Les Dossiers Thématiques> Innovation > L'innovation au cœur de la logistique (2014) > Interview de Christophe REYNAUD, Responsable Innovation chez MGI



Dossier thématique sur l'innovation logistique

  INTERVIEW

‘‘Avec l’innovation, il s’agit de permettre à nos clients de gagner du temps en leur proposant des solutions avant même l’expression de leurs besoins’’ C. REYNAUD, MGI

Christophe REYNAUD, Responsable Innovation chez MGI

Interview de Christophe REYNAUD, Responsable Innovation chez MGI.
Réalisée le 11/03/2014 par Frédéric LEGRAS, Directeur du Portail FAQ Logistique dans le cadre du dossier thématique «L’innovation au cœur de la logistique».



Présentez-nous le processus d’innovation chez MGI

Nous raisonnons en termes de cycle de vie de notre produit, de grandes tendances qui structurent notre écosystème.

Nous détectons, voir même anticipons, les grandes tendances et les évolutions des pratiques de nos clients.

Nous essayons ainsi de nous projeter, de faire évoluer nos produits en fonctions de celles-ci.

Avec l’innovation, il s’agit donc de permettre à nos clients de gagner du temps en leur proposant des solutions avant même l’expression de leurs besoins.


  Autres contributions

Jean-Pierre GAUTIER, ACSEP
‘‘ En logistique l’innovation est une obligation’’

Alain BUSSOD, Savoye Europe
‘‘ Dans l’entrepôt les innovations doivent permettre d’améliorer l’ergonomie des postes de travail ce qui permet in fine de lutter contre la pénurie des ressources humaines’’

Didier GUARISCO, Chrymelie
‘‘ Une démarche collective d’adhésion à l’innovation doit être formalisée à travers des processus d’amélioration continue’’

Olivier ROCHET, Scallog
‘‘ Si tu ne viens pas à l'étagère, l'étagère ira à toi ’’

Michel WATERSCHOOT, Descartes
‘‘ Avec nos différentes innovations, nous sommes en mesure de répondre aux problématiques transport de nos clients’’

Christophe REYNAUD, MGI
‘‘ Avec l’innovation, il s’agit de permettre à nos clients de gagner du temps en leur proposant des solutions avant même l’expression de leurs besoins ’’

Isabelle LAMBERT, AFNOR
‘‘ Aujourd’hui il est rarement possible de pouvoir innover tout seul ’’

En quoi consiste le projet 4TRAX ? Quel est son objectif ?

Ce projet est mené par la société TRAXENS, start-up marseillaise qui équipe des flottes de conteneurs d’un tag, balise très performante.

Celle-ci va permettre de tracer le conteneur partout dans le monde en mettant en œuvre des technologies qui permettent que le coût de la mise en œuvre de cette balise soit extrêmement réduit et donc abordable. Ainsi les armements deviendront plus enclins à se doter de ce type d’équipement (l’armement pilote est CMA CGM).

A travers ce projet, MGI souhaite rendre ses systèmes plus agiles. En effet, actuellement, nous connectons les organisations. C’est-à-dire qu’il est nécessaire qu’un opérateur saisisse une information pour qu’un statut soit généré dans l’application d’un armement, d’un transitaire ou d’un opérateur de terminal. Ensuite, l’application nous envoie un message que nous traduisons en événement ou en statut dans notre système.

On passe ainsi d’un système de saisie qui est dépendant du délai entre l’événement et le renseignement de l’information à un système en temps réel.

Le projet 4TRAX doit donc permettre de réduire le temps d’acquisition de l’information quand un événement se produit. En ayant connaissance de l’événement en temps réel, il devient possible de l’intégrer dans le système instantanément et de remonter au plus tôt des informations à nos clients dès qu’un évènement se produit. Les clients seront ainsi en mesure de prendre des décisions adaptées très rapidement.



Pouvez-vous illustrer votre propos avec un exemple ?

Prenons le cas d’un conteneur fermé chez un chargeur. Dans la mesure où nous saurons rapprocher ce conteneur de son booking maritime, nous pourrons annoncer son arrivée prochaine sur le terminal maritime. Ce type d’annonce pourra donc être automatique dès fermeture du conteneur.

Actuellement pour être en mesure d’informer le terminal, il convient que le transporteur indique qu’il a bien pris son conteneur, quel plomb a été fixé, etc. Il y a donc des flux d’informations qui s’enchaînent pour que l’accueil du conteneur sur le terminal puisse être réalisé.

Nous serons également en mesure d’imaginer des possibilités de facilitation de procédure. Par exemple sur les terminaux, il deviendra possible d’accompagner la création de Fast Lane, c’est-à-dire de lignes sur lesquelles le conteneur communicant pourra passer en priorité sur le modèle du télépéage. Le chauffeur saura exactement sur quelle guérite il doit positionner la marchandise sur le terminal.

Nous pourrons aussi « écrire des informations sur la marchandise ». Nous renseignerons des informations officielles. Par exemple à l’arrivée de la marchandise sur le terminal, une fois identifiée, nous pourrons lui renvoyer le statut « bon en douane » et « donner les éléments de la déclaration en douane ». Nous pourrons ainsi donner un passeport à la marchandise


Présentez-nous Noscifel.

Avec Noscifel nous souhaitons accompagner nos clients TPE et PME. Il s’agit essentiellement de sociétés de transit et de transporteurs routiers. Ils ont des besoins d’intégration avec le système AP+ alors même qu’ils ont déjà des données numérisées dans leurs propres systèmes d’information qui ne sont pas intégrées à AP+.

Dans le cadre de ce projet, nous construisons donc une petite plate-forme qui leur permet de nous envoyer des documents numérisés déjà à leur disposition, par exemple des formats Excel ou des fichiers CSV. La plate-forme permet de structurer ces documents et de les intégrer sous forme de messages EDI dans nos applications.

Il s’agit donc de leur faciliter cette gestion administrative. En particulier ils évitent ainsi un grand nombre de ressaisies puisque l’information n’est plus saisie qu’une seule fois.


Bio Express

Christophe REYNAUD est Responsable Innovation chez MGI. A ce titre il est en charge de la veille et de la détection des tendances. Au niveau fonctionnel, il s’occupe des relations entre l’application et l’hinterland des ports équipés du système AP+.

Chez MGI depuis la fin des années 1990, il a d’abord travaillé sur des projets de R&D traitant de la mise en réseau et des échanges EDI.

Il a ensuite intégré la partie projet du système AP+. Il a ainsi évolué au sein de l’équipe qui a développé, spécifié, testé et mis en place AP+, plus spécifiquement sur la partie message. Une fois la solution mise en œuvre, il s’est alors spécialisé sur les nouvelles applications autour du système.

Site Internet de MGI : www.gyptis.fr/


Contactez notre équipe