Notions > Enjeux Actuels > E-Logistique


Newsletter Logistique, Transport et Supply Chain
  Pour suivre la publication de nouveaux articles / ressources, inscrivez-vous gratuitement à la Newsletter FAQ Logistique

La distribution connaît depuis une dizaine d’année une véritable révolution liée au développement du commerce électronique. Le e-commmerce attire chaque jour de nouveaux consommateurs grace à des atouts particuliers : large choix de références, compétitivité des tarifs, practicité d’une commande depuis son ordinateur, etc.

Cependant, cette nouvelle forme de distribution impose des adaptations dans la façon d’acheminer les produits commandés aux clients. Au e-commerce est associé la e-logistique. D'abord point faible du commerce électronique car négligée par les start-up à la fin des années 1990, la e-logistique est devenue un véritable facteur clef de succès à maîtriser pour connaître le succès.

En effet, les retards de livraison, erreurs et dommages dans les commandes peuvent avoir un effet dévastateur sur l’image de marque des acteurs du commerce électronique et leur faire perdre de manière définitive leurs infortunés clients mais également les connaissances de ceux-ci et même au-delà (cf l’importance prise par des communautés de consommateurs sur le Net).

La chaîne logistique est "simplifiée": La disparition des intermédiaires tels que grossistes et surtout détaillants (suppression du passage par un magasin) a des incidences directes sur le transport, l’information, l’entreposage et les prestations à valeur ajoutées comme le co-packing ou le co-manufactoring. Les économies dégagées grâce à la suppression de ces intermédiaires et des dépenses liées à l’existence physique d’un magasin permettent de construire une organisation logistique performante.


Les principales caractéristiques de la e-logistique par rapport à la logistique standard sont :



  • au niveau du stockage : la présence d’un nombre de stocks intermédiaires moindre permet d’obtenir un niveau de stock général plus bas (pour une même référence, le niveau général des stocks est directement lié aux nombres de stocks compris dans la chaîne logistique).
    Toutes les prestations logistiques à forte valeur ajoutée telle que la préparation de commandes, le co-packing, la différenciation retardée, doivent être réalisée dans un seul entrepôt
  • au niveau du transport : les clients exigent un délai de livraison proche de celui dont ils bénéficieraient si ils se déplacaient physiquement en magasin. Le transport peut se faire jusqu'au client ou dans un point relais de livraison. Globalement le transport représente un poste de coût plus important que dans la distribution traditionnelle.
  • au niveau des systèmes d’informations : le e-commerce impose un suivi des commandes jusqu'à leur acheminement au client final. Les logiciels de type SCEM et TMS sont particulièrement utiles.


Solutions

Mise en relationFAQ Logistique propose un service gratuit et sans engagement permettant aux professionnels d'être mis en relation avec des éditeurs de WMS adapté aux problématiques de gestion d'un entrepôt dans le secteur du e-commerce


Ressources complémentaires

La Logistique au service du e-commerce

La Logistique au service du e-commerce

45 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2012, soit une progression de 19% par rapport à 2011 (source FEVAD), le secteur du e-commerce français est caractérisé par sa croissance dynamique. Si cet état de grâce ferait pâlir d'envie bien d'autres secteurs d'activités, ses impacts aux niveaux des organisations logistiques sont soulignés par l'ensemble des (nombreux) contributeurs (merci à eux !) que nous avons pu interroger dans le cadre de ce premier dossier thématique consacré à la e-logistique au service du e-commerce.

 
Hardis

Logistique e-commerce : une nécessaire industrialisation des processus

Le e-commerce est devenu incontournable dans le paysage de la distribution. En quoi la logistique e-commerce diffère-t-elle de celle de la distribution traditionnelle ? Comment gérer ces spécificités ? Six points clés à prendre en compte pour concilier productivité et qualité de service dans un entrepôt e-commerce (Par Florent Boizard, Responsable consulting et innovation, Solutions logistiques, Hardis)

 
Logiguide GCL

Une stratégie e-logistique qui fonctionne

Tout le monde en parle et cela semble simple. Ce n’est qu’une simple nouvelle approche de catalogue électronique….non. Elle expose les entreprises au plus haut niveau de service qu’elles peuvent donner tout en navigant en eau trouble sans aucune référence. De plus en plus le commerce en ligne prend des proportions importante dans les habitudes de consommations des individus. Cependant cette flexibilité tant attendu du B2C n’est-elle pas le talon d’Achille de cette grande tendance.

 
Logiguide GCL

Logistique et commerce électronique

De moindre importance mais plus médiatisé que le B2B (Business to Business), le B2C va modifier profondément les modes de distribution et de logistique des entreprises. Le particulier ne se déplacera plus, il “ surfera “ et achètera de chez lui. La livraison sera eff e ctuée à domicile. Ainsi, il se retrouve au centre de la chaîne d ’ a p p rovisionnement. Le B2C modifie le sens mais aussi la nature des flux. Ce n’est plus l’acheteur qui se déplace vers le produit mais le contraire.

Logiguide GCL

Faire tourner la e-boutique : attention à la logistique

L’engouement pour le commerce électronique en fait une aventure commerciale très intéressante mais il ne faudrait toutefois pas négliger l’aspect logistique, celui qui permettra aux entreprises de fermer la boucle du service complet.


Conseils de lecture

E-commerce : De la stratégie à la mise en oeuvre opérationnelle
de Henri Isaac, Pierre Volle et Yann Bréban

" Généraliste dans son contenu il aborde le commerce électronique selon les -types d’entreprises- (industriels distributeurs physiques e-marchands) et analyse les différents -modèles d’affaires -(business models) en ligne avant de présenter la question d’une -stratégie de distribution multi-canal- mixant réseaux électronique et traditionnels. Après avoir exposé les -enjeux technologiques- des infrastructures techniques du commerce électronique les auteurs s’intéressent à l’expérience du client dans la -gestion de la relation du client- (valeur expérientielle) ainsi qu’aux moyens de le fidéliser. Ils analysent par ailleurs les spécificités du marketing du canal électronique et présentent les -aspects logistiques-. L’ouvrage comporte des contenus reposant aussi bien sur des résultats issus de la recherche scientifique que des cas pratiques réels issus des expériences françaises européennes et internationales en matière de commerce électronique. Chaque chapitre propose des cas des exemples illustratifs des exercices de révision et une bibliographie d’approfondissement. -A la fin de sa lecture le lecteur sera en mesure de développer un projet de commerce électronique B2C ou B2B" (Extrait du quatrième de couverture)

La supply chain- Optimiser la chaîne logistique et le réseau interentreprises
de Charles C. Poirier et Stephen E. Reiter

" Optimiser la chaîne logistique Que l’on soit dans l’industrie ou les services, une petite entreprise ou un grand groupe, la chaîne logistique est une question vitale. Un élément clé pour la régularité de l’activité et donc sa bonne santé financière, mais aussi un avantage concurrentiel à ne pas négliger. Ecrit par deux spécialistes du management industriel, cet ouvrage passe en revue l’ensemble des maillons qui peuvent rendre performante une chaîne d’alliance entre donneurs d’ordres et fournisseurs ou prestataires, ainsi que l’apport décisif des technologies de l’information dans cette continuelle quête de l’efficacité. " (Extrait du quatrième de couverture)

Contactez notre équipe