les énergies créatrices et stimuler l’esprit d’innovation chez GEFCO. Par ailleurs, l’ensemble de nos 13 000 collaborateurs va être invité à proposer des projets innovants, qui, après un processus de sélection/évaluation, pourront être développés jusqu’à leur terme, en les finançant et en les accompagnant avec les ressources nécessaires. Nous avons déjà une pratique confirmée de ces processus d’initiative « bottom-up » dans le Groupe et nous sommes persuadés que cette démarche va enclencher une dynamique d’innovation fructueuse.

En externe, nous allons finaliser des partenariats avec des accélérateurs d’entreprise pour franchir des paliers supplémentaires, notamment dans le domaine des technologies numériques qui permettent d’optimiser et de fluidifier au maximum les flux logistiques. : outils de maintenance prédictive pour le rail ou la route, logiciels block Chain autorisant une dématérialisation de l’ensemble de la documentation utilisée pour les différentes étapes du transport, etc.

Parallèlement, nous continuerons à pratiquer une veille active et à tester différentes technologies comme l’impression 3D de pièces détachées, les robots manutentionnaires, etc. pour en proposer les bénéfices à nos clients.

Vous voyez, le champ de l’innovation est très vaste chez GEFCO et nous n’en sommes qu’à l’énoncé des prémisses de développement qui vont, sans exagération, transformer radicalement nos métiers historiques.


Bio Express :

Antoine Redier est diplômé de l’École des hautes études de l’ingénieur de Lille.

Il débute sa carrière professionnelle aux 3 Suisses en France, Belgique, au service méthodes, puis rejoint le groupe CAT en 1989. En France, en Suède puis en Allemagne, Antoine Redier occupe différents postes opérationnels et d’études. De 1996 à 1998, il prend la responsabilité de l’acheminement des véhicules Renault en Europe ainsi que des achats de transport. En 1999, il devient Directeur général de la filiale française de l’armateur norvégien UECC.

C’est en mars 2007 qu’Antoine Redier arrive chez GEFCO en tant que responsable de la distribution et de la préparation des véhicules en Allemagne puis prend la tête de la direction de la Logistique Automobile. En juillet 2012, Antoine Redier est nommé Directeur 4PL, en charge du programme General Motors.

Vice-président exécutif – solutions 4PL, Antoine Redier est membre du comité exécutif du groupe GEFCO.

Site Internet de GEFCO : www.gefco.net/fr


Contactez notre équipe